Perle de l’Andalousie (ce n’est pas la seule mais c’est l’une des plus grosses), Grenade attire tous les ans des milliers de touristes. Une ville torride en été, toujours accueillante, qui sait mettre en avant le métissage de ses origines, visible au fil des nombreux monuments qui se doivent de figurer sur les itinéraires touristiques. À commencer par l’Alhambra. Ça tombe bien, c’est le premier de notre top !

1. L'Alhambra

C’est le gros morceau. Le pôle d’attraction principal. C’est loin d’être le seul bien sûr mais l’Alhambra, à Grenade, c’est quelque chose. Figurant à l’UNESCO, il fut même finaliste pour accéder au titre de nouvelle merveille du monde. Surplombant la ville, l’Alhambra est un ensemble de palais particulièrement spectaculaire, au sein duquel on peut facilement passer la journée. Entre l’Alcazaba, les Palais Nasrides, le Généralife et ses somptueux jardins, le fameux palais de Charles Quint, la Médina et les tours, ce ne sont pas les choses à voir qui manquent. À tel point qu’on aurait carrément pu faire un top 10 des trucs à voir à l’Alhambra.

2. La Cathédrale de l'Incarnation

Rien de moins que la première église de style Renaissance bâtie en Espagne. Un édifice achevé en 1704, que l’on retrouve dans le cœur de Grenade. L’une des plus belles et des plus célèbres cathédrales du pays.

Espagne

A post shared by Gildas Louis (@louisgildas) on

3. Le Parc Carmen de los Mártires

Près des palais de l’Alhambra, ce parc emblématique est l’endroit idéal pour se poser après une visite intensive. Un site regorgeant de petits coins tranquilles, avec des animaux, des bassins, de l’ombre en veux-tu en voilà…

4. L'Albaicín

L’un des quartiers les plus prisés. C’est là, à partir du mirador de Saint Nicolas, qu’on peut admirer une vue imprenable, avec notamment l’Alhambra qui domine majestueusement. L’Albaicin où on peut déambuler dans les charmantes petites rues exiguës, visiter la Chancellerie Royale, l’église de Santa Ana et apprécier une ambiance vraiment unique. Un quartier qui a su résister à l’emprise du temps, qui raconte de bien des façons l’histoire de cette ville qui a connu de multiples cultures.

5. Sacromonte

Et hop ! Un autre quartier incontournable de Grenade ! C’est là qu’on peut visiter d’incroyables maisons troglodytes, creusées à même la colline. Les fameuses grottes de Sacromonte. Certaines sont d’ailleurs toujours habitées, comme à l’époque où ce quartier était principalement occupé par des familles gitanes. Mais ce n’est pas une raison pour faire l’impasse sur l’Abbaye du Sacromonte, qui domine au sommet de sa butte.

Sacromonte #Granada #sacromonte #Andalucía

A post shared by Diego Romero (@desertcoke) on

6. Le Musée des Beaux-Arts

On revient encore à l’Alhambra, au Palais de Charles Quint, pour visiter le Musée des Beaux-Arts de Grenade et ses peintures et autres sculptures. Une collection d’œuvres classées en quatre parties : la Renaissance et le maniérisme, le baroque à Grenade, la peinture à Grenade au XIXème et du noucentisme aux avant-gardes. Tout un programme !

#museodebellasartes

A post shared by Julio Ramirez (@julioramirezrd) on

7. Le Bañuelo

Ce sont les bains arabes. Un peu comme à Gérone, ce lieu très populaire permet d’en apprendre davantage sur l’époque musulmane de la ville. On nous apprend notamment qu’ils font partie des bains les plus complets, les plus anciens et les mieux conservés de toute l’Espagne, et qu’ils ont échappé de peu à la destruction quand les Rois catholiques refaçonnèrent la cité.

8. La Sierra Nevada

Les montagnes de la Sierra Nevada offrent une extraordinaire toile de fond à Grenade et son Alhambra. Certes, ce n’est pas non plus tout à fait à côté, mais il est facile de s’y rendre pour profiter de tout ce que ce parc national a à offrir. En hiver, on peut y skier et le reste de l’année, les montagnes offrent de belles perspectives de trek. L’Andalousie côté sauvage.

9. Le Parc des Sciences

Un musée interactif pour petits et grands, avec un planétarium et un observatoire parce qu’on peut aussi profiter des vacances pour s’instruire un peu. On peut s’y adonner à plein d’activités. Il y a même des rapaces et des papillons. La science, c’est cool ! Surtout ici.

La #torredeobservacion del #parquedelasciencias el #ojo de #granada #museo

A post shared by hola Granada (@hola_granada) on

10. Le Realejo

On termine par l’ancien quartier juif, devenu populaire pour ses bars et autres restaurants branchés. En d’autres termes, c’est là où il faut aller si on veut festoyer à Grenade. Le Realejo qui se situe à deux pas de l’Alhambra.

À Grenade, vous allez dégoupiller !