nouvelle-star

Breaking news, la Nouvelle Star reprend ! Plus si nouvelle et pas complètement star non plus. Mais programme phare d’une chaîne du câble qui fait la nique aux grands sur ce créneau du télé crochet avec-du-jeune-qui-n’en-veut. On chante, on pleure, on vote, on élimine, on oublie. Le schéma est connu et se répète d’année en année, sans pour autant tarir le succès d’audience. Top 10 des petits moments répétitifs et incontournables d’une émission prédigérée.

  1. Un moment suspense « Confession Intime »
    Avec David, jeune facteur qui habite encore chez ses parents et rêve de devenir artiste, qui joue « sa vie » sur le casting. Musique qui fait peur (toumdoum). Trois oui. Musique qui fait plus peur et qui rend heureux (Avril Lavigne).
  2. Un moment warholien
    Avec le passage sur le couillon qui ne sait pas chanter, qui vient déguisé mais qu’on montre quand même parce qu’on est aussi là pour se foutre la gueule d’un bon nombre de ceux qui viennent chercher leur ¼ d’heure de gloire. La télé, coco, c’est du spectacle.
  3. Un moment « émotion ultime »
    Avec Samuel, gueule d’ange imberbe de 18 ans, qui reprend « Alleluia » de Cohen à la guitare et qui fait pleurer Elodie Frégé au casting de Marseille ou de Strasbourg. Il dit qu’il n’a jamais pris de cours, joue seul dans sa chambre. Il dit merci en regardant ses pompes et perdra en ¼ de finale.
  4. Un moment « winneuse »
    Avec la fille dont on sait qu'elle a déjà gagné dès les sélections et qui fera frissonner tout le monde à chaque chanson, même sur sa reprise baroque de « à la queuleuleu », et dont on décidera si on l’aime ou si on la déteste à la machine à café demain.
  5. Un moment « déjà vu j’en peux plus»
    « pour Leila-tapez-1, pour-David-Tapez-2, pour Gerard-tapez-3, pour Madeleine-tapez-4, pour Camelia-chai-pas-quoi Tapez 5 ». Toutes les 10 minutes.
  6. Un moment « même les stars craquent»
    Avec le jury qui s’engueule au théâtre parce que "ça fait quand même 4 heures qu’on est là à choisir des bourrins" et que si on s’engueule pas, ben ça fait pas artiste et son fameux libre-arbitre. La télé coco, c’est aussi des (fausses) engueulades et des réconciliations.
  7. Un moment « ou tout s’écroule »
    Avec la fille qu’on attendait beaucoup et qui craque parce que c’est trop dur, trop de pression et qui pleure dans les bras de sa meilleure copine de y’a deux jours. Qui pleure aussi parce que c’est trop dur aussi.
  8. Un moment « poétique-enfin-je-crois »
    Avec André Manoukian qu’on ne comprend pas trop dans ses des concours de citation pour élever le niveau, et montrer qu’on n’est pas du même monde que ceux qui le regarde.
  9. Un moment « celle qui a dit non »
    Avec Elodie Frégé qui vote rouge parce que « non, tu m’as pas emmené dans ton univers, chui désolé.». La télé, coco, c’est de l’émotion.
  10. Un moment « détresse profonde »
    Auand l’émission se termine, qu’on se dit qu’on s’est fait niqué et qu’on bouffé son jeudi soir en regardant des mioches massacrer du Maria Carey. Chienne de vie.

Et vous, vous voyez quoi d’autre arriver de manière certaine à la Nouvelle Star ?