C’est le problème avec les bébés, ils sont livrés en étant pas terminés. Du coup, toi qui pensais qu’il était en parfait état de fonctionnement, tu constateras vite qu’il a encore quelques trucs à fabriquer, comme ses dents. Et mazette, accroche-toi, c’est horrible pour toi, mais c’est surtout horrible pour lui.

1. Tu vas manquer de sommeil

Parce que des dents qui poussent, ça fait horriblement mal chez la plupart des bébés, et s’il a mal, il va hurler, ne pas dormir, hurler encore, et toujours pas dormir. Et s’il ne dort pas, toi non plus, youpi youpi.

2. Tu vas essayer toutes les solutions pour le soulager

L’homéopathie, le froid, le Dolodent, les trucs à mâchouiller, les pipettes Camilla et autres joyeusetés. Tu vas tout essayer, dépenser des fortunes à la pharmacie, et pourtant y’a rien qui marchera vraiment.

3. Tu vas passer des nuits sur des forums de parentalité

Pour essayer de trouver des remèdes de grand-mère qui ont marché sur happy_mum_du_06, si si elle le jure, pour elle ça a trop bien fonctionné. Ses enfants n’ont jamais souffert de poussées dentaires grâce à ce produit miracle, même que tous les médecins de sa région la détestent pour ça. Offre valable jusqu’à épuisement des stocks pour seulement 35 euros TTC.

4. Tu vas te taper tous les conseils à la con de ta belle-mère, et de ta mère, et de tous les vieux en général

Frotter les gencives avec un morceau de sucre ou gratter la dent qui perce avec une petite cuillère, mettre un peu de whisky dans le biberon du soir pour qu’il ne se réveille pas de la nuit, le laisser pleurer dans sa chambre parce que de toute façon, tu ne peux pas le soulager, bref les plus belles punchlines des boomers tout juste grands-parents.

5. Tu vas vouloir le rendre à la maternité

Et demander un autre bébé à la place, un qui ne pleure pas H-24, qui a déjà toute sa dentition à la naissance, et qui en plus est capable de dire où il a mal et pourquoi il pleure.

6. Tu vas devoir lui changer ses fringues plusieurs fois par jour

Parce que les dents qui poussent ça fait grave baver, et ton môme ne pourra pas garder un tee-shirt sec une journée entière. Tu vas devoir le changer plusieurs fois par jour parce que tu en auras marre qu’il sente la vieille bave humide au lieu du bébé tout chaud-tout-beau.

7. Tu vas pleurer quand tu verras sa première dent percer

Parce que c’est émouvant, et puis surtout parce que tu sais que ça veut dire qu’il y avait une raison à ses humeurs de chiottes de ces derniers jours, il n’était pas insupportable sans raison, en fait il faisait ses dents, tout s’explique putain.

8. Tu mettras tout sur le compte des dents qui poussent

Il est ronchon ? C’est les dents. Il fait des cacas mous ? C’est les dents. Il a le nez qui coule ? C’est les dents. Il vote à droite ? Non là, c’est pas les dents, désolée ça peut pas marcher à chaque fois.

9. Tu te mettras tous tes voisins à dos

Eux qui avaient aussi des nuits et des jours paisibles avant que tu ne te décides à procréer, maintenant ils te maudissent sur trois générations parce que si ton bébé hurle, tout le monde l’entend. Merci les appartements avec les murs en PQ, ça aide pas franchement.

10. Tu reconsidéreras alors enfin à nouveau l’envie d’avoir une famille nombreuse

Avant d’avoir un enfant, tu te projetais dans ta future vie de famille, fier parent de 4 enfants, tous beaux et qui sentent bons. Puis tu en as eu un, et depuis tu te jures de ne jamais recommencer, il est hors de question que tu t’infliges ça de nouveau.

Et vous, vous allez rendre votre bébé à la maternité ou lui filer un peu de Bourbon dans le bib ?