La vie est belle mais elle se compose de plein de micro-organismes tout visqueux et bien moches qui se planquent un peu partout dans vos maisons, mais vous me direz, c’est le cycle de la vie. Mais puisqu’on passe 25 ans dans toute une vie à dormir, laissez moi vous faire une piqûre (on se marre bien hein?) de rappel de ce qui se cache dans vos doux draps en flanelle.

1. Le Dermatophagoides Pteronyssinus

Ces acariens sont d’une atrocité sans nom et heureusement qu’on n’a pas à voir leur faciès tous les matins. Ils se nourrissent principalement des peaux mortes délicatement disposées sur vos taies d’oreillers ainsi que de votre humidité et ils peuvent être la raison de votre asthme ou allergie d’origine méconnue.

2. Aspergillus fumigatus

Coucou, je suis un champignon qui ressemble à un pissenlit mais que dalle. Je peux provoquer une pneumonie aspergillaire surtout si tu es globalement affaibli par une autre maladie. Je donne des symptômes similaires à ceux de la pneumonie avec supplément fièvre.

3. Cimex Lectularius aka punaise de lit

On apprenait il y a pas longtemps que Paris était assiégée de punaises de lit, ces créatures sataniques de la taille d’un pépin de pomme qui se nourrissent de sang tout le long de leur vie. Si vos draps sont tachés de sang d’origine inconnue ce sont elles. Et si ce sont des petits points noirs que vous voyez, c’est leur caca.

4. Phthiraptera

Les phthiraptères (ou plus simplement appelés poux) peuvent vivre jusqu’à 4 semaines dans votre lit et provoquer des démangeaisons et le typhus comme si on se marrait déjà pas suffisamment.

5. Le scléroderme domestique

Ces petites choses ressemblent à des fourmis et affectionnent tout particulièrement le climat méditerranéen, dans les vieux bois humides. Et à l’instar de ses habitants, le scléroderme n’y va pas par quatre chemins. Son venin donne des cloques et des démangeaisons assez vilaines, mais vous pourrez vous en débarrasser en vous approchant de la braise d’une cigarette. EH OH PAS TROP PRÈS NON PLUS POSE CETTE CIGARETTE !

6. Cladosporium

Alors si on s’en tient à la gueule du truc, rien de bien méchant. Mais figurez-vous qu’on trouve ses spores sur les surfaces humides et qu’ils peuvent provoquer de l’asthme et même des lésions de la peau. Il n’y a donc pas que les créatures chelous qui ressemblent à des insectes qui sont méchantes.

7. La puce de parquet

A ne pas confondre avec les puces de lit qui mordent aussi. Les puces de parquet proviennent de base des humains ou des animaux, s’échappant ainsi pour vivre dans des régions humides de la maison. Les larves écloses se cachent dans les tapis, les planchers, des lieux sombres et chauffés. On fait donc péter instantanément le pschittttttt anti-créature du diable.

Vous aussi vous vous grattez en lisant ce top ?