Particulièrement volatiles, les prix des billets d'avion s'illustrent surtout par leur capacité à être illisibles. Prix cassés un jour, inflation grandiose le lendemain : trouver LA promotion c'est un peu comme chercher un lombric dans un plat de spaghetti. Les voyagistes réagissent beaucoup à l'actualité, d'où la difficulté de prévoir des tarifs. Heureusement, il existe quelques trucs et astuces pour dégoter des bons plans qui marchent quasiment à tous les coups. Conseils de globe-topiteur :

  1. Acheter ses billets d'avion en avance : l'idéal se situant dans les 7-8 mois avant le départ, période où les coûts sont en moyenne les plus bas. Ce qui signifie que pour le mois d'août, vous avez raté le coche. Mais il paraît que l'Irlande en novembre c'est sympa...
  2. Acheter ses billets d'avion à la dernière minute : les prix sont cassés, mais ça ne marche pas toujours. Acheter au dernier moment implique le risque de booker le Vietnam à l'arrache et de dormir dans un pousse-pousse, ou à l'inverse, de rallier le Mexique à la nage pour se pavaner dans son hôtel au Yucatan réservé il y a six mois.
  3. Utiliser les comparateurs de prix spécialisés en billets d'avion : Liligo, Kayak, Kelkoo, ... Parce qu'on n'a pas que ça à faire, de retourner le ouèbe pour grapiller quelques euros, il existe des sites magiques qui recherchent à notre place les meilleurs tarifs.
  4. Voyager hors-saison : révision, cours de SES de seconde : lorsque la demande est supérieure à l'offre, les prix augmentent. Et vice versa, lorsque l'offre est supérieure à la demande, les prix diminuent. Non ? Bon, en clair, c'est toujours plus économique de réserver ses vacances hors périodes touristiques. Et en plus y'a pas de chiards sur la plage.
  5. Opter pour le low-cost : Ryanair, EasyJet, Wizzair, Jet4You... il faut bien faire attention aux frais supplémentaires et aux conditions de remboursement des billets, mais vous pouvez vraiment faire des économies.
  6. Guetter les promos : pour ceux qui ne craignent pas les amas de prospectus virtuels, il est possible de s'abonner aux sites internet des compagnies aériennes pour recevoir les promotions par e-mail. NB: C'est comme au supermarché, c'est pas parce c'est fluo et écrit en gros que c'est forcément moins cher.
  7. Réserver le bon jour : vous ne le saviez peut-être pas, mais les prix sont soumis à des variations plus importantes le week-end. Ce sera donc plus cher de réserver le samedi que le mardi. De même, sur certains sites, le prix varie en fonction de l'heure de réservation. Avec les décalages horaires, ça devient compliqué cette affaire.
  8. Trouver un voyagiste qui garantit les coûts les plus bas : comme ça, si vous trouvez moins cher, on vous remboursera la différence. Ceci dit, penser à regarder les petites lignes avant d'acheter.
  9. Prendre un aller-retour plutôt qu'un aller simple : à moins d'une promotion spéciale, le vol revient généralement moins cher lorsqu'on booke en même temps le retour. Voire, le vol sec revient plus cher que l'aller-retour. Oui, les tarifs des compagnies aériennes entrent dans la catégorie des phénomènes paranormaux.
  10. Venir en bateau, et rentrer en charter : offert par la compagnie Nicolas Voyage.

Sources : linternaute, okvoyage, et tourismevoyage

crédits photo (creative commons) : François Roche

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.