Dans notre parcours d’humains relativement normaux et moyennement riches, il est bien rare que l’on se retrouve un jour à faire une partie de golf. Si l’on en croit ce site, pour être un golfeur aguerri il faut investir entre 450 et 600 € sans compter les réservations horaires pour la suite. Clairement la pétanque c’est moins cher. Alors que faire pour ces nécessiteux en quête de titillage de club ? Rassurez-vous, il existe une option nettement plus réjouissante : le mini-golf.

1. Pas besoin d'investissement de départ

Comme on l’a vu, le golf traditionnel nécessite un petit investissement de départ qui peut aller jusqu’à 600 euros. HAHAHA mais laissez-moi rire. Et viens-là que j’te colle dans un mini-golf pour 5 €, tu en sortiras plus grandi.e et surtout plus riche (enfin moins pauvre… enfin moins ruiné).

2. Pas besoin de t'habiller comme un con

Le mini-golf ça se pratique en short, en jogging, en legging, en talons aiguilles en crocs si ça te chante. Pas de pression, et venez comme vous êtes. En revanche ton look de babos va clairement pas t’ouvrir les portes du vrai « tee ».

3. Pas besoin d'être intronisé par ton patron ou ton beau-père patron ou le patron de ton beau-père

Parce que c’est vrai que les grands-patrons jouent plus souvent au golf qu’à la belotte. Le mini-golf au moins tu peux y jouer avec tout le monde, même des gens qui ne citent pas leur salaire avec des « k » dedans.

4. Les obstacles sont vachement plus simples à atteindre

Dans un golf classique le trou peut être à 530 mètres de ta zone de tir. Pfiou. C’est genre SUPER LOIN. Au moins avec le mini-golf tu peux tirer 27 fois dans la balle jusqu’à atteindre le trou situé à 2 mètres de là tout en buvant ta pinte. C’est vachement plus convivial quand même.

5. Si t'es vraiment chaud patate, tu pourras toujours installer un mini-golf dans ton salon

Alors que ce sera nettement plus compliqué d’installer chez toi un vrai parcours de golf, même dans ton jardin. Au moins le mini-golf te permet d’aller au bout de tes rêves. Des rêves pas ouf, certes, mais des rêves quand même.

6. Tu seras un peu plus original

Parce qu’avec 85 millions d’adeptes dans le monde, le golf reste le sport individuel le plus pratiqué. Et jusqu’à preuve du contraire, je crois pas qu’on puisse dire la même chose du mini-golf. ET OUAIS.

7. Parce que le plus grand minigolf d'Europe se trouve chez nous

Pour cela il faut se rendre dans l’hôtel 4 étoiles le Stelsia dans le Lot-et-Garonne. Bon du coup c’est un peu con parce qu’il fait la taille d’un vrai parcours de golf et qu’il coûte bien plus cher mais bon… juste pour dire que les minigolfs aussi peuvent se la péter. ON JOUE PAS TOUS AU MINIGOLF A CÔTÉ D’UN CAMPING (même si c’est là qu’on y prend le plus de plaisir, de toute évidence).

8. Même si la légende de l'acronyme sexiste "Gentlemen Only Ladies Forbidden" est certainement un fake, ça reste un sport de mecs principalement

On a toujours entendu cette légende très utile pour nous conforter dans nos positions anti-golf. Mais vu que le sport serait né au XIIIe siècle aux Pays-Bas sous le nom de « colf », on peut honnêtement écarter cette hypothèse. Toutefois, les golfeurs de haut niveau sont en majorité des hommes et ce n’est que depuis les années 90 que les femmes commencent à taper l’incruste. Avant on pouvait trouver des panneaux de parcours de golf « interdit aux chiens et aux femmes ».

9. Pas besoin d'utiliser des voiturettes qui polluent

Les terrains de golf traditionnels faisant plusieurs hectares, il est vivement recommandé de se déplacer en golfette pour voir si la balle a bien atterri dans le trou. On va quand même pas s’emmerder le cul à marcher bon sang. Ainsi les voiturettes électriques, ou golfettes comme précédemment susnommées sont de mises. Et bien qu’elles soient électriques, on peut sérieusement douter de la nécessité de tels équipements sur le plan écologique.

10. Globalement, le mini-golf devrait moins niquer ton karma écoresponsable

Dans la série des pires activités les plus pourries pour l’environnement, le golf arrive en deuxième position (juste après la déforestation en Amazonie, activité préférée de Bolsonaro).

– Ça consomme autant d’eau que l’humanité : sur la planète on compte environ 35 000 parcours de golf. Et comme vous l’avez certainement remarqué, ces terrains arborent une jolie pelouse bien fraîche et savamment entretenue. C’est comme ça que chaque jour 9,5 milliards de litres de flotte partent aux oubliettes pour les arroser (c’est à peu près l’équivalent de ce que boit l’humanité en une journée). Donc golf = hydratation de l’humanité.

– Ça nécessite une pelletée de pesticides : eh oui pour entretenir ces jolies pelouses il faut bien qu’on karshérise les pelouses et forcément la biodiversité se prend une grosse mandale dans la tronche. Les terrains de golf en utiliseraient ainsi presque 10 fois plus que l’agriculture.

Et vous vous préférez les minigolfs ou les minikeums ?

Source : Good Planet, Wikipédia