Aujourd'hui, jour d'hommage de la France à ses citoyens tombés lors des attentats du 13 novembre, une des consignes semblait être la réappropriation du drapeau tricolore par tous les Français et pas seulement pas les politiques, souvent extrémistes. Une volonté assez louable même si un peu maladroite dans la forme qui nous a fait nous dire qu'à part le drapeau, notre pays était riche en symboles pas forcément bien clairs pour tout le monde. Pourquoi le bleu, le blanc et le rouge ? Pourquoi un coq ? Et c'est qui d'abord cette Marianne ? On vous dit tout juste en dessous.

  1. Le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge
    Le drapeau tricolore est l'emblème premier de la République française et en est le pavillon officiel de la France depuis 1794. Le bleu et le rouge symboliseraient les couleurs de la ville de Paris, encadrant le blanc, symbole de la royauté. Sa création première est aujourd'hui très controversée et certains affirment que ces couleurs de liberté remonteraient à la guerre d'indépendance des États-Unis dans laquelle la France était très impliquée.

    1
    Source photo : vivreenalgarve
  2. L'hymne national : La Marseillaise
    La Marseillaise qui résonne beaucoup ces dernières semaines est un chant patriotique révolutionnaire écrit et plus tard mis en musique par Rouget de Lisle. Il est motivé avant tout par la déclaration de guerre de la France à l'Autriche en 1792 et se veut un hymne à la liberté, à la patrie et au rassemblement de tous les Français. Si vous connaissez le premier couplet c'est déjà bien, mais il faut savoir que le texte original en comporte pas moins de 15.
  3. Marianne, figure allégorique de la République française
    Marianne est une figure allégorique de la République Française, présente dans toutes les mairies de l'Hexagone. Ce prénom, fusion de Marie et Anne très populaires au lendemain de la Révolution Française. Elle porte un bonnet phrygien (symbole de l'esclave libéré dans l'Antiquité), est souvent représentée seins nus (mère nourricière) et couronnée (invicibilité). Souvent, les statues de Marianne prennent pour modèle une Française célèbre choisie par l’Association des maires de France. Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Laetitia Casta ou Sophie Marceau y sont passées, ainsi que, et c'est plus surprenant, Dorothée. Oui Dorothée.

    3
    Crédits photo (creative commons) : wikimedia
  4. La cocarde
    La cocarde tricolore était à l'origine un insigne militaire dont l'usage se répandit très vite pendant la Révolution. Elle devint en effet un symbole d'appartenance révolutionnaire, son port étant d'ailleurs rendu obligatoire en 1792. Les contre-révolutionnaires arboraient eux la cocarde blanche de la royauté en signe de protestation. Marianne arbore quant à elle fièrement la cocarde tricolore sur son bonnet.

    4
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia
  5. La Semeuse
    La Semeuse on avait l'habitude de la voir sur les francs (pour les plus vieux d'entre nous) et sur les timbres (pour les plus carte postale d'entre nous), et elle figure encore aujourd'hui sur certaines pièces d'euros françaises. Elle est la figure allégorique de la République française en marche et se coiffe elle aussi d'un bonnet phrygien. A la base elle fut créée pour une médaille du ministère de l'Agriculture en 1886, mais tout le monde trouva qu'elle avait tellement la classe qu'on a décidé de la garder.

    5
    Source photo : emonnaies
  6. L'arbre de la liberté
    L'arbre est avec Marianne et la Semeuse le troisième symbole français retenu pour les pièces d'euros. Comme beaucoup d'emblèmes, il date de la Révolution française et il symbolise aussi la vie, la continuité, la croissance, la force et la puissance. L'idée de planter un peuplier lors de cérémonies officielles née chez les révolutionnaires qui imitent là les indépendantistes américains qui plantaient eux des poteaux de la liberté. Oui, c'est moins sympa qu'un arbre.

    6
    Crédits photo (creative commons) : wikimedia
  7. Le Grand Sceau de France
    La France possède un sceau officiel (c'est important pour mettre sur les courriers vous savez), et il s'appelle donc "LE GRAND SCEAU DE FRANCE", ce qui en impose pas mal. On y a voit la Liberté incarnée par Junon (une déesse romaine) et comporte à peu près tous les symboles possibles de la France : le faisceau symbole de justice, le S et le U du suffrage universel, une palette pour les arts, une gerbe de blé pour l'agriculture, etc. Il fut dessiné par Jacques-Jean Barre en 1848.

    Grand-Sceau-de-France
    Crédits photo (creative commons) : frenchmoments
  8. Le coq gaulois
    Le coq en tant qu'emblème de la France remonte à la Renaissance, mais c'est encore une fois à la Révolution qu'il va prendre un importance cruciale puisque remplaçant partout le lys royal. Le coq ne survivra malheureusement pas aux deux "parenthèses" napoléoniennes qui elles mettaient en avant l'Aigle Impérial. Depuis le coq existe plus en tant que symbole sportif que politique.

    8
    Crédits photo (creative commons) : wikipedia

C'est plus clair comme ça, non ?