Vous avez un enfant au stade adolescent et vous ne comprenez pas la moitié de ce qu’il raconte ? Ne vous inquiétez pas c’est normal. Cette espèce de type humain à mi-chemin entre l’enfant et l’adulte ne s’exprime pas encore tout à fait comme vous et a développé son propre langage avec les autres acolytes de son âge. Afin de maintenir le lien familial à la maison et de continuer à parler au dîner, on vous décrypte les petites expressions récurrentes. Parce que la communication au foyer c’est important.

1. Vivre sa meilleure vie = aimer ce que l'on fait de tout son cœur

Expression extrêmement populaire sur YouTube, elle évoque en effet la joie de l’instant présent.

Exemple : « Je bois du Coca en binge-watchant Riverdale je vis ma meilleure vie. »

Traduction : « Je regarde Riverdale en buvant du coca et je passe un très bon moment. »

2. Claqué au sol = C'est trop nul

Tout comme « sah quel plaisir » qui signifie « comme nous sommes bien présentement et ceci me fait fortement plaisir », Mister V a remis au gout du jour l’expression « claqué au sol ».

Exemple : « C’est claqué au sol tes fringues frère »

Traduction : « Je n’apprécie pas vraiment ta tenue l’ami. »

3. Les lovés = l'argent

Petite expression argotique tombé dans l’oubli et qui revient en force.

Exemple : « Gros j’ai besoin d’lovés là, c’est la galère de ouf »

Traduction : « Antoine j’ai besoin d’argent en ce moment, c’est pas facile de s’en sortir. »

4. y'a R = il n'y a rien

Aya Nakumara est la grande pourvoyeuse de cette expression et de bien d’autres. Vous l’avez entendu dans l’iconique chanson « Djadja ».

Exemple : « Tu parles sur moi y a R, crache encore y a R »

Traduction : « Tu colportes des rumeurs à mon sujet qui n’ont pas lieu d’être, essaye encore cela ne m’atteint pas. »

5. T'es refait = tu t'en sors bien / tu as de la chance

Une expression qui a l’air simple à première vue mais faut faire gaffe à bien la maîtriser quand même.

Exemple : « T’es refait avec ton nouvel iPhone, t’as téléchargé Tik-Tok ? »

Traduction : « Tu as bien de la chance d’avoir un nouvel iPhone, as-tu téléchargé l’application de partage de vidéos Tik-Tok ? »

6. Faire un prank = faire une mauvais blague

Ça vient de l’anglais et ça veut dire « farce », mais ça veut surtout dire rire aux dépends de quelqu’un via une blague douteuse. C’est une catégorie de vidéos très populaire sur YouTube qui génère du clique.

Exemple : « Il m’a fait un prank en mode soi-disant il m’avait trompé ça m’a vener de ouf »

Traduction : « Il m’a fait une mauvaise blague en voulant me faire croire qu’il m’avait trompé, ça m’a beaucoup énervé. »

7. Comment tu m'as pas cala = Tu ne m'as même pas vu et franchement c'est pas cool

En fait ça vient de « calé » qui s’est transformé en « cala ». Parce que le e c’est tout pété comme voyelle, les jeunes préfèrent le a.

Exemple : « t’es passé devant moi tu m’as même pas cala, j’avais grave le seum »

Traduction : « tu es passé devant moi sans me remarquer, j’en étais fort attristé »

8. T'as dead ça / t'as tué ça = tu as admirablement bien géré

Deuxième expression usité par Aya Nakamura, toujours dans la chanson « Djadja » qui est à elle-seule un vivier d’expressions dont les paroles échappent à 75% de la population française.

Exemple : « Genre en catchana baby tu deads ça »

Traduction : « Genre en levrette tu as très bien assuré bébé. »

9. J'ai pas ton temps = Je ne dispose pas du temps dont tu disposes

Expression emprunt d’une philosophie mélancolique sur la notion du temps relatif à chacun.

Exemple : « j’ai pas ton temps pour aller à La Poste moi »

Traduction : « je n’ai pas l’envie ni la possibilité d’aller à La Poste ».

10. C'est la hess = c'est une situation difficile

Ça vient d’un mot arabe, hassd, qui veut dire « volonté de nuire ».

Exemple : « c’est la hess pour les partiels j’ai geeké toute la nuit j’suis éclaté »

Traduction : « C’est la misère pour les partiels, j’ai joué aux jeux vidéos toute la nuit, je suis très fatigué »

Tkt les expressions c’est comme la mode, ça va passer askip.