Dans l’imaginaire collectif, il y a ceux qui pensent que Rennes est la capitale de Bretagne, puis il y a ceux qui pensent que Cesson-Sévigné est la capitale de Bretagne (une majorité silencieuse, de toute évidence). Après il y a aussi ceux qui pensent que le Mont-Saint-Michel est la capitale de Bretagne mais on a décidé de ne pas sombrer ici dans une provocation crasse qui ne permet en rien d’élever le débat et se caractérise plutôt par une incitation à la haine et à la violence. Toujours est-il que les Rennais le savent… Cesson est leur plus grande menace.

1. Il y a environ 17 concessions automobiles au mètre carré

Comme dit l’adage, tout être humain qui met un pied en terre cessonnaise repart sur quatre roues.

2. La grotte à sel est un joyau de l'humanité

Et l’halothérapie est un soin précieux pour notre système respiratoire. L’air salin diminue stress et fatigue et ce, grâce à ses fameux ions négatifs (perso, ce sont mes ions préférés). Saviez-vous que 45 minutes dans la grotte à sel équivalent à un week-end en bord de mer ? Plus troublant encore, un week-end dans la grotte à sel équivaut à un mois entier en bord de mer ; et une semaine, à un siècle !

3. Leur braderie propose vachement plus de stands de galette-saucisse que celle de Rennes

L’odeur du barbeuk trop grillé sur des vêtements au style fugace achetés à moins de 2 €, c’est ça qu’on veut dans une braderie !

4. L'art s'est immiscé dans le paysage urbain

On y trouve ainsi des sculptures qui n’ont rien à envier à Jeff Koons.

5. Elle a obtenu le label 4 fleurs alors que Rennes n'a que 3 fleurs

Bouh Rennes, comment tu fouettes avec tes vieilles pâquerettes toutes pétées ! Euh t’es au courant qu’à Cesson on trouve des coquelicots ? Allez, dégage. Sans compter qu’en 99 Cesson a aussi obtenu la médaille d’or au concours européen « Entente florale ». Et même que le slogan de la ville était « il y fleure bon vivre ». Vous l’avez ? VOUS L’AVEZ ?????

6. La piscine de Cesson a un toboggan !!!!

Bon OK, je vous mets l’eau chlorée à la bouche alors que la piscine est fermée pour les 9 prochains mois (et va certainement accoucher d’un jacuzzi, trop chou). Désolée. Mais ça vous laisse le temps de cultiver le désir.

7. Le maire s'appelle Albert Plouhinec

Bon OK, il lâche l’affaire en 2020 et fait hériter son empire au second-adjoint Jean-Pierre Savignac qui a fait moins d’effort pour bretonniser son nom mais bon, on ne lui en veut pas. Les Cessonnais sont connus pour être inclusifs.

8. Il y a beaucoup moins de punk à chiens

Mais infiniment plus de chiens à punk.

9. On y trouve les meilleures salles de spectacles

Attendez : le carré sévigné, le glaz arena, le pont des arts… c’est quand même autre chose que le TNB, le sabot d’or, le tambour, le ponant, l’antichambre, le diapason, le centre culturel agora ou encore le théâtre lillico.

11. C'est la ville hôte du Cesson Rennes Métropole Handball

Autant dire que c’est carrément la ville hôte du sport.

12. Cesson est entourée de la rocade est

Qui est de loin le meilleur tronçon de la rocade, entre la porte des Longs Champs et la porte de la Rigourdière ça envoie du lourd à moins de 90 km/h. Pas besoin de lumière la nuit, ce sont les âmes des conducteurs qui illuminent le bitume. Oui parce qu’à Cesson on éteint les lumières après 23h. Pas de gâchis d’électricité. De toute façon c’est plus une heure pour sortir !

13. ...Et de fait Cesson est donc plus proche de Paris

Certains disent même en partant de Rennes vers Cesson « aller à la capitale ».

14. En breton on la nomme Saozon-Sevigneg

C’est quand même un peu plus stylé que Roazhon qui ressemble à un nom d’espèce en voie de disparition. On est limite déçu que la commune ait été renommée Cesson-Sévigné en 1921. Les puristes continuent toutefois de nommer la terre de leurs ancêtres Saozon.

15. Ils ont le CIM qui est un peu le Médiapart local

Cesson-Information-Magazine, tiré à 10 000 exemplaires et gratuit. Un incontournable pour se tenir au courant des grandes questions géopolitiques qui animent la commune comme le dernier numéro qui rappelle qu’il est obligatoire de tenir son chien en laisse – quand bien même on posséderait un chien à punk – sans quoi on s’expose à une contravention de 38 €.

16. C'est à Cesson qu'est né le sculpteur Jean Boucher

Et dire qu’il nous a quitté en 39 et n’a pas connu tout l’essor démographique et urbain de sa commune… Jean, si tu nous écoutes. Sache que Cesson t’honore au quotidien en allant acheter son rôti de veau.

17. C'est une des villes les plus chères de Rennes métropole

Or comme on le sait, si une ville est chère, c’est qu’elle est… chère. Et ça personne ne pourra dire le contraire.

18. Elle sera bientôt le terminus de la nouvelle ligne de métro, parce qu'après tout, pourquoi aller plus loin ?

Cesson-Viasilva : arrêt « paradis ».

19. Elle abrite la confrérie des Petits Gris cessonnais

Une dangereuse secte d’adorateurs d’escargots du même nom dont on peut suivre la virulente actualité sur leur site.

20. Les cygnes cessonnais sont plus beaux et plus nombreux que leurs homologues rennais

Et ils sont aussi plus polis. Mais ça c’est certainement parce qu’ils sont abonnés au CIM et ont bien compris qu’on ne promenait pas ses chiens sans laisse.

21. Toutes les structures locales sont brandées "Sévigné"

Lycée Sévigné, le Carré Sévigné, Cinéma le Sévigné. Le mot « sévigné » est tout simplement devenu un label qualité incontournable de la zone.

22. Elle abrite le plus beau parc de France, voire du département

J’ai nommé bien sûr le parc de la Monniais dans lequel on trouve le château de la Monniais mais aussi une bambouseraie, et jusqu’à preuve du contraire, on n’y trouve peu d’exhibitionnistes mais beaucoup de Cessonnais heureux de vivre en cohésion avec la nature et prêts à rentrer en symbiose avec des gros troncs.

23. Le Minitel a été inventé à Cesson : une ville à la pointe de la technologie obsolète

Bon je pense qu’on peut s’arrêter là non ? Que dire de plus ? Pour faire vibrer votre nostalgie vous pouvez vous rendre au Musée des transmissions de Cesson qui vous replongera au cœur de la technologie d’antan.

24. On ne trouve pas de feu de tricolore à Cesson

A place, on a collé des ronds-points, le signe que cette ville est en avance sur son temps et aime arrondir les angles.

25. L’animateur star historique du centre aéré s'appelle Prospère

Et ça c’est imbattable.

Bisous à mon beau-papa et à ma belle-maman, Cessonnais avertis et producteurs du meilleur miel et du meilleur jus de pomme de France et de Navarre, ainsi qu’à la communauté cessonnaise et cessonnophile.