Vous venez de débuter un nouveau travail et vous ne savez pas comment faire « copain-copine » avec vos nouveaux collègues. Vous avez bien tenté le sourire dans l’ascenseur, le mail de bienvenue, rien ne marche. Choisissez le point stratégique : la machine à café, c’est là que l’avenir du monde se fait et défait. Voici quelques phrases bien senties qui devraient changer votre existence et faire passer la période d’essai en un clin d’œil. Après ça, vous ne mangerez plus jamais seul(e) à la cantine.

  1. De toute façon, c’est magouille et compagnie : marche pour tous les sujets, sans limite. 99% de risque que tout le monde soit d’accord avec vous. Vous participez au débat, vous appartenez enfin au groupe. Merci Poujade.
  2. Oh, Bernard de la compta s’est acheté un pull rayé : soyez observatrice. Et crachez un chouilla sur Bernard au besoin pour lancer la conversation. Cherchez bien, il y a toujours un Bernard autour de vous.
  3. « Faites entrez l’accusé » hier soir c’était vraiment sympa : Le programme TV de la veille, c’est la base de tout. Sans télé point de salut. Et même si la veille l’empoisonneuse de Dijon découpait ses victimes avec un cutter et leur mangeait les ongles. Le malheur des autres, c’est rassurant.
  4. Tiens ce week-end j’étais chez Ikea et je me suis acheté la lampe « Knoppstlorv » : Ikea, notre Disneyland à nous. Personne n’en pense du mal et tout le monde a un meuble dont il ne sait pas prononcer le nom. Universel
  5. T’as vu la taille de la jupe de la nouvelle ? C’est permis par la convention de Genève ça ? : en parlant d’une autre nouvelle, vous faites diversion en allumant un autre feu. Sauf que tout le monde retient que l’allumeuse, c’est elle.
  6. Brad et Angelina, c’est fini, c’est quand même les boules non ? : du pipole, du pipole. Personne ne le lit, mais tout le monde est au courant, sur de pas se planter. Et c’est vrai que Brad qui fricote à droite à gauche, ce n'est pas super réglo. Sauf si c'est avec moi.
  7. Temps de merde. Si je rencontrais ce fumier de El Nino, je lui ferai sa fête : la météo, c’est le capitaine Flam de la parole. C'est-à-dire ce qu’on évoque quand il n’y a plus aucun espoir.
  8. T’as donné pour le départ de Patrice ? Moi je donne rien, il a mauvaise haleine : en même temps, c’est vrai qu’en s’appelant Patrice il les cumule.
  9. Il parait qu’elle se le tape tous les midis dans le parking souterrain. Et qu’il n’y aurait pas que lui. Enfin je me comprends… : la bonne vieille rumeur, il n’y a que ça de vrai. C’est fédérateur. Lancez-en une pour être au centre des débats. Il parait même que sur Topito, ils font travailler des petits indiens pour écrire leur top, ces salauds.
  10. Quelque part, je pense qu’il n’a pas complètement tort: la peine de mort, ça dépend des fois : avec un bon « quelque part », on s’en sort toujours. Restez consensuel sur les sujets qui fâchent, sans prendre position ni pour, ni contre. Bien au contraire.

Et vous, vous en voyez d’autres jeunes topiteur/teuses ?

Top diffusé sur Grazia.fr, nouveau partenaire de Topito !

Tu t'ennuies en open space ? On a déniché les gadgets les plus cool :