Élue "meilleure destination européenne 2015", devant Lisbonne et Athènes, fief d'un sérieux candidat à la Présidence (méfiez-vous des chauves, un jour ils conquerront le monde), Bordeaux n'a plus grand-chose de la "Belle endormie", son surnom du temps où Jacques Chaban-Delmas faisait du gras sur le trône municipal. Réaménagement des quais de la Garonne, revitalisation du centre et arrivée de trois lignes de tramways : en presque 20 ans de règne, Alain Juppé n'a pas lésiné sur les moyens pour réveiller la ville et devenir l'idole des bordelais. Le classement d'un périmètre de 1 810 hectares au Patrimoine mondial de l'Unesco, allié à un certain savoir-faire local en matière de production de jus de raisin fermenté, fait de la ville de Serge Lama (et de Serge le lama) une destination tip-top pour un weekend prolongé. On a listé pour vous les attractions incontournables de la capitale des poches et des chocolatines. Et c'est gavé bien.

  1. La place de la Bourse et le miroir d’eau
    Le miroir d'eau a été conçu au moment de la rénovation des quais de Bordeaux, au milieu des années 2000. Les bordelais adorent se rafraîchir les pieds sur cette dalle de granit, où deux centimètres d'eau créent un effet de miroir, ainsi qu'un excellent spot pour attraper des verrues plantaires. On aime également s'y prendre en photo, alimentant le juteux partenariat secret entre l'Office de tourisme et Instagram. Hashtag Bordeauxmaville.
  2. Le Grand Théâtre
    Aussi appelé l'Opéra de Bordeaux, rapport au fait qu'on peut y voir des opéras (mais pas le Ballet, même si on peut y voir des ballets), le Grand Théâtre se situe place de la Comédie, en plein centre de Bordeaux. Ce qui en fait un lieu de rendez-vous idéal pour une sortie culturelle comme pour une réunion nocturne des amateurs fauchés de jus de raisin fermenté.
  3. La place des Quinconces et le monument aux Girondins
    La plus grande place de France (12 hectares quand même) est surplombée par le superbe Monument aux Girondins, qui n'est pas dédié aux footballeurs du même nom ni même aux habitants du coin, mais aux députés qui se sont fait massacrer pendant La Terreur. Les Quinconces accueillent tous types d'évènements, comme la fête foraine, diverses foires ou le cirque Arlette Gruss. La place est aussi un lieu de rassemblement idéal pour les bordelais, par exemple lorsque suite à un accident de l'Histoire, les Girondins de Bordeaux remportent un championnat.
  4. La cathédrale Saint-André et la tour Pey-Berland
    Dans cette cathédrale gothique du XIIe siècle furent célébrés quelques mariages prestigieux, comme celui d'Aliénor d'Aquitaine en 1137, celui d'Anne d'Autriche en 1615 et celui de ma cousine en 2014. Si vous vous sentez d'attaque, vous pourrez gravir les 230 marches de la tour Pey-Berland située juste à côté, pour admirer la vue sur #Bordeauxmaville. Ah au fait, Pey, c'est Pierre en gascon, et non pas... enfin bref.
  5. La Grosse Cloche
    Située en haut de la très branchouille rue Saint-James, la "Grosse cloche" est le beffroi de l'ancien hôtel de ville, datant du Moyen-Âge. Un décor idéal pour l'affrontement qui se joue entre les anciens du quartier et la horde de hipsters, pardon, entrepreneurs qui l'envahissent.
  6. La porte Cailhau
    En dépit de son nom bizarre, la porte Cailhau mérite vraiment un coup d’œil. Avec la Grosse Cloche, elle est l'un des derniers vestiges de l'époque médiévale à Bordeaux. Ancienne porte défensive, elle mesure 35 mètres de haut et faisait partie des murailles de la ville. Si vous y montez, vous pourrez admirer un très beau panorama sur les quais, le Pont de Pierre et les toits de Bordeaux, ce que ne font jamais les bordelais d'ailleurs. C'est un peu notre Tour Eiffel locale en fait (toutes proportionsg rdées.)
  7. La rue Sainte-Catherine
    L'incontournable "rue Sainte-Cath'", principale avenue commerçante de Bordeaux, relie la Place de la Comédie et la Place de la Victoire. Avec ses 1 250 mètres de longueur, elle est la plus longue rue commerçante piétonne d'Europe. La descendre un samedi après-midi vers 16-17h vous permet de savoir ce que ressent un saumon remontant la rivière en période de reproduction.
  8. Le marché des Capucins
    Les anciens vous diront que les "Capus", c'est plus comme avant. C'est vrai que si "faire le marché" signifie pour vous acheter des légumes cultivés amoureusement dans la terre par un petit paysan ou taper la bise chaque semaine à votre producteur local, passez votre chemin. Par contre, aux Capus, on peut toujours manger une entrecôte sur les coups de 5 ou 6h, pour passer en douceur du samedi soir au dimanche matin et éponger cet excès de jus de raisin fermenté...
  9. La tortue de la Victoire
    Les touristes, les étudiants étrangers et les amateurs nocturnes de jus de raisin fermenté (encore eux) vous le diront : la tortue de la Victoire (arrivée ici sans aucune raison valable : tout ce qu'on peut vous dire, c'est que c'est l’œuvre d'un artiste tchèque), c'est l'endroit incontournable pour se prendre en selfie. Et le poster sur Instagram, si vous avez suivi. Hashtag Bordeauxmaville, poke @AlainJuppé.
  10. La place des Grands Hommes et son marché
    Un nom mythique (Patriiiick !) pour un lieu qui ne l'est pas moins, ce beau marché situé sous une verrière marque le croisement des rues Voltaire, Rousseau, Montesquieu... (des grands hommes, quoi.) Les mauvaises langues diront que LA place des Grands Hommes de Patrick Bruel ne se situe pas à Bordeaux mais à Paris, en plein cœur du Quartier Latin. N'en croyez rien : l’Île aux oiseaux de Pascal Obispo, c’est l’Île de la cité, peut-être ?
  11. https://www.instagram.com/p/BBIIgkUO8Fr/

On aurait pu vous parler des canelés de la Toque Cuivrée, du CAPC-Musée d'Art contemporain, de la Basilique Saint-Michel, du quartier Saint-Pierre, du musée du Vin et du négoce, de la librairie Mollat, de la BatCub, de la place du Parlement, de l'espace Darwin ou encore du Musée des Beaux Arts, mais si on fait un top 50, vous allez croire qu'on est des vendus.

PS: Parce que Bordeaux c'est aussi la beauté de la région qui l'entoure, n'oubliez pas d'aller faire un tour dans le vignoble bordelais (quoique moins populaire depuis le Cash Investigation d'Élise Lucet), allez manger des huîtres au Ferret (prononcez Férrêêêêêt), grimpez sur la dune du Pyla, naviguez jusqu'à l'Île aux Oiseaux, admirez les carrelets le long de la Garonne et j'en passe et des (gavé) meilleures.

Crédits photo (creative commons) : Xellery

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :