Oulala tout va mal, Trump, Bolsonaro et puis aussi le caillou dans ma chaussure. Mais y’a quand même des raisons de se réjouir, heureusement ! On le sait que la recherche avance ; mais quand on a un mec qui guérit du SIDA, on ne va pas bouder son plaisir quand même.

1. Un deuxième patient a été entièrement guéri du SIDA

Un patient londonien a rejoint le club très fermé des deux personnes sur terre à avoir officiellement été guéries du SIDA. La première fois qu’un tel événement s’était produit, c’était il y a douze ans. Dans les deux cas, les patients ont bénéficié d’une greffe de moelle osseuse présentant des cellules mutantes résistant au VIH. Le problème, c’est que cette mutation génétique ne touche qu’1% de la population. Difficile à reproduire, donc.

2. On a inventé des gouttes contre la myopie

Des chercheurs israéliens ont peut-être mis au point des gouttes permettant de corriger une myopie. Cette découverte a donné lieu à de premiers essais prometteurs sur les animaux et devraient donc logiquement être testée sur l’homme. Si le dispositif n’est pas encore commercialisé, il y a de quoi espérer pour les porteurs de lunettes.

3. On a une piste pour un vaccin contre Ebola

En prélevant le sang d’un survivant d’Ebola, les chercheurs ont réussi à isoler un anticorps qui pourrait être la clé pour mettre au point un vaccin dans les mois à venir. L’idée serait de mettre en place un vaccin efficace contre les trois souches du virus et ainsi définitivement endiguer la maladie qui fait des ravages en Afrique de l’Ouest.

4. Un paraplégique s'est mis à remarcher

En septembre 2018, la stimulation électrique a permis pour la première fois à un jeune homme paralysé des deux jambes de remarcher. Immobilisé suite à un accident de motoneige qui avait endommagé sa moelle épinière, le jeune Américain a bénéficié d’un implant électrique lui permettant de retrouver la sensation de ses jambes. Une première mondiale qui porte un espoir immense.

5. Le cancer colorectal est guéri 9 fois sur 10

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent en France. Mais s’il est dépisté à temps, il est soigné dans 90% des cas. Il est donc nécessaire de se faire dépister à partir de 50 ans régulièrement, car c’est un cancer qui se déclare sans signes avant-coureurs.

6. L'épidémie de grippe est derrière nous

A priori, on a passé le moment dur : 2800 personnes sont mortes de la grippe cet hiver, mais le nombre d’hospitalisations liées à la grippe est en diminution et on devrait revenir à la normale d’ici moins d’un mois.

7. Le dépistage et la vacccination contre le cancer du col de l'utérus sont en passe d'être généralisés

Le gouvernement étudie la possibilité de généraliser ces deux dispositifs d’ici 2020, ce qui pourrait permettre de diminuer le nombre de cas recensés à moins de 4 femmes sur 100.000 d’ici à 2060 – ce qui deviendrait très raisonnable. C’est du moins la projection (et la recommandation) de l’OMS.

8. Le Blue Monday n'existe pas

Le Blue Monday n’est qu’une invention marketing : le pseudo scientifique à l’origine de l’équation ayant donné lieu à l’invention du Blue Monday, en 2005, a reconnu lui-même que c’était n’importe quoi. L’étude a ensuite été reprise par les marques pour inciter à une consommation compulsive et peut donc avoir un impact négatif sur l’environnement. Mais pas de raison d’être déprimé, sinon.

9. Les ventes de tabac s'effondrent

En 2018, les ventes de tabac ont baissé de 9,3%, un record. La nouvelle hausse des tarifs, si elle fait bien chier quand on est fumeur, comme moi, devrait accentuer encore la tendance, ce qui constitue une bonne nouvelle dans le cadre de la lutte contre le tabagisme et les maladies qu’il engendre.

10. Le ping pong peut sauver de Parkinson et Alzheimer

Perso, je pratique le ping pong et j’ai une mémoire infaillible. Si c’est pas une preuve, sachez que le Médicosport-santé classe le ping pong comme le sport le plus profitable à la fois sur les plans cognitifs et sur la condition physique. Ses effets sur le système musculu-squelettique sont aussi très bons. Bref, c’est un sport abordable et très bon à tous points de vue.

Comme quoi, on peut parfois aussi un peu se réjouir.