Si l'Europe entretient une belle tradition de festivals estivaux en transformant des parcelles en friche en zones de camping et de non-droit, la concentration dans l'industrie musicale tend à rationaliser ce joyeux bordel. À commencer par la programmation, efficace, imposée et du coup un peu tout le temps la même. La SACEM a recensé les artistes qui ne savent pas dire "non" et que vous allez forcément croiser sur les scènes de France cet été.

  1. Zebda : 36 festivals
    Certainement irrités de se voir dans les rétrospectives des 90's, les Toulousains reviennent en force pour un "Second Tour" et s'invitent à peu près partout où il y a une sono qui marche.
  2. Shaka Ponk : 26 festivals
    Les touches-à-tout de "SHK PNK" vont promener leur singe virtuel, Mr Goz, sur toutes les scènes de France. Pas sûr que Bertrand Cantat les accompagne partout pour taper un petit "Palabra Mi Amor" sur le pouce.
  3. Orelsan : 23 festivals
    Le rappeur fait partie de ces artistes qui ont été révélés au grand public avec un vilain buzz et qui aujourd'hui essaie de communiquer sur ce qu'il font de mieux : de la musique. Et pour être convainquant, il faut aller le crier aux quatre coins de l'hexagone (?).
  4. 1995 : 23 festivals
    L'apport des groupes de hip-hop sur les scènes des festivals davantage rompues aux rockeurs n'est plus à prouver. Et "Un neuf neuf cinq" semble s'être promis à nourrir cette belle tradition avec plus d'une vingtaine de grosses dates face à des publics qui attendent plutôt des guitares.
  5. Skip the Use : 20 festivals
    Difficile de faire mieux : un tube taillé au laser par des requins de studio et la volonté de tourner partout où c'est possible avec une formation rock, les Lillois de Skip the Use ont tout compris. La seule question, c'est "comment vont-ils faire pour trimballer tous ces gamins, même pendant les vacances scolaires ?"
  6. C2C : 20 festivals
    On peut se demander comment 4 DJs derrière leurs platines, même "quadruple champion du monde par équipe du DMC consécutif et champion du monde par équipe ITF en 2006" peuvent décemment assurer un "concert" selon Wikipédia. Si vous avez compris cette phrase, vous avez sûrement la réponse à cette question. Sinon, cette vidéo devrait vous éclairer.
    http://youtu.be/4Z37p0NvGFU
  7. Dionysos : 19 festivals
    Un groupe français tellement bon sur scène qu'il pourrait être belge. Si vous n'avez jamais vu les cinglés de Dionysos en live, les occasions ne manqueront pas cet été.
  8. Hubert-Félix Thiéfaine : 18 festivals
    HFT n'est pas mort, et il va profiter de l'été pour aller le crier sous tous les toits. Après avoir été honoré aux Victoires de la Musique, Thiéfaine s'installe plus que jamais dans l'espace laissé libre par Bashung.
  9. Charlie Winston : 18 festivals
    Des souliers bien cirés et un chapeau de travers : qu'on ne s'y trompe pas, Charlie est un Anglais qui a essentiellement du succès en France, comme Chris Waddle et les Worlds Apart. Du coup il habite à Paris, et il va passer son été sur les départementales de chez nous. Bien fait.
  10. Brigitte : 18 festivals
    Le duo avait jusqu'ici le profil d'un groupe qui a ses entrées à Taratata ou sur Acoustic, mais Brigitte n'a peur de rien, ni des voyages en bus, ni des demis de bières dans des verres en plastique. 18 occasions de faire pogoter les festivaliers pour cette pop sans complexe.

Vous aurez également du mal à manquer les descendants illustres Thomas Dutronc (16 festivals) et Izia (15) ainsi que les excellents Stuck in the Sound (15 festivals) ?

Source : Sacem

Crédits photo (creative commons) : prezz