Dans une fratrie, il y en a toujours un qui se fait plus engueuler que l’autre. Et l’essentiel est d’être celui qui arrive toujours à se dédouaner. Manger ou être mangé, telle est la question, pas vrai ?

1. Planquer des preuves accablantes

Tu as cassé le vase préféré de ta mère ? La platine vinyle de ton père ? Planque donc les morceaux dans la chambre de ta soeur ou de ton frère. Tu fumes des clopes en cachette ? Fume-les dans la chambre de ta soeur, au moins ça sentira pas le tabac chez toi, et c’est elle qui se fera pourrir.

2. Etre l’enfant préféré

Tous les parents ont un enfant préféré, faut arrêter de se mentir. Le truc, c’est qu’il faut que ce soit toi. Et ouais, faut jouer des coudes, faire des coups bas, mais c’est le seul moyen pour que tu ne sois jamais engueulé.

3. Etre irréprochable

Si tu ne fais pas de conneries, on ne peut pas t’engueuler, CQFD. Et puis si un jour tu fais une merde, ça sera considéré comme un évènement rare, et tu pourras toujours dire que c’est ton frère ou ta soeur qui t’a entrainé à faire ça. Et bam, c’est lui ou elle qui se fera engueuler.

4. Etre une balance

Vous avez tous les deux fait une connerie ? Va balancer toute l’histoire à tes parents en omettant bien que tu étais dans le coup, et c’est lui qui prendra pour vous deux. Pas très cool, mais à la guerre comme à la guerre.

5. Négocier

T’as fait une grosse connerie et tu sais que tu vas prendre cher ? Négocie avec ton frère ou ta soeur. S’il s’accuse pour cette connerie auprès de vos parents à ta place, tu peux le couvrir la prochaine fois qu’il fera le mur. C’est du donnant donnant.

6. Etre le petit dernier

Et donc le petit préféré. Personne ne peut t’accuser de faire des conneries, t’es bien trop mignon et petit. Et puis tes parents, usés par tes grands frères et soeurs, n’auront pas le courage d’être aussi sévère avec toi qu’ils ne l’ont été avec les autres, et trouveront même que dessiner sur les murs avec des feutres fais de toi un artiste en devenir.

7. Préparer un argumentaire en béton

Vous avez été pris en flague, ton frère (soeur) et toi ? C’est le moment de te souvenir des épisodes d’Ally McBeal (c’est trop vieux comme référence?), et de balancer un argumentaire digne d’une plaidoirie, pour amoindrir ta peine, et que ton frère soit le plus incriminé.

8. Mentir

Evidemment, c’est la base. Mentir comme un arracheur de dents, jurer que ce n’est pas toi, en pleurer même, bref croire avec conviction à ton mensonge et laisser planer le doute auprès de tes parents, qui du coup engueuleront celui qui ne sait pas mentir aussi bien que toi.

9. Fuir

Comment peut-on t’engueuler si t’es pas là ? Du coup, c’est ton frère ou ta soeur qui prendra à ta place, pendant que tu seras pépouze en train de siroter ta grenadine chez les voisins. La fuite, c’est la meilleure des solutions.

10. Menacer

Tu sais que tu vas être engueulé par tes parents ? C’est le moment de menacer ton petit frère ou petite soeur de lui péter la gueule s’il-elle ne prend pas à ta place. Ouais, c’est pas cool, mais y’a un moment où il faut se défendre. Ça sert à ça les petits frères.

Et vous, c’est quoi vos astuces ?