Comme chaque année, l’épidémie de gastro débarque. Avant d’avoir des mômes, t’étais peut-être un peu moins confronté(e) à la possibilité de la choper, mais maintenant que tu as un grumeau qui fréquente d’autres enfants, tu sais que tu vis au milieu d’un nid à microbes, et que s’il la chope, tu vas la choper aussi. Y’a quelques trucs à faire qui peuvent peut-être te faire passer au travers, même si y’a de grandes chances pour que tu finisses quand même avec la tête dans la cuvette des chiottes.

1. Laver tes mains, et les siennes

C’est un peu la règle numéro un, pour éviter toutes les épidémies. Tous les virus de merde de l’hiver se transmettent par le contact des paluches, donc lave-toi les mains tout le temps, en rentrant chez toi, en sortant du métro, après avoir serré la main à quelqu’un, etc. Valable autant pour toi que pour ton môme. Et surtout, lave-toi les mimines après lui avoir changé sa couche hein, ça parait assez logique.

2. Manger correctement

Si tes habitudes alimentaires ne sont pas au top, ton corps devient le parfait réceptacle aux virus. Mange des fruits, des légumes, apporte à ton estomac une bonne hygiène alimentaire, et il sera moins enclin à choper tout ce qui passe.

3. Prendre des compléments de vitamines

Si tu ne manges pas assez de fruits, tu peux te faire une petite cure de vitamines pour préparer un peu ton corps et le rendre plus résistant. Dans tous les cas, ça ne peut pas te faire de mal.

4. Te doper aux probiotiques

Les probiotiques, c’est des micro-organismes déjà présents dans ta flore intestinale. En prendre en complément en prévention aident à te préparer et à te booster face à une épidémie virale, et sont censés t’aider à en chier un peu moins si tu tombes malade (littéralement).

5. Evite de l’embrasser

Ouais, si ton môme est contagieux, c’est pas le moment de lui faire des gros câlins et des bisous partout hein, on va limiter un peu les rapprochements pendant quelques jours.

6. Vis à l’hôtel pendant l’épidémie

Isole-toi, laisse ton môme se démerder et pars te planquer dans un Ibis pas trop cher et qui a la télé. Au moins tu seras pépouze pendant 3-4 jours, tu pourras bouffer directement dans le lit et tu ne seras pas malade, ouais.

7. Fais le vivre dans une boule transparente façon hamster

Comme ça t’es sûr(e) qu’il ne rentrera pas en contact avec d’autres mômes malades et qu’il ne te ramènera pas une maladie de merde à la maison. Bon après, certaines études scientifiques disent que c’est pas vraiment ce qu’il y a de mieux pour son épanouissement, mais faut faire des choix dans la vie, que veux-tu ?

8. Si tu touches un objet qu’il a lui-même touché, ne te ronge pas les ongles après

Ouais, les bactéries, ça s’accroche partout ces saloperies. Et vu qu’on touche notre visage en permanence sans même s’en rendre compte, c’est pas ce qu’il y a de mieux pour éviter de tomber malade. Du coup, s’il touche un objet, évite de de le toucher aussi et de te foutre tes mains à la bouche ensuite (sauf si tu aimes te vider dans les chiottes, chacun son truc).

9. Nettoie tout

Les objets qu’il a pu toucher, les surfaces sur lesquelles il a pu s’appuyer à l’aide de ses petits mains pleines de microbes, les chiottes où il a expulsé tout son dîner, l’écran de ton portable sur lequel il a bavé : désinfecte tout.

10. Ne fais pas d’enfants

C’est encore la meilleure des solutions. Ne pas faire d’enfants est LA réponse à tout, et au moins tu éviteras de choper toutes les maladies qu’il te ramènera de la crèche ou de l’école, et en plus tu auras davantage de thunes, des grasses mat’ et une vie sociale. Tout bénèf’ quoi.

Allez, bon courage hein, et reste chez-toi s’il te plait.