Le temps où l'art du cocktail était réservé aux hôtels guindés, aux vieux beaux à veston et à Sex And The City est enfin révolu. Car depuis quelques années, boire un truc dont on a très souvent et très vite oublié les ingrédients et le nom est (re)devenu à la mode. Évidemment, une ville telle que Paris ne pouvait passer à côté du phénomène. Du coup, les cocktails bars y poussent comme des champignons. Et même s'il vaut toujours mieux éviter d'être fauché pour s'y accouder, on peut dorénavant bien souvent y entrer en baskets, à condition d'avoir un peu de style. Oubliez donc vos vielles Pumps. Quand même. Mixtures élaborées ou mélanges originaux, voici (quelques-uns) des endroits que peut donc vous proposer notre chère capitale.
(MAJ Juin 2013)

  1. Le Red House (11e arrondissement)
    Petit bout d'Amérique niché rue de la Forge Royale. (Très) bon à savoir : les cocktails sont à 5 euros en happy hour. Comme quoi, les ricains ne sont pas si capitalistes qu'on le dit...
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Le Red House

  2. Le Sherry Butt (4e)
    Tout nouveau, tout chaud. Si vous aimez le whisky, vous serez ravi. C'est LA spécialité de la maison. Au programme : accueil chaleureux, DJ sets, canap' en cuir et petites assiettes de mozza.
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Sherry Butt

  3. Le Calbar (12e)
    Avant d'aller au Calbar, pensez à mettre vos plus beaux dessous, car le caleçon est parfois la tenue exigée pour l'apéro. Les verres y sont donc de temps en temps plus distingués que les clients mais on apprécie le côté décalé. Adieu les businessmen à bretelles fumant le cigare sur un fauteuil en cuir.

    Source photo : Le Calbar

  4. La Famille (18e)
    Vous aimez les expériences originales ? A La Famille, vous découvrirez celle des cocktails fumants et des mojitos aux accents d'abricot et de coriandre, par exemple. Nombreux choix originaux de ces cocktails à 9 euros. Fait aussi (bon) resto.
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Timeout Paris

  5. Les Taulières (18e)
    Si, par hasard, vous rêvez de pouvoir un jour commander une Femme Fontaine (sans mauvais jeu de mots). Les Taulières sont faites pour vous qui aimez le mélange des genres et la non prise de tête.

    Source photo : Les Taulières

  6. Le Glass (9e)
    Au programme, mixtures raffinées que vous pourrez accompagner d'un délicieux hot-dog en bougeant vos petites fesses sur de la bonne musique. Que demander de plus ?
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Le Glass

  7. Le combo quatre pour le prix d'un avec le Prescription, l'Expérimental, le Curio Parlor, et le petit dernier de la smala : le Ballroom
    Où vous aurez à faire aux darons du cocktail parisien, fournisseurs officiels de bons faiseurs de drinks en tous genres dans certains des petits lieux de cette liste.

    Source photo : My Best Address

  8. La Conserverie (2e)
    Plus sofa. Plus classique. Souvent plus jazz. Mais toujours agréable. Et vous pourrez y manger. Si vous en avez marre des cocktails, il y a aussi du vin.

    Source photo : sipeasy

  9. La Candelaria
    Petit bout de Bogotá caché dans le Marais mais déjà bien assez connu et donc vite bondé. Dînez à la taqueria avant de passer la porte du fond. Et profitez.

    Source photo : David Rager

  10. L'Acte 3 (3e)
    Vous vous sentez l'âme de Tom Cruise dans l'un de ses "meilleurs" films ? Sachez qu'ici, vous pourrez vous adresser aux p'tits gars derrière le bar pour les orienter sur la composition de votre breuvage. Mais on vous conseille de faire plutôt confiance aux pros. Sous-sol à disposition si le bar est trop bondé.

    Source photo : L'acte 3

  11. L'Entrée des Artistes
    Minuscule et discret dans un quartier déjà bien fourni en bar. Bulle de plaisir isolée néanmoins. A tous les coups on gagne. Cocktails à tomber. Spéciale dédicace à la carte en mode Incollables et sa page "Quartier Rouge".
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : L'entrée des Artistes

  12. Le Kitch (11e)
    Tout petit bar de la rue Oberkampf à l'abri du brouhaha spécifique au quartier. La carte n'y est pas longue comme le bras et n'est pas du genre à vous vanter les meilleurs alcools du monde. Mais vous y dégusterez avec délectation un bon Shrek. Et si vous êtes dans la bonne saison, vous pourrez trinquer un Fiona à la main avec vos potes.
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Le Kitch

  13. Le Little Red Door (3e)
    Assez récent sur le marché, le Little Red Door a des allures de petit endroit secret. Au comptoir, deux amoureux de cocktails. Logique. Un peu de musique et des fauteuils confortables pour accompagner le tout. On n'est pas bien là ?
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Le Little Red Door

  14. Le Coq (10e)
    Une déco brute (pierre apparente, tables et banquettes aux formes asymétriques), un éclairage minimaliste ... et un nom irresistible. So frenchy.
    > Lire la critique complète sur La Trentaine Parisienne.

    Source photo : Time Out

  15. Le Moonshiner (11e)
    Le plus caché. Pour entrer dans ce bar (ambiance prohibition américaine des années 20), il vous faudra traverser une pizzeria (Le Da Vito), et pousser une grande porte noir au fond.
    Adresse : 5 rue Sedaine 75011 Paris
    moonshiner

    Source photo : Moonshiner

Vous en connaissez d'autres des sympas ?