Qu’est-ce qui est plus flippant qu’UN serial-killer ? DEUX serial-killers, tout à fait. Et qu’est ce qui est plus flippant que DEUX serial-killer ? Un couple de serial-killer, on ne peut rien vous cacher. On dit que l’amour, c’est à la vie, à la mort. Parfois, c’est surtout à la mort.

1. Fred et Rosemary West

Fred et Rosemary West se marient en 1972. Ils ont 29 et 19 ans et se fréquentent depuis que Rosemary a 15 ans. Ensemble, ils violent et tuent la première fille de Fred, Charmaine, puis sa mère, qui s’inquiète de sa disparition. C’est que Fred West a déjà pas mal roulé sa bosse dans le meurtre, le démembrage, le viol d’enfants. Ensuite, ils se lancent dans l’enlèvement, le viol et le meurtre de douze jeunes filles, tout en violant leur propre fille de 8 ans. Les filles sont systématiquement démembrées ou décapitées, histoire de bien faire les choses.

Ils sont arrêtés en 1994.

Crédits photo : Criminal Mind

2. Charles Starkweather et Caril Ann Fugate

Quand Charles Starkweather rencontre Caril Ann Fugate, elle a 13 ans. Le 21 janvier 58, il décide d’aller chez elle et ne la trouve pas. En plus, les parents de Caril Ann ne sont pas chauds chauds à l’idée que leur fille sorte avec un mec bizarre et majeur. Du coup il les tue, puis étrangle la demi-sœur de Caril Ann. Elle a 2 ans. Caril Ann approuve.

Ensuite, ils partent dans le Midwest façon Thelma et Louise et butent 11 personnes. Starkweather est exécuté en 1959 ; Fugate est libérée sur parole après 20 ans de prison.

Les films La ballade sauvage de Terrence Malick et Tueurs nés d’Oliver Stone sont inspirés de cette histoire.

Charles Starkweather and Caril Fugate

3. Charlene et Gerald Gallego

La jeune et prometteuse Charlene Williams rencontre Gerald Gallego dans un bar de merde de Saramento, en 1977. Gallego a déjà commis plusieurs viols. De son côté, Charlene a un QI supérieur à la moyenne et vient d’un milieu bourgeois. Mais Charlene tombe follement amoureuse de Gallego et le couple décide de se marier. Comme cadeau de mariage éternel, Charlene constitue pour son mari une armée d’esclaves sexuels jetables, soit des filles que Charlene met en confiance et amène à Gerald qui les viole et les tue. En tout, une dizaine de filles y passeront.

Ils sont arrêtés en 1984, et Charlene joue les connes. Elle a agi sous la contrainte de son mari. Elle prend 16 ans de prison. Gerald est condamné à mort, mais il meurt d’un cancer avant d’avoir été exécuté.

Crédits photo (creative commons) : California Department of Corrections

4. Gwendolyn Graham et Catherine May Wood

Mères de famille sans histoire, Gwendolyn Graham et Catherine May Wood travaillent cote à cote dans une maison de retraite du Michigan. Elles tombent follement amoureuses l’une de l’autre. Mais, quitte à changer d’habitudes sexuelles, elles se disent qu’il vaut mieux y aller franco. En 1987, elles étouffent une malade d’Alzheimer et baisent à côté du cadavre. Elles recommencent l’opération avec 4 autres pensionnaires et en parlent ouvertement à tout le monde, sauf que personne ne les croit.

Finalement, on s’en lasse, de tout ça, et Catherine Wood déménage. Puis les deux femmes sont arrêtées. Graham est condamnée à perpétuité, et Catherine Wood à 20 ans.

5. Raymond Fernandez et Martha Beck

Victime d’un accident au lendemain de la seconde guerre mondiale où il officiait en tant qu’agent de renseignement, Raymond Fernandez s’emmerde à son retour des Etats-Unis. Il décide de passer le temps en répondant à des annonces du cœur, et c’est ainsi qu’il rencontre Martha Beck, une jeune infirmière qui tombe éperdument amoureuse de lui. Mais Fernandez et Beck n’ont pas la même vision de leur amour, Fernandez n’étant pas super satisfait de son volet sexuel. Il couche avec d’autres filles, que Martha Beck frappe à coups de marteaux. Finalement, ça a du bon, et Raymond achève les filles amochées par Martha. Ils sont dénoncés par des voisins et arrêtés en 1949 pour le meurtre de 17 filles. Ils sont exécutés en 1951.

6. Ray et Faye Copeland

Dans les années 1980, les Copeland vivent une vie de patachon dans une fermette du Missouri. Pour occuper leur retraite et améliorer leur rendement, ils engagent des saisonniers qu’ils paient avec des chèques en bois. On sait ce que sont les banques : pour éviter tout problème, ils préfèrent faire taire les saisonniers avec une bastos dans la tête. Au total, 5 personnes y passent. Dénoncés par un pêcheur, ils sont condamnés à mort en 1990, alors qu’ils sont âgés respectivement de 75 et 69 ans. Ils meurent avant d’être exécutés.

Crédits photo (creative commons) : wikimedia

7. Ian Brady et Myra Hindley

Les deux amants britanniques se rencontrent en 1961. Myra tombe en adoration devant les idées bizarres de Ian Brady, un aficionado de nazisme et de torture. Ian tue des gens, enregistre leurs râles, et ensuite Ian et Myra baisent sur l’enregistrement des râles. En 1963, ils tuent pour la première fois une petite fille ensemble ; enfin, ils la tuent : ils la violent puis la décapitent. Ils recommencent 4 autres fois.

Dénoncés par la famille de Hindley, ils sont arrêtés en 1965 et condamnés à perpétuité.

Myra Hindley and Ian Brady

8. Paul Bernardo et Karla Homolka

Karla Homolka rencontre Paul Bernardo dans un café de Toronto. Gueules d’ange bien mis, une seule pensée en tête : baiser, baiser, baiser. Pour le moment, rien de très bizarre. Sauf que Paul a un petit problème avec la possession et ne supporte pas l’idée que Karla n’ait pas été vierge avant lui. Il exige d’elle qu’elle lui offre la virginité de sa petite sœur de 15 ans comme cadeau de Noël. Bon, Karla est pas chaude chaude, mais ça a l’air de lui faire tellement plaisir, à Paulo… Du coup, elle drogue sa sœur pour que Paul la viole devant une caméra. mais la petite sœur meurt, étouffée dans son vomi. C’était pas prévu, et Paul n’aime pas l’imprévu. Il veut recommencer, et c’est à Karla de lui trouver une autre fille. Ils tuent encore deux personnes, avant que Karla, sans doute un peu lassée de se faire tabasser la gueule, n’aille voir les flics en 1993. Paul Bernardo est condamné à la prison à vie, Karla à 12 ans de prison.

9. Valérie Subra et Laurent Hattab

Dans les années 1980, Valérie Subra rencontre Laurent Hattab, un petit bourge qui a toute emprise sur Jean-Rémi Sarraud, un pauvre mec apprenti pâtissier. On veut vivre la grande vie sans demander à papa, et pour ça, il faut voler de l’argent. Subra doit séduire des mecs friqués, les ramener chez elle, où Hattab et Sarraud les abattront. Ils font le coup deux fois avant d’être condamnés à perpet’. Tavernier s’inspire de leur histoire dans le film L’Appât.

10. Florence Rey et Audry Maupin

Peu après leur rencontre, en 1994, Rey et Maupin regardent le film Tueurs nés, d’Oliver Stone. Nourris de littérature anarchiste, vivant dans un squat’, ils veulent faire des braquages pour pouvoir continuer à vivre heureux et en marge. Ils braquent une fourrière pour se procurer des armes, mais l’opération tourne au vinaigre et la course-poursuite qui s’ensuit s’achève par une fusillade place de la Nation. Trois flics, un chauffeur de taxi qui n’avait rien demandé et Audry Maupin sont abattus. La personnalité de Florence Rey interroge : a-t-elle tiré ? Était-elle sous l’emprise de Maupin ? Condamnée à 20 ans de prison, elle n’en purgera que 15.

C’est sûr que ça change des débats sur le programme télé, le meurtre.

Source : VanityFair

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :