Les voyages dans le temps existent ! Il suffit simplement d’un sac à dos et d’un billet d’avion pour remonter le temps… tout dépend en fait de votre destination. Voici quelques idées voyage qui vous donneront l’impression d’être Marty McFly.

1. La Havane (Cuba)

A moins de vous caler sur un transat à Varadero, Cuba offre un retour brutal dans les années 50, à une époque où les bagnoles polluaient plus que l’Exxon Valdez, où les commerces n’avaient que quelques produits en rayon, et où les gentils communistes détestaient les méchants Américains (à moins que ce ne soit l’inverse). Et si on devait ne retenir qu’une seule carte postale de ce voyage dans le temps, ce serait forcément à la Havane, condensé d’un monde parallèle, coupé de la course frénétique que se livre le reste du monde. Pour le meilleur et pour le pire.

https://www.instagram.com/p/BX72cjHgrSJ/?hl=fr&tagged=lahavane

2. Luang Prabang (Laos)

Vous allez vous dire qu’on fait une fixette sur les pays communistes, et c’est vrai qu’en y réfléchissant deux secondes, ce choix de société apparaît pour nous, capitalistes par choix ou par défaut, comme un retour dans le passé. Le Laos fait donc partie des héritiers de Mao et de sa clique, et si des villes comme Vientiane fleurent bon la faucille et le marteau, d’autres comme Luang Prabang nous emmènent plutôt à l’époque de la colonisation française (avant 1946) et son charme suranné.

3. Bucarest (Roumanie)

Encore un ancien fief de l’URSS. Hormis l’architecture austère de ses bâtiments administratifs, Bucarest a conservé ce charme des années 70 et 80, où les familles et les vieux passaient leur weekend à flâner dans les parcs publics, à s’engueuler autour d’une partie d’échecs, ou à se battre avec des barbes à papa (la friandise, pas les hipsters).

4. Prague (République Tchèque)

La capitale tchèque a eu le chance de passer entre les bombes lors de la Seconde Guerre Mondiale et ainsi de garder intact son incroyable patrimoine gothique (XIVème et XVème siècle), baroque (XVIIIème) et moderniste (XXème). A plus de 1100 ans, la Nouvelle Jérusalem voulue par l’empereur Charles IV n’a quasiment pas pris une ride et vous donnera la sensation d’évoluer en plein milieu d’une partie de Dark Souls III (si vous ne connaissez pas, demandez à Nostromo).

5. Alsisar (Inde)

Ancien lieu de villégiature des Maharadjas, Alsisar est aujourd’hui redevenu un village de 300 âmes et presque autant de palais abandonnés au milieu du désert du Rajasthan. Et vu qu’on y circule essentiellement à pied ou à vélo, que les rues sont en terre battue et qu’il y a plus de vaches que de commerces, attendez-vous à un sacré retour en arrière. Sauf à la fin du mois de décembre où Alsisar accueille le Magnetic Fields Festival et se transforme en temple de la musique électronique. Un autre genre de voyage temporel.

6. Siem Reap (Cambodge)

La ville en elle-même est un énorme bordel touristique car point de départ des excursions vers Angkor et les villages flottants des environs. Ce sont ces derniers qui nous intéressent, car même si leur visite est devenue avec le temps un attrape touristes, il est encore possible de sortir des sentiers battus et de s’organiser son propre périple auprès des populations qui vivent sur le lac Tonle Sap (le plus grand d’Asie du Sud-Est). En mobylette puis en barque, la visite de ces villages flottants est aussi un étonnant saut dans le passé.

7. Tombstone (Arizona, USA)

Plus fort encore que la série Westworld, direction la ville de Tombstone en Arizona, qui a conservé dans son jus ce qui a fait son histoire : la bataille d’OK Corral en 1881, rendue célèbre par le film avec Burt Lancaster et Kirk Douglas. Et si vous êtes fans de cowboys et d’ouest sauvage, le coin devrait vous plaire.

8. Le village d’Hahoe (Corée du Sud)

Les Coréens appellent ça des villages folkloriques. L’idée est d’y perpétuer les traditions et styles de vie ancestraux. Celui d’Hahoe reproduit fidèlement le quotidien des habitants au XVIème siècle, la gale en moins.

9. Si Phan Don ou les 4000 îles (Laos)

Quitte à faire un voyage dans le passé, autant que ce soit pour se faire du bien. Les 4000 îles au sud du Laos coulent des jours heureux sur les eaux du Mékong. Et pour cause, on y accède uniquement en pirogues. Sur ces 4000 îles et îlots, on vous conseille surtout de poser votre sac à dos à Don Det, une sorte de repère de babos attirés par les vapeurs de cigarettes roulées. Ici, les menus sont tous happy, pas en hommage à l’ami Ronald, mais pour leur capacité à vous faire rigoler pour un rien. Don Det, c’est Bali dans les années 70.

Prêt à faire chauffer la DeLorean ?

Source : roughguides