Ce n’est pas parce qu’on est considéré comme une personne à mobilité réduite qu’il est interdit de voyager. Reste à bien choisir sa destination en fonction notamment des infrastructures adaptées à la circulation en fauteuil roulant. Et sur ce point, certaines villes s’en sortent mieux que d’autres.

1. Singapour

Singapour fut il y a 20 ans une des grandes villes précurseures dans le lancement d’un programme d’accessibilité pour les personnes handicapées. Ainsi par exemple, un grand nombre de trottoirs de la ville ont été rabaissés pour permettre la circulation en fauteuil roulant. Idem pour l’accès aux bâtiments où les marches sur le seuil ont été supprimées. Quant aux transports en commun, ils ont également été pensés pour accueillir les personnes malvoyantes et à mobilité réduite.

2. Barcelone

L’Espagne et plus particulièrement la Catalogne ont depuis longtemps mis l’accent sur l’accessibilité des villes aux personnes en situation de handicap. A Barcelone par exemple, 80 % des stations de métro et 100 % des bus sont équipés pour accueillir les fauteuils roulants. Les routes et trottoirs sont également dépourvus de pavés ce qui permet de se déplacer facilement. Même la plage est accessible aux personnes à mobilité réduite. Pour plus d’infos, ce site partage plein d’infos utiles sur le sujet.

3. Sydney

Pour certains voyageurs en fauteuil roulant, Sydney est de loin la ville la plus facile à visiter. Depuis les transports en commun, en passant par les taxis, les ferrys, les hôtels, les magasins et les restaurants, tout ou presque est ici fait pour permettre aux personnes à mobilité réduite de ne pas l’être encore plus. Il existe même un site officiel (en anglais) qui recense toutes les activités, dans la ville et autour, accessibles à tous.

4. Melbourne

Comme dans bien des domaines, Melbourne se tire la bourre avec Sydney en matière d’accessibilité pour les personnes en fauteuil roulant. De nombreuses associations et organisations sont là pour faciliter les séjours aussi bien en matière de transports, de logements, de shopping, que pour voyager dans toute la région de Victoria. Pour en savoir plus, une seule adresse : fr.visitmelbourne.com

5. Dublin

Dublin est la preuve qu’une ville avec une histoire de plus de 1000 ans peut parfaitement s’adapter avec le temps aux problématiques de mobilité. Outre les aménagements pour favoriser l’accessibilité à tous, que ce soit dans les transports publics, les musées, les boutiques ou les pubs, les personnes handicapées peuvent également compter sur l’aide des habitants de la ville… même quand elles n’en ont pas forcément besoin :).

6. Tokyo

Le constat est valable pour l’ensemble des grandes villes japonaises. Les trains et métros sont tous équipés de rampes pour les fauteuils. Les ascenseurs, de boutons à la bonne hauteur. Les plans de métro précisent quant à eux les accès pour les personnes à mobilité réduite, ainsi que les chemins à prendre. Enfin, pour les toilettes, faites confiance aux Japonais pour penser à tout. On le sait, en matière de trône, ce sont clairement les rois.

Tokyo Nights

A post shared by Tokyo - ?? (@tokyo) on

7. Göteborg

La Suède est un des pays les plus faciles à visiter pour les personnes à mobilité réduite. C’est le cas aussi de Göteborg qui a obtenu l’Access City Award en 2014, preuve de son engagement en faveur de l’accès aux personnes handicapées. Même le Liseberg, plus grand parc à thème de Scandinavie, est équipé pour accueillir les visiteurs en fauteuil roulant.

8. Manchester

Transports accessibles à tous, trottoirs larges comme il faut pour circuler en fauteuil, absence de marches comme autant d’Everest à franchir, toilettes adaptées, Manchester sait aussi recevoir les touristes à mobilité réduite. Même les restaurants, pubs et le stade d’Old Trafford pour les amateurs de ballon rond, ont été pensés pour accueillir les personnes en fauteuil roulant, à condition of course de ne pas trop aller flâner en lointaine banlieue.

9. Vienne

Si tout le monde n’est pas le bienvenue ces temps-ci en Autriche, les personnes handicapées elles, peuvent circuler librement dans la capitale. La ville a notamment fait disparaître ses pavés, aménagé les bordures des trottoirs, pendant que des ascenseurs permettent de rejoindre le métro en fauteuil roulant, et des planchers abaissés de monter dans les tramways. Quant aux musées et principaux sites touristiques (et de shopping), ils sont souvent aménagés pour garantir l’accessibilité à tous.

10. Nantes (et Grenoble)

Impossible de finir ce top sans jeter un œil du côté de chez nous. En France, des villes comme Grenoble mais aussi Nantes, sortent du lot en matière d’accessibilité pour tous. La capitale historique de la Bretagne a par exemple mis en place des infrastructures pour favoriser la mobilité des personnes en fauteuil roulant, que ce soit dans ses transports, ses logements, mais aussi sa voirie. Quant à Grenoble, souvent citée comme modèle pour l’adaptation de ses infrastructures aux questions de handicap, 68 % de ses trottoirs sont dores et déjà accessibles aux personnes en fauteuil.

Belle découverte de #Nantes

A post shared by Ingrid Vallade (@ingrid_vallade) on

Pilotes de fauteuil roulant : on a une surprise pour vous !

Source : sunrisemedical.fr, curbfreewithcorylee.com et lonelyplanet.fr