canrad
Crédits photo : guinnessworldrecords

Vous vous souvenez quand on vous savait fait une liste des noms de collectionneurs un peu bizarres ? Cette fois on s'est dit que ces personnes méritaient qu'on se penche en détail sur leur passion et c'est ce qu'on a fait. On est allé vous dénicher les collections les plus bizarres, loufoques, voire même un peu flippantes. Du passionné de crème fraîche suisse au mec qui garde toutes ses factures...

  1. Glacophile : les pots de yaourt
    "Je t'échange un Bio de Danone 2001 contre les semi-rigides Danette Pistache/Caramel édition limitée. D'accord ?" "Non." (échange entre 2 glacophiles)
  2. Oologiste : les coquilles d'oeufs
    Peut-être le nom le plus sympa de toute cette petite bande de collectionneur, l'oologiste ne doit pas être confondu avec son pote le dolophiliste. Ce dernier garde à peu près tout ce qui concerne les oeufs alors que l'oologiste ne conserve que les coquilles.
  3. Esiteriophile : les titres de transport
    Il y a quelques années, les esiteriophiles devaient être plus nombreux qu'aujourd'hui. En effet, cette race fragile a été décimée par la banalisation des cartes et pass magnétiques dans les transports en commun. Seuls quelques riches esiteriophiles sont parvenus à se rabattre sur les billets de trains et d'avions : un luxe.
  4. Canaroplastiquophile : les canards en plastique
    Charlotte Lee, une américaine, en posséderait d'ailleurs plus de 5000. Espérons qu'elle ne les stocke pas tous autour de sa baignoire car cela peut vite devenir problématique. L'histoire ne dit pas non plus si certains de ces canards vibrent tout seul.
  5. Microtyrosémiophile : la crème de Gruyère
    On ne va pas se mentir, ces collectionneurs doivent être géographiquement assez...restreints. La Crème de Gruyère est en fait une crème fraîche très épaisse qu'on ne trouve que dans la région de Gruyère en Suisse. On ne sait pas trop si les mecs collectionnent les pots de crème vides ou la crème en elle-même, et pour tout vous dire on ne veut pas le savoir.
  6. Notaphile : les factures
    Quelle est la différence entre un comptable et un notaphile ? Aucune.
  7. Cucurbitaciste : les étiquettes de melon
    Imaginez la scène. Vous êtes tranquillement installé à la terrasse d'un restaurant, votre entrée vient de vous être servie, quand soudain un homme avec une veste en tweed et un short en velours côtelé se jette sur votre melon, arrache l'étiquette et part en courant, pris d'un rire maniaque et effrayant : vous venez de rencontrer votre premier cucurbitaciste.
  8. Tyrosémiophile : les étiquettes de fromage
    Généralement le tyrosémiophile est divorcé, son conjoint ayant énormément de mal à supporter l'odeur de vieille croûte de claquos qui envahit la maison à chaque fois qu'il ouvre sa boîte d'étiquettes.
  9. Glycophile : les emballages de morceaux de sucre
    Une lettre les sépare des glacophiles mais ils détestent qu'on les confonde. Les glycophiles trouvent d'ailleurs que collectionner les pots de yaourt c'est complètement con. Eux ils rôdent aux terrasses des cafés (où ils croisent parfois quelques cucurbitacistes) pour récupérer les petits emballages de sucres.
  10. Tégestophile : tout ce qui a trait à la bière
    Le tégestophile est un collectionneur touche-à-tout. Si nous osions une comparaison quelque peu hardie, nous dirions que le tégestophile est au cervalobélophile ce que le dolophiliste est à l'oologiste. C'est à dire qu'il ne se limite pas aux sous-bocks de bière mais qu'il collectionne tout ce qu'il trouve : choppes, livres, vieux moine trappiste etc.

Et vous, vous collectionnez quoi ? Nous notre petite manie, c'est les tops.

Source : Wikipédia