Crédits photo (creative commons) : http://www.flickr.com/photos/marcusjb/530210841/sizes/z/in/photostream/

Les vacances. La tranquillité, la joie de se retrouver en famille. Toute l'année on nourrit des scénarios idylliques sur ces moments de détente et là, on se souvient trop tard que l'on a un ado. Et l'ado en vacances est pire que l'ado les autres mois de l'année. Oui, pire. Ce qui semble difficile à croire, mais est pourtant vrai.

  1. La bimbo : elle a décidé de passer tout l'été seulement vêtue de 10 grammes de tissu. Son sac contient plus de crèmes, de vernis à ongle, de rouge à lèvres, de fond de teint qu'il n'en faudrait pour un défilé de mode. Quel dommage de ne pas lui avoir dit, avant, que vous passiez vos vacances au fin fond de la Creuse.
  2. Le geek : à peine arrivé, il harcèle le propriétaire pour connaître le débit. "Trop naze". Le cyber-café est trop loin. Sa vie est un enfer. La vôtre aussi pour les jours à venir.
  3. Le beau gosse : se prend rateau sur rateau, même avec les plus moches. A 14 ans, il est déjà has-been. Oui, c'est triste.
  4. Le mou : levé à 12h. "Mange pas, trop fatigué". Sieste à 13h30. Réveil à 17h : "Ah naaaaaaaaaan pas la balade, j'ai trop pas envie". 17h05 retour. 18h, tartine de Nutella. 18h15 : "Ah naaaaaaaaaaaaan, y'a pu de Nutella, t'aurais pu faire les courses". 20h : dîner où l'ectoplasme consent miraculeusement à passer le sel, produisant le seul effort de sa journée. 23h : "Vous allez vous coucher ? Et ben les vieux ça pense qu'à dormir".
  5. Le politisé : il n'a que 15 ans. Vous l'avez élevé normalement. Il a grandi dans le respect de l'autre, l'ouverture, la tolérance. Jusque là, il était gentil. Et là, il porte un pull en coton bleu sur une chemise blanche, s'est coupé les cheveux et brandit, avec un sourire éclairant sa face boutonneuse, sa belle carte toute neuve des jeunes UMP. Certes, vous ne méritiez pas ça.
  6. La féministe : pour des raisons qui vous échappent, vous qui travaillez, conduisez et bricolez comme personne, elle a décrété que vous n'étiez qu'un poussièreux avatar de l'aliénation féminine. La preuve vous vivez encore avec son père. N'oubliez pas de le lui ressortir à son premier chagrin d'amour.
  7. Le boudin : bon, c'est la chair de votre chair, votre petit canard d'amour, mais elle est quand même très tarte. Trop grosse, mal coiffée, mal fagotée, elle vous fait honte, partout où vous la sortez. D'ailleurs cet été, vous avez renoncé à la plage.
  8. L'estomac sur pattes : certes, on vous avait prévenu, à cet âge là ça bouffe comme quatre. Sauf que là c'est quatre comme lui. Sa consommation gloutonne de tout ce qui est nuisible à la santé rien qu'à le regarder est affolante. Et le pire, c'est que malgé qu'il soit capable d'enchaîner choucroute sur cassoulet, il est ne prend pas un gramme, lui.
  9. La mégalo : plus grande, elle sera présidente de la République, ou présidente de l'Europe, elle hésite encore. Ses idoles, Rachida Dati et Christine Lagarde. Mais elle les dépassera. Forcément, dynamique et intelligente comme elle est. Sans compter qu'elle est très élégante, mais ça lui est facile, elle a le corps d'une déesse et la beauté du diable. Normalement, ça lui passera. Normalement. En attendant, plus personne dans votre famille ne veut se taper Einstein. C'est vous qui vous y collez.
  10. Le meilleur ami : alors que votre fils a l'air à peu près normal, son meilleur pote est un gothique, percé de partout, au visage blafard et aux longs cheveux noirs. Il ne vous décroche pas deux mots dans la journée hormis " B'jour" et " 'nuit". Mais ce que vous ne supportez plus, ce sont ses crises de fou rire dès que vous avez tourné le dos. Courage plus que 15 jours.

Et vous, comment il était votre ado en vacances ?

Top écrit par Titine

Source : La babole et le blog de Titine sur lepost.fr