Nous vivons dans une société parfois cruelle envers les personnes poilues. Le moindre petit poil qui dépasse peut être à la source de moqueries particulièrement blessantes. La vie n'est pas toujours simple pour celles et ceux qui laissent parler leur côté animal. Ces derniers ont pourtant toutes les raisons de s'affirmer et de se dresser contre la dictature du glabre. La preuve par 10 :

  1. Les hommes poilus sont les plus virils.
    L'histoire de la «coolitude» le prouve bien : les mecs poilus sont les plus beaux. Des preuves ? Il n'y a qu'à demander : Sean Connery, Chuck Norris, Tom Selleck... Même Henry Cavill, alias Superman et Hugh Jackman, alias Wolverine sont de grands poilus. Et si ces stars apparaissent souvent glabres à l'écran, c'est que le monde n'est peut-être pas prêt à se confronter à la puissance de leurs torses velus.

    po
  2. Les femmes poilues sont à l'avant-garde de la mode.
    Vous pouvez être sûrs que la mode obéit à un cycle perpétuel. Un cycle qui voit revenir à intervalles réguliers le refus de l'épilation et la pousse du poil triomphant. Dernièrement, Miley Cyrus a affiché ses aisselles poilues, tout comme, avant elle, Julia Roberts ou encore Scarlett Johanson, qui a osé concurrencer Chuck Norris sur son propre terrain, à savoir celui de la moustache volontaire. Se laisser pousser les poils revient donc à être à la pointe de la tendance. À prendre les devants pour amorcer le retour d'un mouvement quasi-révolutionnaire.

    frida
  3. Le poil tient chaud
    « Winter is Coming » ne cessent de répéter les Stark de Game of Thrones. Oui les amis, l'hiver vient et avec lui les gerçures et autres membres gelés. C'est prouvé, une bonne pilosité permet de lutter contre les méfaits des températures négatives. En intérieur comme à l'extérieur, le poil assure un confort de vie quand dehors le mercure descend en dessous de zéro.
  4. L'épilation fait souffrir.
    Tout simplement. Pourquoi s'imposer de grandes souffrances en arrachant ses poils à la cire, ou en faisant subir le feu du rasoir à votre visage, quand il est si simple de laisser faire la nature ?

    Bruce-Lee-Chuck-Norris-chest-hair-rip
  5. Les poils masquent les petits défauts.
    Des restes d'une adolescence rendue difficile par un excès d'acné ? Laissez-vous pousser la barbe ! Une cicatrice disgracieuse sur la jambe ? Jetez votre crème dépilatoire. Vos amis les poils se feront un plaisir de masquer les petites imperfections qui vous gâchent l'existence.
  6. Les poils font un barrage parfait contre les méchants rayons UV.
    Été comme hiver, à la plage comme sur les pistes enneigées, le poil vous évitera de vous cramer la peau, et vous fera en plus économiser des fortunes en crème solaire. Encore une fois, laissez faire la nature !
  7. Un costume parfait.
    Pour Halloween ou Carnaval, le costume Yéti revient en force, tout comme ceux de l'homme et de la femme de Cro-Magnon. Vous préférez King-Kong, Chewbacca ou Demis Roussos ? Ça marche aussi ! L'assurance de faire un malheur dans les soirées déguisées.
  8. Les poils sont bons pour la santé.
    C'est un vrai médecin qui le dit. Le docteur Des Tobin de l'université de Bradford affirme ainsi que chaque follicule pileux, en plus de produire un cheveux ou un poil, est également riche en cellules souches. Cellules qui ne perdent jamais leur capacité à se renouveler et qui aident la peau à guérir.
  9. Les poils jouent un grand rôle dans la séduction.
    Chez certains mammifères, les poils servent, entre autres choses, à disperser les odeurs corporelles et donc les phéromones. Ce qui attire irrémédiablement l'être aimé, qui ne va pas faire un pli devant cette toison triomphante. De là à affirmer que c'est pareil pour l'homme, il n'y qu'un pas que nous franchissons allègrement !

    austin
  10. Les gens poilus sont plus intelligents.
    Les glabres doivent déjà s'insurger, mais pensez-y deux secondes : ne plus s'inquiéter de ses poils laisse beaucoup de temps libre. Du temps pour apprendre, pour lire, pour écouter de la grande musique, pour penser à des sujets philosophiques, et plus globalement, pour affiner son intelligence. Le tout en brossant soigneusement ses poils afin de leur donner la même texture que ceux d'un caniche de concours.

C'est bon, votre rasoir est à la poubelle ?

Source photo : pexels

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :