Les animaux sont souvent très mignons quand ils dorment, surtout les petits chiens qui font la sieste, mais de nombreuses espèces ont des habitudes de sommeil bien particulières. On sait tous que les chauves-souris dorment la tête en bas, que les chevaux dorment debout et que les paresseux peuvent dormir jusqu’à 15 heures par jour (un peu comme toi en gueule de bois) mais ce ne sont pas les seuls à ne pas dormir comme nous. T’es-tu déjà demandé comment dorment les dauphins, les loutres ou même les araignées ? C’est ce que tu vas découvrir dans ce top.

1. Les dauphins

Comme tous les mammifères, le dauphin respire grâce à des poumons mais contrairement à l’être humain, la respiration n’est pas un réflexe pour lui : il doit penser à respirer. Si le dauphin ne peut pas remonter à la surface, l’eau ne pénètre pas dans ses poumons pour autant, il ne peut donc pas se noyer. Par contre, il peut mourir asphyxié s’il reste trop longtemps sans oxygène. C’est la raison pour laquelle une seule moitié du cerveau du dauphin est endormie quand l’animal se repose, l’autre moitié s’occupe de maintenir son corps à la surface de l’eau pour pouvoir respirer.

2. Les baleines et les bélugas

Comme les dauphins, les bélugas et les baleines ne dorment qu’à moitié car seule une moitié de leur cerveau est au repos. Mais à la différence des dauphins qui dorment à la surface de l’eau pour pouvoir respirer en dormant, les bélugas et les baleines dorment sous l’eau pendant un temps réduit et se réveillent pour respirer. Souvent, ces mammifères marins géants dorment à la verticale, ce qui offre un spectacle impressionnant aux plongeurs qui ont la chance de les apercevoir.

3. Les morses

Les morses sont équipés d’une poche d’air le long de leur œsophage, ce qui leur permet de flotter sans effort. Ils peuvent ainsi dormir à la surface de l’eau, à la verticale ou sur le dos. Pourtant, il n’est pas rare de voir les morses dormir sur la terre ferme, empilés les uns sur les autres.

4. Les hippopotames

Les hippopotames dorment dans l’eau, parfois même dans des endroits où l’eau est profonde. En effet, le procédé de refaire surface pour respirer est un automatisme chez cet animal. Lorsqu’il est endormi, l’hippopotame se laisse lentement sombrer dans l’eau et se soulève pour refaire surface et respirer.

5. Les loutres

Pour se protéger des prédateurs terrestres, les loutres dorment dans l’eau en flottant sur le dos. Pour éviter d’être emportées par le courant, les loutres enroulent parfois leurs pattes arrières dans des algues enracinées. Les bébés loutres, les loutrons, dorment également sur le dos, confortablement installés sur le ventre de leur mère.

6. les frégates du Pacifique

Il a été scientifiquement prouvé que certains oiseaux dorment tout en volant. C’est d’autant plus impressionnant lorsqu’on parle de la frégate du Pacifique car cet oiseau peut voler plusieurs mois d’affilée sans se poser. La frégate du Pacifique ne dort que 40 minutes par jour environ, par petites coupures de 7 à 12 secondes.

7. Les suricates

Les suricates dorment généralement empilés les uns sur les autres, dans des vastes terriers ou à l’abri des regards. Les chefs de la colonie dorment au milieu, le plus loin possible de toute menace extérieure.

8. Les girafes

Les girafes ne dorment que 30 minutes dans la journée en faisant des siestes de 5 minutes. En même temps, il est difficile de s’endormir plus longtemps : en étant le plus grand animal herbivore de la savane, la girafe est la cible constante des prédateurs et n’a nulle part pour se cacher. Bien souvent, les girafes dorment debout, prêtes à fuir, mais on peut parfois les apercevoir accroupies avec leur tête en arrière.

9. Les araignées

Les araignées n’ont pas toutes les mêmes habitudes de sommeil, cela dépend de leur espèce. Comme les araignées n’ont pas de paupière, elles ne ferment pas les yeux pour dormir mais on peut reconnaitre une araignée endormie à la façon dont ses pattes sont repliées sous son corps.

10. Les canards

Comme les dauphins, les canards ont un sommeil unihémisphérique, cela signifie que seule une moitié de leur cerveau est endormie à la fois. Cette capacité est liée à un instinct de survie, les canards étant en permanence menacés par des prédateurs. Ainsi, les canards ont tendance à dormir en ligne, les uns à côté des autres. Les canards en bout de ligne gardent en permanence un oeil ouvert pour protéger le groupe.

Toi aussi tu as des habitudes de sommeil étranges ? On a ce qu’il te faut : les astuces pour bien dormir et même les meilleurs objets pour mieux dormir. À toi les bonnes nuits de 12h !

Sources : Scientific AmericanMental FlossSilent Night