Limoges, fierté des valeureux Limousins, ou Limoche, d’après les gueux incultes qui s’en servent comme sujet de moquerie, n’envoie peut-être pas du rêve, comme ça, là, de but en blanc. Grossière erreur ! La capitale limousine ne manque pas d’atouts pour qui prend le temps de s’y arrêter. Alors oui, j’en vois déjà qui disent « oui Limoges, c’est pas les Maldives non plus, faut arrêter de nous prendre pour des cons ». C’est vrai, Jean-Claude, mais en même temps, tu sais bien que tu ne vas pas à Limoges pour te baigner. Tu y vas pour la culture, nom de diou. Et ça te fera pas de mal.

1. La gare des Bénédictins

Peu de villes peuvent se targuer d’avoir une gare qui envoie vraiment du bois, et Limoges est de celles-là. Il faut dire que cette gare est pleine de particularités : avec son campanile et sa coupole, elle se situe au-dessus des voies et emprunte à plusieurs style architecturaux. C’est sans doute ce je-ne-sais-quoi qui a séduit Jean-Pierre Jeunet lorsqu’il y tourna une pub pour Chanel. Et ouais.

2. Quartier de la Boucherie

Petit saut dans le Moyen-Âge dans cet enchevêtrement de rues aux façades à colombages. C’est mignon tout plein, ça pourrait être le décor d’un Disney et si t’as de la chance, tu pourras peut-être visiter la chapelle Saint-Aurélien, toute mini, qui célèbre le patron des fameux bouchers.

3. Bibliothèque Francophone Multimedia

Franchement, cette bibliothèque donne envie de lire à n’importe qui franchit ses portes. Le bâtiment de 1998 a conservé une des façades de l’édifice historique qui le précédait, la configuration intérieure est super agréable, et tu peux même y voir une fresque gallo-romaine. Un conseil : suis l’instagram @reliurebfm pour du pornbook de grande qualité (reliures de déglingo et autres trésors oubliés).

On bosse ? #pierreriboulet #architecture #urbanismstudent #limoges

A post shared by Alex (@_louden) on

4. Cathédrale Saint-Étienne et jardins de l'Évêché

Les mecs ont fignolé le boulot, puisque cette cathédrale gothique aura demandé 600 ans de construction. Elle est au cœur du quartier historique de la Cité et jouxte les jardins de l’Évêché, des jardins étagés de style différent (à la française, botanique, écologique…). Bref, les mecs savaient pas faire simple. Mais du coup, c’est joli.

Projet financé à 100% ! ?? #video #production #heyproductions #dartagnans #cathedrale #limoges #patrimoine #france

A post shared by Hey Productions (@heyproductions.fr) on

5. Pavillon du Verdurier

Un petit bijou d’architecture Art déco niché au cœur de la ville. Merci qui ? Merci Roger Gonthier, architecte qui est également à l’origine de la fameuse gare des Bénédictins. D’abord pavillon frigorifique puis gare routière, l’endroit a connu une vie mouvementée avant de passer une paisible retraite en tant que lieu d’exposition.

6. Se balader dans les entrailles de la ville

Si les souterrains limougeauds étaient autrefois d’une ampleur considérable, il va être sans doute difficile aujourd’hui d’errer de caves en caves. Malgré tout, une petite partie, les souterrains de la Règle, reste officiellement visitable et donne une bonne idée du réseau qu’on pouvait trouver à l’époque.

7. Musée Dubouché

On est quand même dans la capitale de la porcelaine, tu pensais pas y échapper ? Ici tu as la plus grande collection au monde de porcelainerie. Tant que tu es dans le coin, tu iras me faire un tour au four des Casseaux, le seul classé monument historique, et après, direction les magasins d’usine pour acheter un service complet à Mémé.

8. Casser la croûte aux Halles

Si il y a un endroit en ville où tu devrais pas mourir de faim, c’est là. C’est sans doute pas le lieu le moins cher pour se restaurer, mais l’ambiance de marché, et surtout le cadre, devraient finir de te convaincre. Car les halles centrales sont un des symboles de la ville, avec leur structure brique-verre-acier réalisée par deux copains de Gustave Eiffel, et leur frise extérieure en porcelaine.

Un lieu plein de bonnes choses ? #halleslimoges #hallescentrales #igerslimoges #tourismelimoges

A post shared by Gaelle Martial (@gaelle_mm) on

9. Cour du Temple

Petite place à côté de laquelle on peut facilement passer si on n’est pas un poil curieux. Auquel cas, tu raterais cet ensemble d’hôtels particuliers, à l’écart de tout, avec ses colombages, ses colonnes et son escalier Renaissance. Fun fact : le sol est fait en gassette, une pierre utilisée dans les fours à porcelaine. On ne se refait pas.

???? #limoges #courdutemple #froid

A post shared by Mateus Mélanie (@mateusmelanie) on

10. Parc Victor Thuillat

Et si on allait prendre l’air pour finir notre balade ? Ce parc, avant d’être public, était le jardin du manoir de la Grange-Carat. Aujourd’hui, c’est un endroit choupinou à mort qui appelle au calme et à la sérénité. Tu cherchais l’endroit parfait pour pique-niquer dans une ambiance zen ? Ne cherche plus.

Couleurs d'automne ??... #ParcVictorThuillat #LimogesVilleVerte

A post shared by Christophe Limoges (@christophe_le_tof) on

A post shared by ? (@insyo) on

Et voilà, la capitale des arts du feu n’attend plus que toi !