Parmi les classiques des classiques du jeu de société, le Monopoly est un incontournable. Sources d’engueulades et entraînant parfois la fin d’une amitié voire l’annulation d’un héritage ou tout simplement une fugue, le Monopoly est aussi une source de jouissance. Pour cela, il faut bien sûr faire usage de coups de pute bien salés.

1. Tricher discretos quand tu fais de la monnaie avec la banque

Et le pire c’est que tout le monde accepte cette escroquerie parce que tout le monde triche parce que si on trichait pas dans ce jeu de gros enfoirés, on se ferait sincèrement chier. Finalement le Monopoly c’est un jeu de l’oie version pute.

Source photo : Giphy

2. Acheter toutes les gares comme un gros FDP

C’est vraiment un sale truc à faire mais en même temps si tu as la chance de tomber dessus en premier, y’a pas de raison que tu te prives. 20 000 balles qui tombent dans ta poche chaque fois qu’un adversaire tombe dessus c’est un gain non négligeable.

3. Snober les rues de merde et acheter direct la rue de la Paix et l'avenue des Champs-Elysées et y coller un hôtel tranquillou

Quel intérêt de s’encombrer de la rue Lecourbe et du boulevard Belleville quand on peut se payer la rue de la Paix, je vous le demande ?

4. Semer le doute en estimant que tes règles ne sont pas les mêmes que ton adversaire

Parce exemple dans mon éducation, toutes les amandes que tu payes vont au milieu du plateau et quand un des joueurs tombe pile poil sur la case « Parc Gratuit » il récupère tout le flouze accumulé depuis plusieurs tours. Personnellement, je trouve cette règle juste et fiable mais il paraît selon certaines mauvaises langues que c’est une pure invention. J’ai jamais lu les vraies règles pour vérifier.

5. Accepter qu'un joueur perdant reste dans la partie sous réserve qu'il commence à payer avec des vrais billets

Ou qu’il hypothèque sa vraie maison. C’est assez rude sur le plan moral mais tu n’es pas là pour te faire aimer, s’il veut rester dans la partie, il faut qu’il nous donne des preuves qu’il est capable de tenir ses comptes, n’hésite pas à lui faire payer des intérêts.

Source photo : Giphy

6. Prendre le pion Chaussure en début de jeu COMME ÇA SANS RIEN DEMANDER A PERSONNE

Alors que tout le monde sait bien que c’est le pion gagnant. C’est vraiment abusé de faire un coup de pute pareil.

7. Ne pas utiliser ta carte "sortie de prison" parce que tu préfères rester en prison plutôt que de tomber sur les multiples mines laissées par ton adversaire

Trois tours bloqué.e en taule c’est toujours l’espoir de ne pas tomber sur l’hôtel de la rue de la Paix et de rester encore un peu dans la partie. Tu ne te respectes plus mon vieux.

8. Sortir ton édition limitée du Monopoly Game of Thrones alors que tes adversaires sont habitués à jouer sur l'édition Monopoly Besançon

Alors que ces cons-là viennent du Limousin, faut vraiment être con quand même.

9. Quand tu tombes sur une carte "Chance" en pensant vraiment que tu auras de la chance alors qu'en fait non

« Chance » en anglais ça veut dire « hasard ». Et comme tu es nul.lle en anglais, bah tu le sais pas et tu te réserves de nombreuses déceptions.

10. Quand tu passes par la case départ mais que tu tombes sur la case "Impôts sur le revenu"

C’est pas un coup de pute à proprement parler OK. Mais disons que c’est un coup de pute de la part du jeu lui-même qui se joue de toi et de ta pauvreté. Il ne te reste plus qu’à espérer de tomber sur la case « Parc Gratuit » et que personne ne remette en question la règle selon laquelle tu as le droit de récupérer l’argent perçu par les impôts disposé au milieu du plateau.

https://media2.giphy.com/media/gZPJW4aDv26Xu/giphy.gif

Allez, on se fait plutôt une partie de UNO ?