Bon d’accord je m’adresse principalement aux citadins, ceux qui, comme moi, n’ont jamais rien vu d’autres que de grandes étendues de béton, ceux qui pensent que la viande pousse en barquette au pied des arbres, ceux là même qui n’ont jamais vu de champignon en dehors d’une barquette… Il faut avouer qu’on est souvent confrontés à quelques soucis de discernement sur certains aliments. Faisons un petit point pour ne plus être totalement désemparé devant l’étalage du marché.

1. Mandarine ou clémentine ?

Bon pour le coup, on ne vous blâme pas. De l’extérieur, c’est difficile de faire la différence car en fait la clémentine est un hybride de la mandarine (croisée avec de l’orange amère) créée à la fin du XIXème siècle par le père Clément. Mais pour ce qu’on en sait, elles se différencient plus au goût, la mandarine étant plus sucrée et juteuse et avec plus de pépins que la mandarine.

clementine

2. Brugnon ou pêche ou nectarine ? La triplette de Belleville

Là on rentre dans le vif du sujet. Ce qui nous fait suer à grosses gouttes quand on nous demande d’acheter un de ces fruits alors que toi tu fais tout juste la différence entre une tomate et un poireau. DONC pour la faire courte : au commencement il y avait la pêche. Les autres sont pour ainsi dire des pêches mutantes. Le brugnon a un noyau accroché à la chair et une peau rouge et brillante, contrairement à la pêche qui a un petit duvet (le même que la moustache des filles qu’elles décolorent à l’eau oxygénée). Et enfin, la nectarine n’a juste pas de duvet, mais n’est pas un brugnon. Donc quand vous êtes face à un dilemme, achetez du raisin ce sera plus simple.

3. Potimarron ou potiron ou citrouille ? Sales courges

Déjà, je vous balance une bombe en pleine poire mais les courges sont des fruits et non des légumes. En dehors de cette révélation tonitruante, la citrouille est ronde et orange (on remercie le lobby halloweenien qui nous aide à la reconnaître), alors que le potiron est plus aplati et tend plus vers le rouge. Et enfin le potimarron a plus une forme de poire et a surtout un goût proche du marron.

4. Reine-claude ou quetsche ou mirabelle ? Ça compte pour des prunes

On ne va pas se compliquer la vie. La reine-claude est verte, la quetsche est violette et la mirabelle est jaune et ce sont toutes les trois des variantes de la prune. Voilà, faut l’imprimer, c’est comme la droite et la gauche.

5. Myrtille ou cassis ?

Le cassis a une peau brillante, c’est un peu comme une groseille mais noire, et la myrtille a une peau mate. Et les deux tachent vénère donc faites attention quand vous en bouffez !

6. Champignon de Paris vs. le reste des champignons de la terre

Le problème avec les champignons c’est qu’il y a tellement d’espèces (plus de 16 000 rien qu’en France) qu’on est restés bloqués sur le champignon de Paris, standard, celui qui ressemble le plus à un champi comme dans les dessins animés. Clairement on n’est pas prêt pour faire une cueillette et repérer les champignons non comestibles.

7. Pâquerette ou marguerite ?

Bon je vous l’accorde, ça se bouffe pas des masses (quoi qu’avec un filet d’huile d’olive, tout passe). Alors une bonne fois pour toutes, la pâquerette c’est plus grand et plus gros qu’une marguerite. Donc techniquement, on peut appeler une pâquerette une “méga-marguerite”.

8. Lièvre ou lapin ?

Un peu comme la pâquerette et la marguerite on lève enfin le voile sur ce mystère nominatif. Lièvre = lapin en plus grand. Je sais, c’est pas hyper scientifique, mais que voulez-vous : on fait avec les moyens du bord. Eh oui, dans les deux cas ça se bouffe.

lievre

9. Le mangoustan, le physalis, le coing et le kumquat

OK, OK on les confond pas du tout, en revanche on sait jamais comment ça s’appelle et on tente toujours désespérément de les nommer mais comme on n’a pas de vocabulaire on n’y arrive pas et on souffre, seul.

kumquat

Voilà, j’ai l’espoir vain d’avoir changé vos vies.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :