Pour les flippés de l’avion, il y a des médocs. Pour les autres, ceux qui veulent prendre le taureau par les cornes (ou l’avion par les ailes) il existe un stage. Proposée par Air France depuis 23 ans, la formation permet "d'Apprivoiser l’avion" pour éviter d’avoir à vider les mignonettes des hôtesses.

  1. 2 personnes sur 10 baliseraient en l'avion
    Ce qui est moyen rassurant, on est d’accord. Mais on se sent tout de suite moins seul(e) et ça c’est cool.

    Source photo : Giphy
  2. L’avion est le transport le plus sûr du monde
    On savait. Mais c’est tout de même mieux de l’entendre de la bouche d’un pro de l’aérien, formules et preuves à l'appui. Surtout lorsqu'il (elle) est sexy (comment ça, ça n'a rien à voir ?).

  3. 1/2 psv2 c2
    Avant de faire grimper leur gros engin dans les cieux, les pilotes calculent tout plein de trucs pour que tout se passe bien. Un peu comme cette formule à la E=mc2 qui rassure (mais qui veut dire autre chose en langage mathématique).
  4. Les trous d'air n'existent pas
    Il s’agirait d’une invention créée de toute pièce. En fait, l'avion est porté par tout un tas de petites bulles d'air invisibles et même en cas de pépin pas cool (comme une panne de moteur) il plane.
  5. Les turbulences ne sont PAS dangereuses
    Les bougresses sont dues aux mouvements des fameuses billes d'air, provoqués par les nuages ou l'astre royal. L'avion va bouger, comme une bagnole sur une route cabossée.

    Source photo : Giphy
  6. Tout le monde peut faire atterrir un avion (avec de l'entrainement)
    Même moi. La preuve dans le cockpit du simulateur de vol. Savais-tu que l’Aréroport de Nice (2 minutes d’arrêt) est l’un des plus dangereux de l’hexagone ? Même pas peur d’y poser mon A330 sous la pluie. Mission accomplie.

    Source photo : Giphy
  7. Le stage peut être subventionné par l'entreprise
    Ce qui n’est pas une mauvaise nouvelle, étant donné son prix : 650 euros pour une demi-journée.
  8. Ce n’est pas toujours l’avion qui nous fait peur
    La trouille peut être déclenchée par une autre angoisse comme le fait d’avoir été largué(e) comme un sagouin ou lourdé(e) de son boulot.
  9. Il y a différentes catégories de stressés
    Décideur, terrien, anxieux, spatiophobe… A toi d’identifier en premier lieu le flippé qui sommeille en toi.
  10. Tu as moins de chance de succomber à une attaque en vol que sur terre
    Ce sont les statistiques qui le disent. Tous les avions sont équipés de défibrillateur. De plus, les PNC (personnel naviguant commercial) ne sont pas des serveurs des airs. Le service n'est qu'une partie minime de leur job. L'activité principale s'articule autour de la sécurité des passagers. La partie immergée de l'iceberg en somme.

Volez jeunesse !

Source photo : Giphy