La Chine est un pays millénaire dont les mystères n’ont pas fini de faire… On arrête les clichés ? On arrête les clichés. Parce qu’en réalité, la Chine est un pays où les goûts cinématographiques sont manifestement pas oufs. Et où Luc Besson va finir par avoir une avenue à son nom, vu que ses films y cartonnent sans que l’on sache vraiment pourquoi.

1. Le Dernier loup de Jean-Jacques Annaud

12 millions d’entrée pour JJA qui a eu le nez de faire une coprod franco-chinoise. Du coup, c’est un peu con d’avoir déjà dit que c’était le Dernier loup parce que ça mériterait une suite pour faire encore plus d’entrées et de pognon, hein, pas malin Jean-Jacques, t’aurais dû y penser avant mon grand.

2. Lucy de Luc Besson

7,1 millions d’entrées pour cette daube dans laquelle Scarlett Johansson découvre son épilepsie. Comble du mauvais goût, le film n’est sorti en Chine qu’en 3D histoire de maximiser les ventes de Doliprane à la sortie. Mais vous allez rapidement comprendre qu’il y a de toute manière un double problème corrélé de mauvais goût et de Luc Besson dans ce classement.

3. Taken 2 d'Olivier Megaton

3,4 millions d’entrée. Mais si Olivier Megaton, non content d’avoir un nom de particule élémentaire utilisée pour justifier d’une théorie scientifique foireuse dans une série B de science-fiction, est à la réalisation, c’est évidemment à la société Europacorp de Luc Besson qu’il faut rendre hommage.

4. Transporteur 3 d'Olivier Megaton

2,3 millions d’entrée. Olivier Megaton. Luc Besson. Europacorp. Jason Statham. Une belle fable sur la route et le plaisir de conduire.

5. Les Aventures d'Adèle Blanc-Sec de Luc "j'ai envie de vomir" Besson

1,8 millions d’entrées en Chine pour cette adaptation traître aux BD que Tardi a conspuée et qui transforme une héroïne anarchiste et antimilitariste confrontée à des péripéties absurdes en mannequin intrépide et gnangnan évoluant dans un Paris de carte postale.

6. Malavita de Luc "J'en peux plus" Besson

1,7 millions d’entrées. On se demande un peu ce que De Niro est venu faire dans cette galère que Télé Ciné Obs (ce n’est pas les Cahiers, hein) décrivait ainsi : « Un ramassis de clichés mous et graisseux, dénués de la moindre fantaisie, intégrés à un film où tout semble joué d’avance. »

7. Colombiana d'Olivier Megaton

1,5 millions d’entrée pour Colombiana, avec Zoe Saldana. Une production Europacorp, encore une fois. Je viens de découvrir le pitch : « Témoin du meurtre de ses parents survenu lorsqu’elle était enfant, une jeune femme, devenue tueuse professionnelle, entreprend de se venger du gangster responsable de ce massacre. »

En gros, c’est Kill Bill en merdique.

8. Transporteur 2 de Louis Leterrier

1,2 millions d’entrée. Je me demande si Besson et ses potes ne devraient pas demander la nationalité chinoise, en fait, ça me semblerait assez judicieux.

9. Un plan parfait de Pascal Chaumeil

1 million d’entrées pour un film avec Dany Boon et Diane Kruger. Alors on ne va pas tirer le canon façon « enfin du cinéma français un peu intelligent qui marche à l’étranger » (y’a quand même Dany Boon), mais je vous avoue que l’absence de Luc Besson me rend heureux. D’ailleurs, je suis en train de danser nu à mon bureau (pics sur demande).

10. Les Deux mondes de Daniel Cohen

1 million d’entrées aussi. Alors là, par contre, je n’ai aucune grille de lecture pour comprendre ce succès. Poelvoorde en anti-héros aspiré dans un monde parallèle, j’aurais pas forcément imaginé que ça allait conquérir le marché chinois. Après, un million d’entrées, en Chine, c’est pas non plus un carton, faut reconnaître.

Quand ils ont vu les chiffres, ils ont trinqué en faisant chine chine.

Source : Premiere