Peut-être que tu en as marre de tes grosses commissions quotidiennes de couleur brune totalement ordinaires. Toi ce que tu voudrais, c’est chier en couleur. Mettre de l’art dans ta cuvette. Illuminer tes journées moroses avec de joyeux étrons. Et pour ça, même pas besoin de faire de la chirurgie esthétique ou de vivre dans une centrale nucléaire. Il suffit d’avaler les bons aliments. Voilà la liste des aliments qui t’aideront à customiser tes déjections.

Ps : bien évidemment, on vous déconseille de vous gaver de ces aliments, ça peut même être dangereux pour certains. On est juste là pour la blague et l’amusement. L’alcool c’est avec modération.

1. Le curaçao

C’est une liqueur d’orange, mais bourrée de colorant E133 ou E131, ce qui la rend extrêmement bleue. A la sortie du tube digestif, lorsqu’on a bu du curaçao en grande quantité (c’est dangereux), on peut éventuellement chier bleu. D’ailleurs, on peut aussi pisser vert, car si tu as bien révisé tes couleurs, le bleu + le jaune ça donne du vert.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. La betterave

La betterave, c’est bien rouge. Quand ça tâche, c’est une galère à laver. Mais au moins la couleur résiste très bien au transit et permet d’avoir de jolies crottes bien pourpres. De quoi se faire de belles frayeurs quand on a oublié qu’on avait bouffé un kilo de betteraves et qu’on croit avoir une hémorragie interne.

3. Le vin rouge

Parfois, un ou deux verres suffisent à donner à tes fèces une belle teinte violette qui rendra vertes de jalousie tes meilleures amies. Attention, hein, c’est pas une raison pour te la coller tous les jours et finir alcoolique.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

4. Des pilules paillettes

Ok, c’est pas vraiment un aliment, mais ça permet vraiment d’accoucher des étrons pailletés de toute beauté. Tu peux t’en procurer ici, mais si tu ne le fais pas on ne t’en voudra pas.

Prix : à partir de 8.24 chez SirGlitter

5. De l'encre de seiche

Voilà un colorant naturel qui t’offrira la joie de déféquer tout noir. Attention tout de même : si c’est très noir et que l’odeur est insoutenable, il s’agit peut être de meleana, du sang digéré, et c’est très mauvais signe.

6. Des épinards

Pour chier vert, quoi mieux que de manger en grande quantité des épinards, des blettes ou de la laitue ? En plus c’est la couleur de l’espoir, même si elle porte malheur au théâtre. Bref, on digresse alors qu’il y a un bon plat d’épinards qui nous attend.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. Les bonbons à la réglisse

Chez les gens intolérants à l’anéthol, l’huile d’anis utilisée pour confectionner ces bonbons colorera les selles en vert. D’aileurs, même chez ceux qui ne sont pas intolérants, manger une grande quantité de bonbons à la réglisse pourra donner ce résultat. C’est magique.

8. Plein de saletés et plein d'alcool

Si tu arrives à bousiller ton foie, tu pourras finir par chier blanc. C’est assez, voire très, grave, et donc ça ne vaut pas vraiment le coup d’aller jusque là. Mais au moins maintenant tu le sais.

9. Les tomates

Comme la betterave, les tomates peuvent colorer le caca en rouge, mais c’est quand même plus rare. Ici ça ne nous est jamais arrivé, mais à ce qu’il paraît, c’est possible.

10. Les canneberges

C’est comme pour la betterave et les tomates. Mais il faut avouer qu’on mange rarement des canneberges. Y’a des Canadiens ici pour nous confirmer ?

Désolé, il fallait qu’on en parle. Et puis tout le monde fait caca de toute façon.

On le rappelle : l’alcool c’est avec modération.