Si l’on connait le mythe du chevalier d’éon (les amateurs de mots croisés connaissent forcément, TMTC), un espion diplomate qui se déguisait en femme, encore ou celui d’Amanda Lear (no comment), il y a aussi un paquet de femmes qui se sont déguisées en bonhomme pour mieux réussir. Et le pire, c’est que ça a marché jusqu’à il y a pas si longtemps.

1. Jeanne d'Arc

Eh oui cette bonne vieille Jeanne a du faire pas mal d’effort avant de devenir une légende, et pour batailler elle a du se faire passer pour un gars, en même temps c’était plus simple ne serait-ce que pour chevaucher un cheval. C’est ce qui l’aurait conduit au bûcher (en plus d’entendre des voix). Notons par ailleurs qu’il existe une thèse stipulant que Jeanne d’Arc était en fait un mec qui s’appelait même Philippe. Peu confirmée par les historiens.

Source photo : Giphy

2. Margaret Ann Bulkey

Encore une femme qui a choisi une identité d’homme pour devenir un gentleman (parce que « gentlewoman » ça claque moins en société, dommage) et s’est ainsi faite renommer James Barry. Ce qui lui a permis de devenir une grande et célèbre chirurgienne tranquillou-billou. On a capté l’embrouille qu’après sa mort, une histoire tellement choquante que son dossier a été jeté pour rendre son passage sur terre inexistant, mais ouf elle a été réhabilitée en 2008.

3. Mulan

Avant d’être le personnage éponyme du Disney, Hua Mulan était un personnage de conte chinois connu pour s’être fait passer pour son père afin de devenir une kung-fu master.

Source photo : Giphy

4. Hatshepsout

Si Hatshepsut était quand même reine pharaon d’Egypte antique (un titre pas dégueu) elle a toutefois passé les vingt ans de son règne à se déguiser en homme pour imposer le respect. On la considère pour comme une des plus grandes figures historiques de tous les temps.

5. George Sand

Même si on sait tous aujourd’hui que Georges Sand était une femme (la faute à Juliette Binoche qui l’interpréta dans son histoire d’amour avec Alfred de Musset dans Les enfants du siècle de Diane Kurys), elle fut une des rares romancières à se faire certainement mieux connaitre car elle portait un nom d’homme. Elle n’est d’ailleurs pas la seule, la romancière britannique Mary Ann Evans se fit également connaître sous le pseudonyme George Eliot.

Source photo : Giphy

6. Rena Kanokogi

La rouquine connue pour être une des pionnières du Judo aux Etats-Unis dans les années 50 a souvent été découragée par ses pairs du fait qu’elle était une femme. C’est pour cela qu’elle a participé aux concours des Jeux Olympiques en 1959 en se faisant passer pour une homme. Evidemment, la blague est assez mal passé et bien qu’elle ait remportée la médaille, elle a du la rendre une fois son identité révélée. Elle s’est donc cassé au Japon où elle est devenue la première femme à enseigner cet art martial.

7. Tatiana Alvarez

Voilà une histoire plus contemporaine, celle de la Djette Tatiana Alvarez qui a décidé de se travestir en homme avec un nouveau pseudo : Musikills. C’est seulement une fois la notoriété acquise que Tatiana Alvarez révéla sa vraie identité.

8. Kathrine Switzer

Âgée de 20 ans en 1967, la jeune femme voulait participer au légendaire marathon de Boston, or si les femmes avaient techniquement le droit de participer les années précédentes, elles n’étaient pas officiellement reconnues. Kathrine Switzer a donc opté pour un pseudonyme mystérieux « K.V. » pour s’inscrire à l’événement sportif. Quand les organisateurs ont capté l’embrouille, ils ont même essayé de l’empêcher de courir. ET malgré tout ça il a fallu attendre 1972 pour que les femmes puissent officiellement participer aux courses.

9. Hannah Snell

Née en Angleterre en 1723, Hannah Snell a passé sa vie déguisée en homme et derrière le nom de James Gray. Elle serait donc logiquement devenu réalisateur tendance, âgé de bientôt trois cent ans, mais encore debout.

10. Pierre Galouise

Oui c’était le prix à payer pour rejoindre l’équipe de Topito, j’ai du changer de sexe pour ne pas me faire traiter de féminazi. ABUSAY.

Source photo : Giphy

Ah ça les gonzesse avec les excentricités c’est vraiment un truc de bonne femme. LOL.

Sources : Terra Femina, Ranker

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !