Cinq fruits et légumes par jour. NIANIANIANIANIA. GENRE ta santé passe avant l’environnement. T’en n’as rien à foutre de l’environnement, des conditions déplorables de production de ton avocat, C’EST CA ? INGRAT ENVERS DAME NATURE, VA.

1. Le quinoa

Chaque fois que tu te sens sain parce que tu t’avales de la quinoa, tu participes d’une grosse crise économico-écologique en Bolivie et au Pérou. Libération racontait ainsi en 2016 comment la consommation de quinoa dans les pays occidentaux avait mené à la flambée des prix du produit dans les pays producteurs et à une intensification de la production au moyen de pesticides pas très écolos. Mais si ça ne te dérange pas d’avoir du sang de petit producteur sur les mains, hein, libre à toi.

Source photo : Giphy

2. L'avocat

Et qu’on en met partout. Dans les sushis et les salades, dans les tacos et dans le guacamole (oui, bon, dans le guacamole, je reconnais que c’est logique). Mais la production d’avocat est problématique. Elle implique une déforestation massive, au Mexique, et a des conséquences détestables sur l’environnement, puisque elle nécessite 500 litres d’eau pour produire un avocat. Vous voyez le concept.

3. Le soja

Chaque année, 330 millions de tonnes de soja sont produits dont la moitié sert à fabriquer de l’huile. Pour produire ça, on déforeste massivement en Asie et, plus grave peut-être encore, on utilise de nombreux solvants chimiques et pesticides qui contaminent les sols et dégagent des gaz à effet de serre. Pour un steak de tofu, c’est un peu de la planète qui crève. Merci pour elle.

4. Les dattes

Allez, dîtes un chiffre. Non, plus. Non, c’est plus. Encore plus. Allez, c’est plus. Bon, je vous le dis : pour produire un kilo de dattes, il faut 3000 litres d’eau. Voilà. Quand on sait que la plupart des pays producteurs sont en Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Tunisie), ça fait réfléchir à ce qu’on pourrait faire avec toute cette eau utilisée pour fabriquer des fruits ultra sucrés.

5. Les mangues

C’est moins que les dattes, mais quand même. Il faut 1600 litres d’eau pour un kilo de mangues. Sans compter les pesticides dans le cadre d’une production industrielle. Et sans évoquer le coût environnemental de l’importation. Alors oui, une bonne mange ça fait plaisir, mais une, quoi, pas dix.

6. Les tomates

Produites dans des climats peu favorables, les tomates sont gourmandes en eau et en adjuvants chimiques. Si les chiffres sont sans commune mesure avec ceux évoqués pour les dattes ou les mangues, ils sont à envisager au regard des 14 kilos de tomates consommés chaque année individuellement en France. Si on multiplie ces 14 kilos par 70 millions de Français, ça commence à chiffrer.

7. Les bananes

Il faut 800 litres d’eau pour produire un kilo de bananes. Et un kilo de bananes pour pouvoir dire « J’ai grave la banane ». Il faut donc 800 litres d’eau pour pouvoir dire « J’ai la banane ». Merci Renaud pour tout ce que tu fais pour l’environnement.

Crédits photo (creative commons) : Evan-Amos

8. Les lentilles corail

Vous me dégoûtez à même pas penser à la grande barrière de lentille corail pendant que vous vous en gavez.

Oui, c’est n’importe quoi. Non, je n’ai pas honte.

Mangez bougez.

Sources : E-Rse, Up-Inspirer, Les fruits et légumes frais