bookread.jpg
Dans la foulée des plus beaux titres de films, voici la suite version papier. Parfois la littérature est une épreuve, parfois on a du mal à s'en relever et on se demande d'où ça sort, ce sentiment presque douloureux que quelque chose d'un autre est venu parler à quelque chose en nous... Parfois c'est en fermant le livre qu'on se pose la question, et parfois, le titre, juste le titre, nous met à genoux. florilège.

  1. "Détruire, dit elle", Marguerite Duras
  2. "Lent dehors", Philippe Djian
  3. "Apprendre à finir", Laurent Mauvignier
  4. "Tout ce que j'aimais", Siri Hustvedt
  5. "La part manquante", (mais aussi "la femme à venir", l'inespérée", "La plus que vive", "Donne moi quelque chose qui ne meure pas"), et tous les titres de Christian Bobin).
  6. "Extrèmement fort et incroyablement près", Jonathan Safran Foer
  7. "Le bruit et la fureur ", William Faulkner
  8. "Dieu git dans les détails", Marie Depussé
  9. "L'insoutenable légèreté de l'être" (mais aussi "La vie est ailleurs"), Milan Kundera
  10. "Et ma vie pour tes yeux lentement s'empoisonne", Elodie Hesme (mais merci Apollinaire)

Ecrit par Julie, plus très nouvelle topiteuse, et surtout lectrice maladive (entre autre).

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !