Le concept à la base des bars à chats vient du Japon. C’est en effet en 2004 qu’a ouvert le premier Neko café (neko voulant dire chat en japonais) et s’il fallut presque 10 ans pour que la tendance s’installe dans nos contrées, on peut affirmer sans avoir peur de trop se tromper qu’aujourd’hui, elle est partout.

Le principe ? Il peut varier, mais les bases sont partout à peu près les mêmes : on se pointe, on commande une boisson non alcoolisée, des petits gâteaux et on attend qu’un greffier se pointe pour se faire caresser. La première règle du bar à chat : on ne force pas un chat à se faire caresser. La deuxième règle du bar à chat : on ne force pas un chat à se faire caresser ! La troisième règle du bar à chat : on ne porte pas les chats et on ne les réveille pas non plus. Tous les minous ou presque étant issus de refuges, il ne s’agit pas de les importuner mais de profiter de leur capacité à nous délester nous humains du stress qui nous empoisonne la vie. À noter que les bars à chats ont souvent des noms parfaits. Chat vous la coupe ?

1. Au chat voir vivre (Lille)

Un établissement qui croit dur comme fer aux vertus de la ronronthérapie. Ce qui est moins douloureux que les électrochocs et plus agréable que les anti-dépresseurs. Sauf si on est allergique bien sûr. Au chat voir vivre qui propose un délicieux assortiment de pâtisseries maison.

#tea #time with #cats #auchatvoirvivre

A post shared by Joseph (@zouz010) on

2. Le Café des chats (Paris)

C’est Margaux Gandelon qui a initié la tendance en France en essayant d’adapter la recette nipponne dans l’hexagone. Et ça a marché vu que non seulement elle est encore là, avec ses chats, mais que son audace a fait des émules. Deux adresses à Paris, dans le Marais et à Bastille.

#chats #chat ???? #weekend

A post shared by Lu Zhang (@sixtysix_6) on

3. Le Chat l'Heureux (Nantes)

On peut manger et se faire câliner par les chats qui se baladent dans ce bar-restaurant dans une totale liberté. Une excellente assurance de ne voir aucune souris danser entre les tables.

Cheesecake, chai tea and chill cats ??

A post shared by Emily Parker (@emilyaudrey22) on

4. La Ronronnerie (Nice)

Totalement engagé dans une démarche visant à aider les personnes désireuses d’adopter un ou plusieurs chats, La Ronronnnerie travaille avec les refuges et ça chat fait la différence.

5. Le Café des Félins (Besançon)

Un nom certes moins funky que certains des bars de ce top mais une carte riche en spécialités régionales et bien sûr, de bons gros matous hyper affectueux.

6. Le Chamouraï (Lyon)

La personne qui a trouvé ce nom devrait recevoir le prix Pulitzer. Sinon, le principe est le même si ce n’est qu’ici, le lien avec le Japon est peut-être encore un peu plus prononcé vu qu’on peut déguster des bentos (et non du Benco).

Petit moment de détente ... ?

A post shared by Alexandra slr (@alex_and_tomodatchi) on

7. Le Kafelin (Montpellier)

Subtil jeu de mots pour ce café montpelliérain et ses matous aussi accueillants que les propriétaires. Situé à deux pas de la gare, le Kafelin est l’endroit tout indiqué pour se remettre des longs trajets.

Best lunch *-* #nekobar #mainecoon

A post shared by Elora Renaud (@ellyo6666) on

8. Charabica Café (Grenoble)

Des chats heureux, qui dégagent de bonnes vibrations et des pâtisseries (et autres mets présents sur la carte) qui apportent du réconfort aux papilles. On peut même y acheter des croquettes, c’est vraiment super.

?

A post shared by @nailu_cheng on

9. Le Darwin (Troyes)

Un restaurant généreux et convivial où la qualité de la cuisine n’a d’égal que la douceur des poils des chats présents. Parce que finalement, déguster des ravioles de champignons à la crème de thym en se frottant à un greffier qui ronronne tendrement, ça n’a pas de prix. Enfin si, mais chat reste raisonnable.

Tigresse & Mika ? #ledarwintroyes #troyes #ilovetroyes #barachat ?

A post shared by @savanah2501 on

10. Le Chapristea

On termine notre périple sur les « chat-peaux » de roue, avec un bar à chats toulousain. Belle déco, beaux chats, bon café et pâtisseries et autres plats salés parfaitement délicieux… Chat vous branche ?

Déjeuner en bonne compagnie ... @chapristea

A post shared by Cécile R. (@illlico) on

Pardon pour les jeux de mots, c’est plus fort que moi.

Sources : Télé-chat, Garfield, Le Chat, Le Chat-Potté, Hercule et Orion, le chat d’un pote…