En captivité comme dans la nature, de nombreux animaux adoptent des petits qui ne sont pas les leurs. Parfois, ces animaux ne sont même pas de la même espèce. Si cela peut se comprendre pour les animaux domestiques, cette pratique est beaucoup plus étonnante quand on parle d’animaux sauvages. Pour quelle raison des prédateurs adoptent-ils parfois des animaux qui pourraient être leur déjeuner ? Dans certains cas, la mère adoptive a perdu ses petits et cherche à combler un manque. Parfois, cela ne la dérange juste pas qu’un animal perdu soit élevé parmi les siens, c’es tout juste si elle remarque la différence. Dans d’autres cas, une relation amicale nait entre un animal en détresse et un autre qui tente de l’aider pour éviter le danger. Les raisons restent floues mais ces relations improbables sont toujours emplies de tendresse, on ne peut s’empêcher de dire « awwww ».

1. Des cachalots adoptent un dauphin handicapé

En 2013, des plongeurs ont observé un groupe de grands cachalots se balader avec un dauphin à la queue déformée dans l’océan Atlantique, près des Açores. Les cachalots ont manifestement pris le dauphin sous leurs ailes puisqu’ils ne font preuve d’aucune agressivité à son égard.

2. Le mouton et le bébé éléphant

Après avoir secouru Themba, un éléphanteau dont la mère venait de mourir, les employés d’un centre animalier en Afrique du Sud ont décidé de lui trouver un ami. C’est Albert, un mouton d’une ferme voisine, qui a été choisi. Les deux animaux sont rapidement devenus amis, et même inséparables.

3. Une tortue géante et un bébé hippopotame

Suite aux pluies diluviennes et au tsunami consécutifs au tremblement de terre de 2004 dans l’océan indien, un bébé hippopotame s’est retrouvé orphelin et pris au piège dans la vase au Kenya. Sauvé par des villageois, l’hippopotame nommé Owen est emmené au parc zoologique le plus proche où il fait la connaissance de Mzee. Mzee est une tortue géante des Seychelles qui vit dans le même enclos qu’Owen et l’hippopotame s’attache rapidement à elle. Mzee l’a rejeté au départ mais a fini par l’accepter comme compagnon et à se comporter avec lui comme un parent, lui apprenant quoi manger et où dormir. Ils sont finalement devenus inséparables et cette relation est d’autant plus étonnante que les tortues géantes n’élèvent pas leurs propres petits et n’ont normalement aucune sociabilité.

4. La maman tigre et ses bébés porcelets

Dans un zoo de Thaïlande, tous les animaux semblent vivre en harmonie. Après la mort de ses petits nés prématurés, une tigresse nommée Sai Mai est devenue la mère adoptive d’une portée de porcelets. Les petits cochons jouent avec elle, habillés de vêtements à rayures. Sai Mai la tigresse avait elle-même été nourrie par une truie lorsqu’elle était bébé et ce n’est pas la seule du zoo : on peut voir des bébés tigres téter les mamelles d’une truie aux côtés de porcelets affamés.

5. Un macaque et son petit poulet

Niv, un macaque noir vivant dans un zoo israélien, ne s’entendait pas bien avec les autres singes. Il a commencé à s’occuper d’un petit poulet vivant dans la cage voisine et les deux animaux sont rapidement devenus très proches. Niv cajole en permanence l’oiseau qui vient se réfugier dans ses bras quand il a peur ou cherche un refuge.

6. Une chatte adopte un écureuil et lui apprend à ronronner

Aux Etats-Unis, un couple a recueilli un bébé écureuil blessé et l’a laissé faire la connaissance de leur matou. La chatte, qui allaitait ses chatons, a pris l’écureuil sous son aile et l’a même accepté comme un de ses petits. Rapidement, l’écureuil a pris les mêmes habitudes que les chatons et est même capable de ronronner quand on le caresse. À cause de la façon dont il a été élevé, l’écureuil ne peut maintenant plus de débrouiller dans la nature mais le couple américain ne compte pas le séparer de sa nouvelle famille.

7. Le chimpanzé et le bébé tigre

Dans un zoo de Bangkok, un chimpanzé de 2 ans nommé DoDo s’est pris d’affection pour un bébé tigre. Le singe est devenu un véritable parent pour le tigron, lui donnant même à manger à l’aide d’un biberon.

8. Le teckel et le lionceau (presque une fable de La Fontaine)

Dans un parc animalier américain, une tigresse a rejeté son lionceau. Ce dernier, Bonedigger, est alors déplacé dans une autre partie du parc où il fait la connaissance de Milo le teckel. Le chien a pris très au sérieux l’éducation du jeune lion et a même développé un langage commun avec lui. Une fois adulte, le lion est resté toujours aussi proche de son parent adoptif.

9. La lionne qui adopte des gazelles

Probablement la relation la plus incroyable de ce top puisqu’elle s’est créée sans l’intervention de l’Homme. Au Kenya, la lionne Kamunyak est célèbre pour avoir adopté 6 bébés gazelles oryx de portées différentes. En effet, la lionne a enlevé à six reprises des bébés gazelles à leurs parents pour les élever seule, loin de son troupeau. Les lions sont normalement les prédateurs naturels des oryx, Kamunyak a donc passé des jours entiers sans manger pour protéger ses petits des autres lions. Certains des bébés Oryx sont morts attaqués par des prédateurs, l’un d’entre eux a été secouru par des sauveteurs et les trois autres ont apparemment rejoint leur mère biologique.

10. Le berger allemand et le bébé hibou

Poldi le hibou (ou la chouette, on sait pas trop) est sorti de l’oeuf bien après ses frères et soeurs et s’est retrouvé tout seul. Heureusement, il a trouvé le chemin de la maison de la photographe allemande Tanja Brandt et a rencontré son chien, Ingo. Le berger allemand a pris soin de l’oiseau et les deux animaux sont devenus meilleurs amis.

Pour toujours plus de mignonnerie, on a les photos qui prouvent que le renard est trop cool et les animaux qui dorment de façon étrange. Je sais pas toi, mais nous on ne s’en lasse pas.