C’est bien sympa de vous donner des conseils pour le PVT auquel vous vous préparez. Mais imaginons que vous n’envisagiez pas de partir en PVT ? Dès lors, l’article sus-linké serait totalement sans objet, pour vous. Enfin jusqu’à maintenant, jusqu’à ce moment où vous avez découvert qu’il y avait plein de raisons de s’offrir un petit permis vacances-travail.

1. Tu pars en vacances et tu gagnes du blé en même temps

Bon du coup, c’est pas tout à fait des vacances, mais bosser ailleurs, c’est mieux que de bosser chez soi, je te promets. Pas besoin d’économiser pendant des mois pour tes vacances, puisque l’idée est de les financer avec l’argent que tu gagneras en travaillant, où que tu ailles. C’est quand même malin (et sympa).

Source photo : Giphy

2. Tu t'intègres vraiment à la population locale

Qu’est-ce qu’ils font, les gens, ailleurs ? Ils bossent, comme en France, comme partout. En bossant, tu te caleras sur le rythme des locaux et seras plus à même, en t’intégrant au flux local, de te faire des potes et de découvrir une culture et une manière de vivre proche de l’endroit où tu vas. Rien à voir avec la posture du touriste qui prend des photos de monuments nuls et ralentit les travailleurs en marchant à deux à l’heure dans la rue.

3. C'est hyper facile à obtenir

Les conditions d’attribution varient selon les pays, mais en gros tu fais la demande en remplissant un dossier et en fournissant des documents, et tu n’as plus qu’à attendre pour obtenir ton autorisation. C’est quand même pas compliqué, d’autant que la plupart des pays proposent une plateforme de demande en ligne.

4. Tu peux te diriger vers 14 pays différents

La France a signé des accords pour envoyer ses ressortissants en PVT en Australie, au Canada, au Chili, en Colombie, en Nouvelle-Zélande, en Corée du Sud, en Argentine, à Hong-Kong, en Russie, en Uruguay, au Mexique, à Taïwan et au Brésil. Autant dire que tu as l’embarras du choix quant à la destination et que tu balaies quand même un assez large spectre du globe.

Source photo : Giphy

5. Pas besoin de chercher du boulot en amont

À la différence du visa travail, le PVT permet aux personnes qui en bénéficient de partir avec un visa de travail ouvert. Tu peux chercher du taf sur place et tu n’as pas à démarcher des milliers de boîtes en amont en espérant avoir des réponses positives. Cela te permet aussi de trouver plus facilement du taf dans la restauration, par exemple.

6. Tu peux prolonger l'ambiance Erasmus même si tu as presque 30 ans

C’est quand même sympa, Erasmus, une année un peu blanche où l’on rencontre le monde et d’autres gens, quitte à changer un peu de vie. Sauf que tu pars bien souvent très jeune en Erasmus ; là, tu peux t’offrir ce luxe à quasi 30 ans, avec tout ton vécu, tout ton passif (et donc avec moins de chance de vomir tous les dimanches matin).

7. Ça fera chic sur ton CV

Que tu comptes bosser dans une filière proche de celle à laquelle tu te destines ou que tu cherches simplement à vivre de petits boulots entre deux voyages, avoir passé une année à bosser en te démerdant à l’étranger te fera passer pour une sorte de super-héros de la débrouille et pour un type ouvert sur l’international. En vrai, c’est un plus.

8. Tu reviendras en parlant bien la langue du pays où tu pars

Fini le yaourt en anglais et l’imitation du zozotement en espagnol. C’est sûr que si tu pars à Taïwan sans jamais avoir appris le mandarin, tu risques pas de parler hyper bien en revenant. Mais bon si tu pars en Australie ou au Mexique, tu devrais revenir avec un petit niveau.

Source photo : Giphy

9. Tu peux rencontrer l'amour là-bas et décider de ne jamais revenir

Ce qui sera cool pour toi parce que tu seras heureux en ménage et, tu sais, le plus beau cadeau que l’on puisse avoir, c’est l’amour de quelqu’un qu’on aime, tu le sais ça, TU LE SAIS ÇA TU LE SAIS ?

10. Passé 30 ans, tu ne pourras plus

Il vaut mieux avoir des remords que des regrets, tout ça tout ça, carpe diem les massives YOLO, on ne vit qu’une fois, faut vivre tout à fond, pas passer à côté des opportunités de la vie pour mourir en se disant qu’on a eu une belle vie, c’est la connexion humaine, l’énergie, on est tous des poussières d’étoiles.

PVT : Pour Vadrouiller Tranquille.

Source : Wikipédia

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :