OYEZ OYEZ, L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ LES AMIS.

C’est universel et relativement inévitable, on dit tous plus ou moins de la merde à un certain degré quand on commence à attaquer la pintasse du jeudi soir. Ça peut être positif si ça peut te permettre de reconquérir ta moitié, ou carrément problématique si tu balances à ton boss ses 4 vérités. Sans plus attendre, deviens le maître de ton destin, le capitaine de ton âme déchue.

1. Toujours être accompagné d'une personne sobre qui jouera le rôle de l'interprète

Et idéalement, se cacher derrière cette personne quand elle parle. Et encore plus idéalement, la tuer pour lui emprunter son visage et en faire un masque. Et hop, mouchés les potes.

Source photo : Giphy

2. S'armer d'un miroir de poche afin de constater l'étendue des dégâts sur son faciès avant d'ouvrir la bouche

Avec un peu de chance, cette étape vous rendra à l’évidence que vous possédez des yeux et des joues beaucoup trop rouges pour

3. Se contenter de sourire et de dire tout ce qu'on a envie de dire uniquement dans sa tête pour ne pas être frustré

Hocher la tête en plissant les yeux sauront vous accompagner dignement lors de cette étape.

Source photo : Giphy

4. Couper son téléphone pour pas dire des conneries par messages qui pourront être enregistrées, et ne pas appeler son ex

Plus de portable, plus d’hésitation. Plus d’hésitation,, plus de tentation. Plus de tentation, plus de révélation. Je peux continuer cette phrase tant qu’il y aura de chapitres existants dans Twilight.

5. Faire semblant qu'on est muet... ou sourd

Et se découvrir un talent pour le langage des signes. Ou alors n’étaient-ce que du langage Sims depuis le début ?

Source photo : Giphy

6. S'acheter un casque retour de voix

Si tout va bien, le simple fait d’entendre votre voix devrait suffisamment vous dégoûter pour avoir envie d’achever ce début de phrase.

7. S'entraîner à dire de la merde face à un miroir, afin de passer incognito le jour J

Prenons pour exemple un discours tel que : « non mais mec cette meuf c’est une reeeeeeine, j’pourrai crever pour eeeeelle ». Ah bah oui hein, tout de suite, sobre, ça a plus le même effet.

Source photo : Giphy

8. Parler une autre langue, quelle qu'elle soit

Le mot d’ordre, c’est im-pro-vi-sa-tion. Si votre dialecte ne ressemble à rien, vous n’aurez qu’à baragouiner que vous avez appris quelques mots en baragouinant sur les hauteurs du Tibet. Cela devrait clouer le bec de votre interlocuteur.

9. Se goinfrer de suffisamment de petits fours jusqu'à ce que l'alcool se soit dissipé dans votre organisme

Parade ultime si tu te retrouves face à une question gênante, vous n’aurez qu’à mimer le geste du « j’peux pas répondre, j’ai la bouche pleine ». Quitte à vomir un bon coup, ça vaut tous les regrets du monde nespa ?

10. "C'est pas moi, c'est mon jumeaur"

Option no1 : tu as un jumeau, et c’est tant mieux, tu lui rendras la pareille un jour ou l’autre. Enfin on verra.

Option no2 : tout miser sur l’état pitoyable de la personne en face de toi, qui, de fait, n’y verra que du feu.

Source photo : Giphy

Aux dernières nouvelles, le Champomy n’a jamais incité quelconque à récupérer son ex à 4 heures du mat’.