Le Mölkky est le jeu du moment pour tout bobo parisien tel que moi. J’adore ça, « en plus c’est en bois donc c’est écolo ». Et à force d’y jouer tout l’été, j’ai remarqué qu’il existait différents types de joueurs, plus ou moins relous.

1. Le rageux qui ne gagne jamais

Son seul but c’est de gagner. Mais il ne gagnera pas. Car il est à 16 et sa pote est déjà à 42. Donc il a la haine. Donc il ne va pas chercher le bâton. Et il le lance très fort sur le prochain lanceur pour qu’il se fasse mal. Méchant.

2. Le pro qui gagne tout le temps

Il est le plus fort. Déjà il a son matos à lui. Et il torche toutes les parties en 5 coups. 12-12-12-12 et 2. Terminé bonsoir. Plus personne ne veut jouer avec lui.

3. Le tricheur qui change les règles

Normalement, 3 lancers à zéro et c’est l’élimination. Mais pas avec lui. Lui il a le droit à 5 lancés. Et il peut s’avancer aussi. Et s’il annonce la quille avant de lancer et qu’il réussit son jet, il gagne un bonus de 5 points.

4. La bourrine qui ne sait pas lancer

Lancer en cuillère ? Que nenni. Il faut faire comme au lancer de javelot et prendre un maximum d’élan afin d’être certaine de louper la cible (qui est à 3 mètres hein). Ah et elle crie aussi. Très fort.

5. Le stratège qui fait des maths

Il est à 33. Il aimerait viser le 12 mais il est collé au 3. Trop risqué. Le 11 est loin. Le 10 est cool mais il serait à 43, et le 7 est derrière le 4. Donc compliqué. Sinon il peut viser le 9 et le 8. Mais Camille va sûrement viser le 8 pour le faire chier. Compliqué tout ça.

6. La reloue qui demande le silence

Il lui faut de l’espace. Genre beaucoup d’espace. Et si quelqu’un marche à côté, ça la dérange aussi. Le pire, c’est si la partie se joue face au soleil, elle va attendre qu’il y ait de l’ombre ou qu’il soit 19h. Interminable.

7. La joueuse qui lance toujours avec un verre à la main

Le Mölkky c’est marrant, mais boire du rosé c’est mieux. Le pire, c’est qu’il faut à chaque fois l’appeler pour qu’elle vienne tirer. Elle vient. Elle fait 2. Elle finit son verre. Elle termine la partie avec 13 points, mais à 4 verres d’avance sur tout le monde.

8. Le joueur de pétanque qui n'aime pas le Mölkky

Par contre il aime un truc, c’est le pastis. Donc, comme personne ne veut jouer avec lui, il descend des canons et vient voir les joueurs de Mölkky afin de leur dire « hey vot’ jeu il est nul, le pétanque c’est mieux car on joue avé les boules mdr ». Mouais, faut savoir que c’est la même chose, sauf que le Mölkky se joue avec du bois, et la pétanque avec de l’alcool.

9. L'historien qui te sort des anecdotes inutiles

« Tu sais qu’en Finlande, les bois sont beaucoup plus lourds, donc plus difficiles à faire tomber. Et les règles scandinaves stipulent que le bâton ne doit pas toucher le sol avant d’heurter une quille. Mais elles ont été adaptées pour le reste de l’Europe. »

Sinon on a aussi fait le top en vidéo.