Crédits photo (creative commons) : Colette Ngo Ndjom

Ça y est, c'est enfin la rentrée. Adieu pastis, olives, farniente et grasses mat', c'est l'heure de reprendre un vrai rythme. A présent, vous n'allez plus devoir supporter 24h sur 24 les cris de vos rejetons et laisserez ça à la maîtresse. Mais pour ça, encore un peu de patience, puisque si ce soir, vous allez devoir vous coltiner les courses de rentrée, avec tous les parents dans le même rayon et les gamins qui pleurent de ne pas avoir le dernier cahier Quicksilver, puisque les profs ont tous distribué la liste de fournitures le jour de la rentrée, et qu'ils ont besoin de ces fournitures pour demain (le monde est mal fichu). Alors ce soir, prenez votre mal en patience, respirez, et pensez à votre séjour à Palavas en cochant un à un les points de la liste de fournitures. Surtout si vous avez un des objets suivants.

  1. Un cahier 100 pages non spiralé
    Demandé par le prof sympa, qui veut pas embêter le monde et qui met un chiffre rond. Sauf que ça n'existe pas. Les cahiers ont 96 pages... ou 128. A moins de prendre un truc à spirales. Mais il veut pas. Alors vous prendrez un 96 pages en vous disant que ce n'est pas important, et votre enfant angoissera à la rentrée en sortant son cahier, priant pour que le prof ne l'enguirlande pas pour les 4 pages manquantes.
  2. Un crayon HB
    Un crayon standard, au final, demandé par la prof d'anglais. Standard, on vous dit. Le "HB" c'est juste pour vous embrouiller l'esprit, c'est un cours d'anglais, pas de dessin technique.
  3. Un répertoire à spirales 17x22 grands carreaux
    Demandé par la prof d'anglais (encore elle), pour "écrire les mots de vocabulaire". Votre enfant sera ravi de se bousiller le poignet à chaque nouveau mot saugrenu rencontré. Fort heureusement, il ne devrait l'utiliser qu'une ou deux fois dans l'année, puisque la prof oubliera la présence de ce répertoire après deux semaines de cours.
  4. Des buvards
    Demandés par le prof de géo, qui continue de travailler bénévolement au collège malgré ses 90 ans passés et sa propension à parler de "cocos" pour "l'URSS". Rappelons que le buvard est inutile depuis que les élèves écrivent au bic (mais ça, il va lui falloir un temps d'adaptation), et qu'un quart de feuille sera utilisé toute l'année, quart qui aura servi à votre gosse de test "pour voir si ça marche".
  5. Des feuilles blanches à 3 trous
    Demandées par la prof d'histoire un peu hippie, qui préfère ne pas mettre de barrière aux enfants et leur laisser la liberté d'écrire sans lignes. Et de se retrouver avec des paragraphes entiers écrits de travers. Et les 3 trous, on se demande encore à quoi ils servent.
  6. Une flûte à bec baroque ref 55.999020-30
    Demandée par le prof de musique qui doit avoir des actions chez Milonga, puisque la-dite flûte ne se trouve pas dans les grandes surfaces classiques, sinon ce serait trop facile. Et NON, la flûte moderne, n'y pensez même pas.
  7. Un porte-plume et de l'encre de chine
    Demandé par le prof du point 4, pour accompagner à merveille ses buvards.
  8. Du papier calque millimétré
    Demandé par le prof de techno (vous savez, cette matière où la construction d'un porte-clef constitue le challenge numbeur ouane de l'année). A acheter en plus du papier calque simple et du papier millimétré, pour creuser un peu plus le budget rentrée des parents.
  9. Des fiches A5 cartonnées perforées à petits carreaux, de 4 couleurs différentes.
    Demandées par la prof de français, qui n'acceptera pas que vous mettiez des gommettes sur le coin des fiches blanches pour remplacer celles de couleur. C'est bien simple : bleu pour le vocabulaire, vert pour la grammaire, jaune pour la conjugaison, et rose pour les exercices. A accompagner d'un "demi-classeur" à intercalaires, pour une organisation au top.

  10. Des attaches parisiennes
    Demandées par la maîtresse de CP (si on vous en demande au collège, posez-vous des questions) qui servira à faire faire un mobile motif "clown" au petiot pour la fête des mères.
  11. Le compas Staedtler 58,5cm à vis dans son écrin rouge
    Le prof a insisté sur ce point : les compas de merde qui sont au premier prix ont du jeu, il faut un compas de fabrication allemande avec une vis transversale. Parce que faire des ronds, c'est sérieux! On ne fait pas des ronds avec du matériel de campeur! Merde!
  12. Un rapporteur
    Parce que mesurer les angle, c'est important. On pourrait juste demander aux gamins de définir, avec une équerre, si un angle est aigüe, obtus ou droit. Mais non. C'est important de savoir qu'il fait 67 degrés cet angle. Et tant pis si le rapporteur se pète systématiquement dans les cartables. La recherche de l'angle précise de fait à ce prix.
  13. De la gouache. Plein.
    Il vous aura fait chier jusqu'au bout le prof d'art plastique. Mais vu l'année scolaire qu'il va se taper, vous n'arriver pas à lui en vouloir. Du coup, vous aller réviser vos couleurs : Magenta, Terre de Sienne, Vermillon, Ocre...
  14. Une blouse
    Non, un vieux T-Shirt Direct Assurance, ce n'est pas une blouse. Ni un maillot de l'AS Saint-Etienne avec marqué Manufrance dessus. Et un poncho encore moins! Vous ne ferez pas de test à l'eau de chaux tant que vous n'aurez pas acheté votre blouse!
  15. Un cahier Oxford OpenFlex
    Couverture rigide en polypropylène côtelé qui peut être maintenue ouverte à plat grâce au système innovant "Openflex" et une lecture facilité grâce à la réglure Seyès 2 couleurs mise au point en collaboration avec des ophtalmologistes. Oui, parce que les profs sont des pigeons comme les autres.
  16. (Bonus) : Un iPad en Belgique
    Pour que vos enfants puissent jouer à Angry Bird pendant les cours sans se faire engueuler.

Merci à tous les Topiteurs pour leurs suggestions. Alors, parés pour la rentrée?