Il existe dans le monde des centaines, voire des milliers de cocktails différents. Du classique whisky coca au trucs les plus élaborés. Certains de ces cocktails empruntant leur nom à des endroits célèbres. C’est ainsi que nous avons eu envie de vous livrer une carte bien sûr non exhaustive de quelques fameux cocktails nommés en fonction d’endroits. Et surtout, restez jusqu’à la fin pour profiter d’un superbe jeu de mots…

1. Le Moscow Mule

De la vodka (bien sûr), de la bière de gingembre épicée et du jus de citron vert. On en boit dans Better Call Saul, Orange Is The New Black et Fargo et contrairement à ce que l’on pourrait penser, il s’agit d’un breuvage américain. Rien à voir avec le Russe Blanc qu’adore le Dude dans The Big Lebowski.

2. Le Manhattan

Un cocktail au whisky, avec de l’amer et du vermouth. Le tout agrémenté d’une cerise. Inventé il y a très longtemps, sujet à de nombreuses légendes, le Manhattan se décline au fil de plusieurs recettes. On peut notamment citer le Cuban Manhattan, avec du rhum en lieu et place du whisky ou le Rob Roy, qui demande uniquement du whisky écossais. Il s’agit là encore d’un cocktail américain.

4. Le Milano-Torino

Là on triche un peu parce que ce cocktail italien est plus communément connu sous le nom d’Americano. Un cocktail inventé en 1861, au comptoir de Gaspare Campari, composé de vermouth, de campari et de soda. On agrémente le tout d’une demi tranche d’orange et d’une demi tranche de citron et le tour est joué ! Pourquoi ce nom ? Parce que le campari est originaire de Milan, alors que le Punt e Mes, le vermouth que l’on y trouve, vient de Turin.

5. Le London Fog

Le fog désigne la brume qui envahit parfois la capitale de la perfide Albion. Mais c’est aussi un cocktail très distingué, qui se compose de London gin, d’eau bien froide et d’absinthe. Sans oublier le fine tranche de pomme verte. So british.

6. Le Chicago Fizz

Du rhum blanc, du porto, du jus de citron, du sucre, de l’eau gazeuse et surprise, du blanc d’œuf. On est presque dans la boisson hyper protéinée !

9. Le Brooklyn

Aux États-Unis, chaque quartier de New York ou presque, possède son cocktail. Ainsi, on peut déguster un délicieux Brooklyn. Un cocktail visiblement apprécié des hipsters, dont les ingrédients sont les suivants : whisky, vermouth, liqueur de marasquin, de l’angostura (un alcool à base de rhum) et un zeste d’orange.

#nyccocktails #brooklyncocktails #cocktailporn #cocktails #manhattaninbrooklyn

A post shared by Andrew Gotte (@andrew.gotte) on

10. Le Singapore Sling

Un cocktail qui se déguste bien frais avec du gin, de la liqueur de cerise, du cointreau, de la bénédictine, de l’eau gazeuse, du jus de citron et de l’Angostura. Comme son nom le suggère, il a été inventé à Singapour en 1915 et s’impose comme l’un des cocktails les plus doux de ce top.

Et surtout n’oubliez pas de consommer tout ceci avec modération (ou avec qui vous voudrez).