Vous savez déjà comment organiser votre PVT en Nouvelle-Zélande. Et c’est sympa. Et c’est important. Mais peut-être envisagiez-vous simplement d’aller conduire en Nouvelle-Zélande, parce que vous aimez ça, vous, conduire. Et dans ce cas, il y a plein d’autres conseils qu’on peut vous donner parce qu’on aime ça, nous, les conseils. On est trop complémentaires, vous et nous.

1. Choisir la bonne saison

En Nouvelle-Zélande, la haute saison correspond à nos mois d’hiver. Sauf qu’évidemment c’est le moment où la destination est prise d’assaut et où les prix montent. Le mieux est donc de viser le printemps, en octobre ou novembre, pour profiter du beau temps et des tarifs de saison basse.

2. Où acheter sa bagnole ?

Le mieux, pour acheter un van ou une voiture, est de se rendre dès son arrivée dans un car fair. C’est comme dans les films américains : il s’agit d’un grand parking où l’on peut acheter ou vendre son véhicule, avec le contrôle technique sur place. Tu pourras donc aussi y vendre ta caisse en partant.

3. Comment conduire ?

À gauche, évidemment. On vous conseille d’ailleurs de vous acheter une pancarte pour vous le rappeler, histoire de ne pas oublier, par exemple au réveil. La plupart des bagnoles sont automatiques. Les autoroutes ressemblent à des nationales et on ne peut pas excéder 100km/h, même sur les voies principales. De manière générale, les gens conduisent vite, ne mettent pas le clignotant et font un peu n’importe quoi. Mais si tu roules doucement, laisse les gens te doubler, tu auras la paix.

4. Achète une carte SIM sur place

Il est possible de s’en procurer dès l’aéroport. C’est pratique pour pouvoir avoir le GPS et se connecter aux bornes WiFi des différents opérateurs. Tu seras content d’avoir un GPS, promis.

5. Comment trouver des campings ?

L’application CamperMate est ton amie. Elle permet de savoir où se trouvent tous les campings du pays, mais aussi de recueillir les tarifs et les avis. Il faut dormir dans un camping sous peine d’amende, et les amendes sont salées. Il existe une multitude de campings gratuits, qui proposent des toilettes sèches. Sinon, les tarifs restent raisonnables. Par ailleurs, se procurer la carte DOC, qui coûte une vingtaine de dollars néozélandais, permet de camper gratuitement dans certains lieux habituellement payants. Ça vaut le coup.



6. Pour économiser sur l'essence, il y a plein de techniques

Les supermarchés Pk N’Save offrent des bons de réduction sur l’essence à la station-service du supermarché pour tout achat supérieur à 80 dollars néozélandais. Par ailleurs, la carte AA Smart Fuel, gratuite dans les stations BP ou Caltex, permet à chaque passage à la pompe d’économiser un peu. Les économies, accumulées, sont loin d’être négligeables.

7. Que faut-il emporter pour le road-trip ?

Rien. Tu vas déglinguer tes fringues et casser ton ordi. Le mieux est donc d’acheter des trucs pas chers sur place et de voyager léger. En revanche, prévoir des sprays antimoustiques est une nécessité absolue si on ne veut pas se transformer en fraise des bois.

8. Itinéraires

On vous conseille de vous procurer NZ Frenzy, un guide en deux tomes (et en anglais) qui détaille toutes les routes, tous les paysages, tous les lieux à visiter, tous les itinéraires selon le temps que l’on passe sur place avec force photos, explications et conseils. C’est incontournable et ça coûte à peine une dizaine d’euros en numérique (idéal si vous avez une liseuse).

9. Faire attention aux gravel roads

Comme leurs noms l’indiquent, ce sont des routes couvertes de gravier. Il y en a beaucoup, elles sont très longues, et souvent glissantes. Ce serait con d’emplafonner la bagnole ou de te foutre dans un platane. Il faut donc redoubler de vigilance quand tu en empruntes une – et tu en emprunteras, je peux te l’assurer.

10. Dans le Northland, penser à faire le plein

Si tu veux atteindre Cape Reinga, tu emprunteras une longue route sans aucune station-service. Bon à savoir pour pas avoir l’air con : la dernière station est à Kaitaia. Il faut faire le plein absolument ou c’est parti pour l’aventure (une aventure pas des plus agréables je te le garantis).

Profitez bien les loulous.

Source : Diawan, Chronomundi

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.