Certains artistes aiment tellement se produire en public, qu’une simple salle ou un stade ne leur suffit plus. Il faut que le lieu soit à la hauteur de leur démesure. L’histoire de la musique a ainsi vu certains groupes prendre d’assaut des endroits assez improbables à l’occasion de lives restés dans les mémoires. Pour de bonnes ou de mauvaises raisons d’ailleurs…

1. Metallica en Antarctique

Une première mondiale. Jamais un concert quel qu’il soit n’avait été organisé sur ce continent. Metallica qui a donc joué le dimanche 8 décembre 2013 devant une foule de privilégiés, sous un dôme en verre dans la station argentine de Carlini. Il faut tout de même préciser qu’il ne faisait « que » -12 degrés dehors. Un live (le Antarctica : Freeze ‘Em All) qui a permis à la bande de Lars Ulrich de pouvoir se vanter d’avoir été le premier groupe à jouer sur les 7 continents.

2. Rage Against The Machine à Wall Street

Nous sommes en 2000 et RATM a décidé d’aller jouer à Wall Street à New York. Le but ? Enregistrer un clip (réalisé par Michael Moore) et surtout mettre des bâtons dans les roues à la super machine capitaliste. Résultat des courses, le bordel fut tel que la bourse dut fermer plus tôt. Ce qui n’était pas arrivé depuis le Krach de 1929. Mission accomplie !

3. David Hasselhoff sur le Mur de Berlin

Fin de l’années 89. David Hasselhoff est invité en Allemagne pour chanter pendant le Nouvel An, histoire de fêter la chute du Mur. Pourquoi lui ? Tout simplement car son tube « Looking For Freedom » a donné de l’espoir à des millions d’Allemands. C’est donc affublé d’une veste lumineuse (au sens propre) qu’il chanta, rentrant du même coup dans l’Histoire. Plusieurs années après, il déplorera tout de même qu’aucune photo de lui ne figure au Musée Checkpoint Charlie, sous-entendant par là qu’il avait joué un rôle dans la chute du Mur.

4. Jean-Michel Jarre aux Pyramides de Gizeh

Un live historique qui eut lieu toute la nuit du 31 décembre 1999 au 1er janvier 2000. Un concert intitulé Les 12 Rêves du Soleil, qui fédéra tout de même 115 000 fans. De quoi faire se retourner les pharaons dans leurs sarcophages…

5. Boyz II Men, Cyndi Lauper et Alicia Keys sur la Grande Muraille de Chine

Un grand concert organisé en 1994 pour fêter les 20 ans de la restauration de la Grande Muraille.On raconte que David Hasselhoff fut tenu à l’écart de l’événement par peur que sa voix ne fasse s’écrouler l’édifice (non en fait c’est une blague).

https://www.youtube.com/watch?v=PdwkGOpbzrA

6. Johnny Cash en prison

Cash bâtit notamment sa réputation sur un passé trouble qui aurait été marqué par plusieurs séjours en taule. En fait pas vraiment mais beaucoup prirent les paroles de la chanson « Folsom Prison Blues » (« J’ai buté un mec à Reno pour simplement le regarder mourir ») pour argent comptant. Très populaire parmi les hors-la-loi, lui-même considéré comme un hors-la-loi de la country et de la folk music, Cash joua logiquement dans plusieurs prisons. Les concerts qu’il donna à la prison de Folsom et à celle de San Quentin en 1968 et 1969 sont entrés dans l’histoire.

7. The Cramps dans un hôpital psychiatrique

C’est en 2004 que fut publié le DVD du fameux Live au Napa State Mental Hospital, qui vit le fameux groupe de psychobilly se produire devant des pensionnaires ravis !

8. Katie Melua sur une plate-forme pétrolière

L’objectif de la chanteuse étant de battre le record du concert le plus profond. Oui car ce jour-là, en 2006, Katie Melua se produisit à 303 mètres en dessous du niveau de la mer.

9. Les Presidents Of The United States Of America au Mont Rushmore

Aujourd’hui, tout le monde a un peu oublié ce groupe de punk pop, malgré quelques beaux succès dans les années 90, mais à l’époque, c’était quelque chose. Et quoi de plus logique pour le combo que de se produire au Mont Rushmore, qui pour rappel, est une montagne de l’état du Dakota du Sud au USA, dans laquelle sont gravés les visages des présidents Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln.

10. James Brown, The Spinners, BB King et les Pointer Sisters avant un match de boxe

Avant de jouer le fameux match qui opposa Apollo Creed à Ivan Drago dans Rocky IV, James Brown se produisit en compagnie de BB King et d’autres illustres artistes, lors du fameux Rumble In The Jungle, un combat qui se tint à Kinshasa en 1974, et qui opposa Mohamed Ali et George Foreman (spoiler : c’est Ali qui a gagné).

Sans oublier les Beatles sur le toit de l’immeuble de leur maison de disques sur Saville Row à Londres en 1969.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.