Qu’on se le tienne pour dit, le Monopoly est un jeu qui éveille en nous les comportements les plus vicieux. Tout nous incite à écraser notre adversaire par le pouvoir de la finance et de la propriété, bref à se comporter comme un vrai bon soldat au service du capitalisme. Du coup, on a dressé un portrait psychologique des différents types de joueurs, et ce sont tous des enfoirés.

1. La tricheuse (la vraie) : elle a ouvert un compte off-shore au Panama ce qui lui a permis d'investir dans plusieurs rues sur d'autres jeux de Monopoly

De base, tout le monde triche au Monopoly, c’est un fait. Mais certains prennent plus la triche à cœur que d’autres. D’aucuns diraient qu’ils vont même un peu trop loin.

Source photo : Giphy

2. Le mec honnête (trop) : quand il tombe sur une carte chance et qu'on lui demande de payer une taxe, il le fait

Clairement ce gars n’a aucun avenir dans le Monopoly, et dans la vie de façon plus générale. Il manquerait plus qu’il respecte les règles du jeu. BORIIIIIING.

3. La joueuse de droite : elle exclut n'importe quel joueur qui n'a plus de tune pour payer les taxes sur les hypothèques

C’est là qu’on reconnait les vrais enfoirés du game. Ceux qui se prétendent de gauche dans la vie mais qui ne prêteraient pour rien au monde un faux billet de 500 € à leur meilleur ami afin qu’il puisse continuer à jouer. Ces gens-là sont de la pire espèce.

4. L'économe : il investit dans les rues de merde (pour sécuriser son plan épargne)

Le gars appréhende le jeu comme sa propre vie, il lance un plan épargne logement dès le premier tour il mise sur la sécurité avant tout.

5. Le flambeur : il investit direct la rue de la paix et l'avenue des champs élysées

Lui on sait qu’il va mal finir. Il claque tout son pognon dès le premier tour et se retrouve à plus rien pouvoir payer dès le deuxième tour et à supplier pour rester dans la partie. Faut pas lui faire confiance à ce type, il est cramé.

Source photo : Giphy

6. Le lâche : il se démerde pour passer sa vie en prison

Histoire de ne jamais payer de taxes sur les habitations de ses adversaires. C’est une belle merde.

7. La banquière sans état d'âmes : quand tu es au fond du trou, elle te propose de te prêter de la thune à des taux abusés

S’il y a bien une personne à qui il ne fallait pas confier le rôle de banquier, c’est elle. Elle prend son rôle au pied de la lettre et ne laisse aucune chance à qui que ce soit.

8. L'outsider : il a aucune rue mais il a toutes les gares

Il tient assez longtemps dans la partie mais on sait pas trop comment, il a beau être à sec il ne fait jamais banqueroute, il poursuit son bout de chemin tranquillou. On préfère ne pas lui parler parce que c’est vraiment le gars pas cool du tout, genre pas populaire quoi, genre un peu la honte d’être son ami…

9. La diplomatique : elle cherche toujours des solutions pour que la partie puisse continuer

Elle a bossé dans l’humanitaire quelques années, elle préfère mourir que de laisser quelqu’un dans la merde, elle prête de la thune à tous les joueurs en galère parce que bordel il faut se serrer les coudes.

10. Le gilet jaune : il jette le jeu à la poubelle

Du coup c’est une blague qui est hyper liée à l’actualité, si un jour un ressort ce top dans un an ou deux, peut-être que vous ne comprendrez pas la référence dans ce cas je vous prie de m’excuser.

Source photo : Giphy

Si toutefois tu es plus axé parties de Uno, tu peux aussi retrouver notre typologie ici.