La saison 2009/2010 a été celle du triplé de l'Inter Milan, de la première victoire de l'Espagne en coupe du monde et du solide match nul de la France contre l'Uruguay. C'est aussi la saison qui a vu les revenus cumulés des 20 clubs les plus riches du monde dépasser les 4 milliards d'euros (ça fait environ 2 milliards de pièces de 2 euros). Certaines progressions paraissent étonnantes à en juger par les prestations des clubs et la situation économique globale. Mais c'est aussi ça le foot: des énigmes.

  1. Real Madrid : 438.6 millions d'euros soit 37.2 millions de plus que l'année précédente.
  2. FC Barcelone : 398.1 soit 32.2 millions de plus.
  3. Manchester United : 349.8 soit 22.8 millions de plus.
  4. Bayern Munich : 323 soit 33.5 millions de plus.
  5. Arsenal : 274.1 soit 11.1 millions de plus.
  6. Chelsea : 255.9 soit 13.6 millions de plus.
  7. Milan AC : 235.8 soit 39.3 millions de plus.
  8. FC Liverpool : 225.3 soit 8.3 millions de plus.
  9. Inter Milan : 224.8 soit 28.3 millions de plus.
  10. Juventus Turin : 205 soit 1.8 millions de plus.
  11. Manchester City : 152.8 soit 50.6 millions de plus.
  12. Tottenham Hotspur : 146.3 soit 13.6 millions de plus.
  13. Hamburg SV : 146.2 soit 0.5 millions de moins.
  14. Olympique Lyonnais : 146.1 soit 6.5 millions de plus.
  15. Olympique de Marseille : 141.1 soit 7.9 millions de plus.
  16. Schalke 04 : 139.8 soit 15.3 millions de plus.
  17. Athlético Madrid : 124.5
  18. AS Rome : 122.7 soit 23.7 millions de moins.
  19. VFB Stuttgart : 114.8
  20. Aston Villa : 109.4

La vraie question, c'est "où est le PSG" ?

Sources : Cabinet Deloitte via le très bon sportune.fr

Crédits photo: Flying Dutchman

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :