Pour des raisons d’envie, de praticité, de provocation ou pour la raison que l’on veut, il arrive parfois que des réalisateurs fassent appel, pour jouer un rôle masculin, à une femme – et inversement. Et c’est souvent pour le meilleur, ou du moins pour le plus troublant.

1. Quentin Crisp dans Orlando

Adaptation de Virginia Woolf par Sally Potter, Orlando raconte l’histoire d’Orlando, un personnage qui ne vieillit jamais pendant 3 siècles et change de sexe aux deux-tiers du film. Plusieurs acteurs jouent un personnage du sexe opposé, puisque Quentin Crisp occupe le rôle de la reine Elisabeth Ière, quand le héros, Orlando, est joué par Tilda Swinton.

2. Hugo Weaving dans Cloud Atlas

Hugo Weaving joue notamment le rôle de l’infirmière Noakes dans le segment du film qui se passe en 2012 ; à noter que Ben Wishaw joue aussi un personnage féminin (Georgette) quand Zhou Xun et Susan Sarrandon jouent elles des personnages masculins.

3. Jude Law dans Rage

Dans cet autre film de Sally Potter, Jude Law joue Minx, une top model en pleine décadence qui sert de fil rouge à cette histoire située dans le milieu de la mode.

4. Tout le casting de Girls will be girls

Cette parodie de films de l’âge d’or d’Hollywood qui évoquent le cinéma (notamment Sunset Bd) met en scène trois acteurs, Jack Plotnick, Clinton Leupp et Jeffery Roberson, pour jouer trois actrices à trois époques différentes de leur vie et de leur carrière. J’arrête de faire semblant et je le confesse : je ne l’ai pas vu.

5. Cate Blanchett dans I'm not there

Dans ce biopic déconstruit de Bob Dylan où plusieurs personnages jouent le rôle du chanteur, Cate Blanchett se taille la part du lion en incarnant Jude Quinn, un calque de Zimmerman à l’apogée de sa carrière. C’est la seule femme à interpréter Dylan dans le film.

6. Blanca Portillo dans Capitaine Alatriste

Dans ce film adapté du bouquin de Perez-Reverte, le rôle de l’inquisiteur est revenu à Blanca Portillo, connue notamment pour ses rôles chez Almodovar et qui a donc été choisie par le réalisateur pour jouer un mec qu’on n’attend pas.

Crédits photo (creative commons) : Festival Internacional de Teatro Clásico de Almagro

7. Krystyna Feldman dans Moj Nikifor

Ce film polonais est consacré aux dernières années du peintre Nikifor Krynicki. Le rôle titre est joué par Krystyna Feldman (aucun lien avec François), monstre sacré polonais dont la performance cross-genre lui a valu un Aigle de la meilleure actrice.

Crédits photo (creative commons) : Selena von Eichendorf

8. Linda Hunt dans L'Année de tous les dangers

Peter Weir a décidé de donner le rôle de Billy Kwan à Linda Hunt faute d’avoir été satisfait des performances des nombreux acteurs auditionnés pour le rôle. Cette performance vaudra à Linda Hunt l’Oscar de la meilleure actrice dans un Second rôle.

Crédits photo (creative commons) : Red Carpet Report on Mingle Media TV

9. Glenn Close dans Hook

Sans doute le caméo transgenre le plus célèbre de l’histoire. Glenn Close passait par là, Spielberg lui a filé un déguisement.

10. Felicity Huffman dans Transamerica

Alors là, c’est du méta : Felicity Huffman joue un homme transgenre en passe de recevoir une vaginoplastie. Elle joue donc à la fois un homme qui se vit femme, puis une femme. Une femme de bout en bout d’une certaine manière. Elle est incroyable, en tous els cas, Huffman, dans ce rôle.

Un tout petit chromosome, ça change pas grand’chose.