Avoir un chien en ville, c’est toute une organisation. Entre relation conflictuelle avec les voisins, les galères quand tu pars en vacances et le sacrifice ultime de refuser des soirées, vivre avec un partenaire canin n’est pas chose aisée. Mais en même temps, comment résister à un truc aussi mignon qui bave partout et qui te saute dessus chaque fois qu’il te voit ? Un chien est comme un bon shoot de bonheur pur et c’est scientifiquement prouvé.

1. Tu n'es jamais en gueule de bois

Après une bonne journée de travail, tu rêves de suivre tes collègues dans le bar d’en face pour prendre un petit verre en terrasse. Tu aimerais également pouvoir accepter l’invitation de ton pote à passer chez lui pour refaire le monde. Mais non, tu dois rentrer chez toi car ton chien t’attend avec impatience. Il faut que tu ailles le promener, que tu le nourrisses et que tu lui donnes de l’attention. Grâce à ton chien, tu ne fais plus la fermeture des bars avec tes potes et tu n’es plus jamais en gueule de bois à 8h du matin. Tu arrives au bureau frais comme un gardon et tu regardes les têtes de déterrés de tes collègues adorés.

2. Tu as un rythme de vie plus sain

Avant, tu faisais des grasses-matinées tous les week-end et tu pouvais passer deux jours d’affilée dans ton lit. Depuis que tu vis avec ton chien, tu te réveilles à 7h le dimanche pour aller le promener. Le reste de la journée, il saute sur ton lit et te lèche le visage avec amour afin que tu restes éveillé.

3. Ton appartement est toujours propre

Evidemment que ton appart est propre, tu as pris l’habitude de passer l’aspirateur trois fois par jour. Ton chien perd ses poils (beaucoup de poils) et il y en a absolument partout, du placard de la salle de bain à l’évier de la cuisine. À cela, il faut ajouter les traces de boue car ton chien refuse que tu essuies ses pattes en rentrant dans l’appartement, ce sale pourri-gâté. Grâce à lui, ton domicile scintille et sent toujours bon ; ça vaut le coup de perdre 2h par jour à faire le ménage.

4. Tu fais des économies

L’an dernier tu hésitais entre partir en Corse ou aux Canaries. Cette année, tu hésites entre partir chez tes parents ou rester chez toi. Depuis que tu as un chien, c’est forcément plus compliqué de voyager et cette adorable boule de poil te fait faire de sacrées économies. Dire que tout cet argent que tu dépensais en mojitos sur la plage sert aujourd’hui à payer les rendez-vous chez le véto… C’est quand même mieux non ?

5. Tu es un citoyen modèle

Tu n’as jamais été un gros pollueur mais depuis que tu as un chien, tu es devenu un véritable dictateur. Tu ramasses toujours le caca de ton compagnon à quatre pattes et tu fusilles du regard ceux qui ne le font pas. Au fur et à mesure, tu es devenu de plus en plus agressif ; tu as commencé à hurler sur tes voisins et tu les pourchasses dans la rue en leur lançant des petits sacs de déjections canines au visage.

6. Tu connais tous les coins de verdure à 10km à la ronde

Quand tu as un chien en ville, chaque centimètre carré de pelouse disponible devient un Eldorado à conquérir. Au bout de 2 mois, tu connaissais tous les parcs de la ville et des villes alentours mais aussi les squares, les cours privées et les cours d’école primaire.

7. Tu n’as plus besoin d’aller à la fête des voisins

Depuis 10 ans, tu te forçais à chaque année à participer à la fête des voisins organisée par Gérald, ton voisin relou et beaucoup trop enthousiaste. Depuis que tu as un chien et qu’il a pris l’habitude d’aboyer tous les soirs de 23h12 à 3h25, les habitants de l’immeuble semblent un peu moins t’apprécier. Bizarrement, tu n’as pas reçu d’invitation pour la fameuse fête cette année et c’est un soulagement absolu.

8. Tu mets tout le monde à l’aise en soirée

Quand tu as emménagé dans ton appart, tu étais ce pote un peu relou qui demande aux gens d’enlever leurs chaussures et de faire attention à leurs verres. Maintenant, tu n’en a plus grand chose à faire. Ton parquet est taché, ton canapé est griffé de tous les côtés et il y a des taches un peu partout sur tes murs blancs. Tes amis pourraient uriner sur le sol ou déféquer dans ton évier sans obtenir aucune réaction de ta part.

9. Tu est devenu un employé modèle

Chaque matin quand tu pars de chez toi, ton coeur se brise en entendant les pleurs déchirants de ton chien que tu abandonnes lâchement derrière toi. Alors, depuis quelques mois, tu es devenu l’employé parfait au bureau. Tu fais de la lèche à tes patrons à base de « Vous reprendriez bien un café M. Dupuis ? » et autres « J’ai fini le dossier Berthier en avance, je vous le pose sur votre bureau avec une petite boite de chocolat ». Le but ? Etre bien vu de ton boss pour qu’il accepte sans broncher quand tu lui demanderas si tu peux emmener ton chien au travail.

10. Tu en profites vraiment quand tu pars à la campagne

Avant, tu n’aimais pas vraiment passer des week-end chez tes parents dans la Creuse, là où le temps semble figé tant il ne se passe rien. À présent, tu y vas tous les mois pour que ton chien puisse de dégourdir les papattes dans la verdure. Des champs à perte de vue, aucune voiture à l’horizon : la paradis pour le meilleur ami de l’homme. Après tout, son bonheur passe avant tout.

On ne le répète jamais assez, adopter un chien n’est pas une décision à prendre à la légère et il faut vraiment réfléchir à tous les sacrifices que cela implique. Si tu n’es pas prêt à abandonner les verres en terrasse après le boulot, tu peux quand même contempler des photos de chiens trop mignons et des images de chiens qui font la sieste (c’est bon pour le moral).