Dans les séries ou les films, il y a souvent des erreurs de tournage, des plans qui se suivent mal ou des équipements qui apparaissent dans le champ de la caméra. Dans une série historique comme Peaky Blinders, on peut commettre d’autres erreurs : les anachronismes. La série se passe dans les années 1920 à Birmingham, du coup tout ce qui s’y trouve est censé bien correspondre à cette période précise. Et devinez quoi ? Oui, vous avez bien raison, ce n’est pas toujours le cas. Les équipes de la série se sont parfois plantées, et des téléspectateurs ont retrouvé les erreurs. On pardonne les réalisateurs parce que Peaky Blinders est une série géniale, mais on ne peut pas s’empêcher de vous montrer ces anachronismes. En plus on a appris plein de choses.

1. L'inscription sur cette caisse de thé est fausse (Saison 4, Episode 5)

Dans la scène d’ouverture de l’épisode 5 de la saison 4, Tommy combat quelques Italiens, toujours avec classe. Sur cette capture d’écran, il passe près d’une petite cargaison de thé. Si on regarde bien, sur l’une des caisses, il est inscrit « KTDA », pour Kenya Tea Development Agency. Alors oui, il y avait bien du thé kényan qui circulait à cette époque, mais la Kenya Tea Development Agency n’a vu le jour que des décennies après. Petite erreur, donc.

Crédits photo : Peaky Blinders

2. Le "Chief Inspector" Campbell ne pouvait pas avoir le grade de "Chief Inspector"

Dans la saison 1, Chester Campbell est un « chief inspector » qui vient de Belfast. Pour n’importe qui, cette info semble a priori totalement normale. Mais à l’époque, la police à Belfast c’était la Royal Irish Constabulary, la police royale irlandaise, et elle ne donnait pas le grade de « chief inspector » à ses hommes. Dans la saison 2, Campbell passe Major, du coup ça va mieux.

3. Il y a un petit problème de plaque d'immatriculation dans cette scène (Saison 2, Episode 1)

La saison 2 de Peaky Blinders se déroule entre 1921 et 1922. La voiture qui est dans cette scène est immatriculée YP8086, et cette immatriculation n’a été enregistrée que le 9 août 1926 (il y a des sites pour vérifier ça sur le web, tapez le numéro d’immatriculation et vous verrez bien).

Crédits photo : Peaky Blinders

4. Non, la "King's Medal for Gallantry" n'existe pas (Saison 1, Episode 1)

Thomas affirme avoir reçu cette médaille lors de la Première Guerre Mondiale (on rappelle que la série se passe dans l’après-guerre, mais si vous êtes sur ce top c’est que vous le savez sûrement déjà). Mais il est peu probable qu’on lui ait attribué une telle médaille puisqu’il n’y en aurait simplement pas eue à cette époque. Si on lui avait donné la « Military Medal », ça aurait été plus logique.

5. La chanson entonnée par le mec de l'IRA n'existait pas dans les années 1920 (Saison 1, Episode 3)

Dans cette scène, deux mecs rencontrent Tommy Shelby et disent appartenir à l’IRA, l’armée républicaine irlandaise. A un moment, celui de la photo ci-dessous se met à chanter « The Boys of the Old Brigade ». Déjà on a envie de lui dire bravo pour ce petit spectacle, mais on voudrait surtout lui demander comment il fait pour connaître une chanson écrite par Paddy McGuigan dans les années 1970 ? Il est fort ce con.

6. Rudolph le renne n'avait pas encore vu le jour en 1925 (Saison 4, Episode 1)

Posons le contexte : à ce moment-là de la série, c’est Noël 1925 (ça nous rajeunit pas tout ça). Thomas est avec son fils, et, gentils comme ils sont, ils décident de laisser un bout de tarte pour le père Noël et Rudolph, le renne. Vous voyez, Rudolph, le renne avec son nez rouge ? Vraiment très généreux tout ça. Mais surtout très bête, car Rudolph le renne n’est apparu pour la première fois dans un livre qu’à partir de la fin des années 1930. On oublie la tarte pour Rudolph.

7. Thomas parle d'Istanbul alors que personne ne disait ça en Angleterre à l'époque (Saison 03, Episode 03)

Au moment où se passe la série, l’Occident continuait d’appeler la ville turque « Constantinople ». Ce n’est qu’en 1930 qu’on a commencé à appeler la ville « Istanbul ». C’est pas bien méchant comme erreur, mais c’est étrange. Même si le problème est différent, c’est un peu comme si votre pote disait toujours « Beijing » au lieu de « Pékin » alors que tout le monde dit « Pékin » en France. Vous le regarderiez avec des yeux ronds.

8. Les cigarettes avec filtres n'existaient pas (Dans toute la série)

Elles sont apparues dans les années 1930, pourtant tous les personnages ont l’air d’en fumer toutes les deux secondes. D’ailleurs, vous saviez que dans la vraie vie Cillian Murphy ne fumait pas de clopes ? En 2016, il en avait déjà allumé plus de 3000 juste pour les 3 premières saisons. Heureusement pour lui, c’était des cigarettes sans tabac (on vous sent rassurés tout à coup).

9. Dans la réalité, aucun mec de l'IRA n'aurait parlé d'Irish Free State (Saison 1, Episode 3)

Au moment où des hommes de l’IRA viennent tenter d’arrêter Grace (la meuf à Thomas) dans la saison 1 (en 1920 dans l’histoire), l’un deux dit qu’il va la placer en garde à vue au nom de l’Irish Free State, soit l’Etat Libre d’Irlande pour les moins anglophones d’entre vous. Pourtant, ni les républicains irlandais, ni personne d’autre, ne disait ça avant l’accord de 1922 établissant l’existence d’un Etat libre d’Irlande. Les républicains parlaient juste de « République d’Irlande ». Un petit détail qui a quand même son importance.

10. Patrick Jarvis parle de Tbilissi alors que ça n'existait pas (Saison 3, Episode 2)

Patrick Jarvis, c’est le mec chauve du Parlement dont on apprend qu’il aime bien les petits enfants (genre un peu trop). A un moment, il évoque la capitale de la Géorgie en l’appelant « Tbilissi ». Mais à cette époque-là, le monde entier disait « Tiflis ». « Tbilissi » était le nom qu’employaient les Géorgiens, et il n’a été popularisé qu’à partir de 1935 dans le reste du monde par Staline. Vous voyez qu’on apprend plein de belles choses.

Vous en aviez repéré d’autres ?

Et vous aviez vu les erreurs dans Game of Thrones ?

Sources : MovieMistakes,Revolvy, Wikipedia.