On dit souvent que la vie tient à peu de choses, que le battement d’ailes d’un… Oui, bon stop. Mais vous vous souvenez des conseils de Madame Relouta, votre prof de français de première, concernant la relecture, les détails, tout ça ? Parfois, il vaut mieux les suivre.

1. Une clé oubliée, un Titanic coulé

1912. Le Titanic ? IN-SUB-MER-SIBLE. Sauf que la compagnie maritime a décidé, juste avant le départ du bateau, de remplacer le commandant en second au profit d’un officier plus expérimenté. Passation de pouvoir et oubli de transmission des clés. Quelles clés ? Celles du placard où se trouvaient les jumelles.

Va tout droit, ça doit être bon.

Source photo : Giphy

2. Une porte mal fermée, et c'est Constantinople qui tombe

Après avoir tenu pendant 1000 ans, Constantinople s’est vue assiégée par l’Empire ottomane en 1453. La ville pouvait tenir, elle en avait vu d’autres. Sauf qu’un pékin débilou a oublié de fermer une porte d’accès à la ville et que les Ottomans ont joué l’incruste.

Source photo : Giphy

3. Tiens, la pénicilline tue toutes les autres bactéries. C'est peut-être intéressant.

Alexander Fleming cherchait un médicament miracle à même de guérir toutes les maladies. D’autres cherchent bien le graal. Fleming eut l’intelligence de laisser tomber parce que ça ne marchait pas. Il avait écarté une boîte contaminée dont on ne pouvait rien faire, et constata, sans doute en soupirant d’énervement, qu’une des moisissures avait isolé toutes les autres. Il l’appela la pénicilline. Depuis, on guérit mieux.

Source photo : Giphy

4. Oh putain on a oublié les fuseaux horaires ; j'ai peur que la Baie des cochons ne soit pas un triomphe

1961. « T’inquiètes, Jack, on a tout bien huilé et on va renvoyer ces fils de putes de cocos cubains chez eux. Cette île, c’est la nôtre, Jack. Tu vas voir quand les bateaux et l’aviation vont se coordonner pour envahir cette putain d’île. Ils vont être débordés, ces salauds de communistes. »

Il aurait été utile de calculer le décalage horaire entre le Nicaragua et Cuba, avant de fixer l’heure d’arrivée des avions. Ça leur aurait permis d’arriver à temps pour éviter la défaite américaine, et pas une heure en retard.

Source photo : Giphy

5. Un mot traduit moyen moyen a mené à Hiroshima

45. Truman fixe un ultimatum aux Japonais pour obtenir leur reddition. Les Japonais répondirent en utilisant le mot mokusatsu, qui veut à la fois dire : « C’est bien noté » et « Rien à foutre, va chier connard« . Truman aimait pas qu’on lui dise rien à foutre. Bombe atomique.

Source photo : Giphy

6. Le pacemaker résulte d'études sur l'hypothermie

John Hopps avait des ambitions mesurées : il voulait juste trouver une manière de rétablir la température du corps en cas d’hypothermie avec des ondes radio. Ca marchait bof. En revanche, il s’est rendu compte qu’un coeur arrêté pouvait être relancé par stimulation électrique. Du coup on a sauvé des gens.

Source photo : Giphy

7. Rommel avait prévu l'anniversaire de sa femme le jour du débarquement

Les Allemands savaient que les Alliés allaient débarquer. Ils attendaient juste l’event Facebook pour savoir la date. Comme tout le monde quand on attend une fête annoncée et qui ne vient jamais, les Allemands se trouvèrent d’autres projets. Prenez Rommel, le commandant en charge de défendre la présence allemande en Europe, il profita du petit week-end du 5/6 juin pour rentrer en Allemagne fêter l’anniversaire de sa femme. Les alliés, eux débarquent. Les Allemands sont désorganisés.

Source photo : Giphy

8. Christophe Colomb cherchait les Indes, on le rappelle

C’est très connu, mais rappelons-nous que Christophe Colomb s’était fait financer son voyage par la couronne d’Espagne qui espérait ainsi avoir le monopole sur une route plus courte vers les Indes. Imaginez un peu la gueule du traducteur espagnol-hindi engagé à bord des caravelles quand il a vu débarquer les indiens d’Amérique.

Source photo : Giphy

9. Un interrupteur oublié, des émeutes en plein New York

A New York, en 77, un éclair paralyse une centrale électrique et provoque un black-out. Le technicien en charge de relancer la machine se plante d’ordre pour réenclencher les commutateurs et fout tout en l’air. Derrière, c’est le noir complet pendant 24 heures. Dans le Bronx, des incendies, des émeutes et des pillages commencent à se produire. Au total, les dommages s’élèvent à 300 millions de dollars. Le truc cooli-coolos, c’est que plein de jeunes dévalisent les magasins d’équipements électroniques. Ils deviendront les pionniers du hip-hop.

10. La sonde spatiale Mars Climate Orbiter s'est désintégrée à cause d'une conversion centimètres pouces

L’équipe chargée de développer les propulseurs de la sonde travaillait en pouces. Elle ne pensa pas à en avertir la Nasa. Du coup, la sonde sortit presque immédiatement de son orbite. Les Anglais font vraiment chier.

Source photo : Giphy

11. La chute du mur de Berlin fait suite à un quiproquo

Schabowski, un bureaucrate est-allemand était monté à la tribune pour annoncer des changements mineurs quant au Code des déplacements. L’annonce n’était pas claire, et beaucoup comprirent que toutes les restrictions existantes étaient abolies. Un journaliste demanda la date d’application de la mesure. Le bureaucrate répondit : « Tout de suite, là. » Le bruit courut très vite et les habitants affluèrent au mur. Les soldats, désemparés, se résolurent à les laisser passer.

Source photo : Giphy

12. La moitié de l'armée d'Hannibal est morte à cause d'un jet de canne

En franchissant les Alpes, Hannibal avait à cœur de rassurer son armée sur la solidité de la route empruntée. Il prit une canne, la balança dans la neige, provoqua une avalanche et perdit la moitié de son armée. Y compris les éléphants.

Source photo : Giphy

13. Les Allemands ont perdu la Première Guerre mondiale à cause d'une rumeur à la con

Un concours de circonstances débile voulut que les Allemands se prennent à croire que des Russes étaient mobilisés en Angleterre pour combattre à leurs côtés. Les sources étaient nombreuses. D’abord, des Écossais dans un train furent pris pour des Russes par un contrôleur qui fit courir la rumeur d’une invasion russe. Ensuite, on raconte qu’un télégramme annonçant l’arrivée d’œufs russes fut mal interprété par les Allemands, qui l’avaient intercepté. Bref, les Allemands attendaient l’arrivée des Cosaques comme un enfant attend Noël et, se préparant à cette aide, retirèrent deux bataillons de la bataille de la Marne. Du coup, ils la perdirent. Et la guerre avec.

Source photo : Giphy

Le diable est dans les détails. Sinon, si vous aimez les bonnes grosses erreurs historiques, vous pouvez aussi retrouver les plus grandes fausses bonnes idées de l’histoire ici.

Sources : Cracked, Techguru


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :