Tes gamins te tannent pour avoir un chat ou un chien, et t’es pas loin de céder, parce qu’en vrai, toi aussi t’aimerais bien avoir une boule de poils à qui faire des câlins à part ton mec. L’idée est bonne, et accueillir une bestiole chez toi est une bonne idée, mais par contre, il faut l’adopter hein, pas l’acheter.

1. 100 000 animaux sont abandonnés chaque année

Ouais, c’est un gros chiffre. On estime que 11 animaux sont abandonnés par heure, chaque jour en France. Toutes ces petites bébêtes virées de leur foyer chaque année attendent dans des refuges souvent surpeuplés, que quelqu’un vienne les adopter.

2. Il faut mettre un terme au commerce d’animaux

Acheter un animal, c’est soutenir ce business pourrave, où les animaux ne sont là que par but lucratif, et vivent la plupart du temps dans des conditions sordides. Même s’il existe des élevages et des éleveurs qui se soucient des conditions de vie de leurs animaux, l’acheter revient à considérer l’animal comme un produit et non comme un être vivant.

3. Tu vas pouvoir sauver une vie

On le redit: 100 000 abandons par an. Les refuges débordent, les animaux ne peuvent pas tous y rester indéfiniment, et doivent être euthanasiés pour laisser la place à ceux qui attendent à la porte. Adopter un animal en refuge, c’est lui permettre d’avoir une seconde chance, et de continuer à vivre.

4. Il sera déjà stérilisé

Et identifié, et même vacciné. Le fait qu’il soit stérilisé empêche la surpopulation due à la reproduction et donc la continuité de l’abandon, et c’est toujours quelque chose dont tu n’auras pas à t’occuper quand tu l’auras adopté, parce que ça sera déjà fait.

5. Tu connais son état de santé

Quand tu achètes un animal, tu ne sais pas s’il souffre d’une maladie cachée, d’un problème génétique, d’un handicap ou autre. Si tu l’adoptes, on te dira clairement ce qui t’attend, si ton animal risque de devoir subir des soins ou s’il en a déjà subi. Tu es en droit de refuser son adoption sachant cela, mais au moins, tu seras au courant. De plus, les animaux handicapés sont aussi proposés à l’adoption, ce qui n’est pas le cas à la vente. Tu pourras faire une double bonne action en adoptant un animal, même s’il lui manque une patte.

6. Ça coute moins cher

Quand tu récupères un animal à la SPA, ce que tu dois payer correspond aux frais de véto, à la stérilisation, à son entretien, à soutenir l’asso, etc. Et c’est tout. En animalerie, tu payes l’animal une fortune et tu dois ensuite t’occuper de payer tous les frais vétérinaires comme ses vaccins ou son identification. Ça revient donc carrément moins cher.

7. Ça libère une place

Si tu adoptes dans un refuge, tu libères une place pour un autre animal abandonné. Et vu que c’est pas ce qui manque (surtout à l’approche des grandes vacances, merci les cons), c’est carrément une bonne action.

8. Pour montrer ton soutien aux associations

Elles n’ont pas un rond, pas de places, bossent avec des bénévoles qui font ça parce qu’ils aiment les bestioles, avec altruisme. Adopter en refuge c’est permettre à ces associations de continuer à exister, et personnellement je préfère filer des tunes à des asso qui protègent les animaux abandonnés que me payer un énième mojito trop cher dans un bar pourri.

9. Tu auras plus de choix

Tu veux un vieil animal, un gris, un gros, un petit, un jeune, peu importe: vu le nombre d’abandons, tu finiras par trouver ce que tu souhaites, c’est pas le choix qui manque. L’avantage, c’est que c’est une adoption qui se fera au feeling, au ressenti et au coup de cœur.

10. Si tu n’adoptes pas un bébé, il sera probablement déjà éduqué

Les animaux bébés sont ceux qui s’adoptent le plus vite, c’est pas un scoop. Mais il y a aussi énormément d’animaux plus âgés qui méritent une seconde chance, et qui auront en plus l’avantage d’être, pour la plupart, déjà dressés, éduqués, et qui demandent tellement d’amour que tu ne seras pas en reste, j’te le dis.

Allez, faites une bonne action et n’achetez pas d’animaux, sauvez plutôt une vie.