Jacob Andrews, illustrateur pour College Humor, sait faire la différence entre un couple qui ne se gêne pas pour être à l’aise et un couple qui ne se gêne pas pour ne pas se gêner. « Tu t’laisses aller, tu t’laisses aller », aurait chanté Aznavour. On s’laisse aller, on s’laisse aller, pourrait-on lui répondre. Attention aux dérives.

1.

À la cool : évoquer son transit.

« Il faut que j’aille faire caca en urgence… »

Trop à la cool : évoquer son transit en contexte.

« Je suis en train de faire caca, ça sort de mes fesses ! Oh putain, c’est du lourd ! »

Crédits photo : College Humor

2.

À la cool : ne pas porter de culotte.

Trop à la cool : ne jamais porter de culotte.

Crédits photo : College Humor

3.

À la cool : s’exploser un bouton.

Trop à la cool : Exploser un bouton de son mec ou de sa meuf.

Crédits photo : College Humor

4.

À la cool : parler toute la nuit.

« J’ai l’impression que je pourrais te parler toute la vie ! »

Trop à la cool : faire des bruits bizarres toute la nuit.

Crédits photo : College Humor

5.

À la cool : rester à la maison ce soir.

« J’ai pas très envie de sortir ce soir. On pourrait rester à la maison et mater un film. »

« Ok je commande une pizza. »

Trop à la cool : rester à la maison tous les soirs.

« Ça te dit de ne plus jamais sortir jamais ? »

« Ok je bosse sur une manière de faire croire que je suis morte. »

Crédits photo : College Humor

Le couple, ces solitudes agrégées.

Source : College Humor