livres

Cette année encore, on a trouvé dans quelques livres des raisons de penser que définitivement la littérature aide à vivre, qu'elle dépasse et transcende nos expériences singulières pour les relier entre elles, les tiennes, les miennes, les siennes, et en faire quelque chose de plus beau, de plus dur, et de plus bouleversant: la condition humaine. Top 10 de quelques grands moments.

  1. "D'autres vie que la mienne" d'Emmanuel Carrère: Au dessus de tout cette année, sans comparaison et loin devant. "D'autres vie que la mienne" efface l'arrière goût de sur-narcissisme d' "un roman russe" et nous tabasse en règle dans la plus pure et la plus jolie forme littéraire qui soit, d'autres vies que la sienne il a fait un chef d'oeuvre, point.
  2. "Des hommes" de Laurent Mauvignier: 2009 restera aussi à ce jour le meilleur cru de Laurent Mauvignier avec "des hommes" , qui amorce peut-être enfin un retour du refoulé collectif: l'Algérie en pleine gueule, et ça fait pas trop du bien.
  3. "Mauvaise fille" de Justine Lévy: elle va peut-être enfin pouvoir arrêter de s'excuser d'être une pauvre-petite-fille-(de)-riche dont un fait divers people avait fait le succès. Carla s'est pas montré sous son meilleur jour depuis, Justine elle, est devenue Ecrivain.
  4. "Ce que le jour doit à la nuit" de Yasmina Khadra: je dois mon été à cette fresque algérienne sur plusieurs génération, quand je vous dit qu'on va plus pouvoir l'éviter...
  5. "Un roman français" de Frédéric beigbeder: ça restera sans doute la plus grande surprise de l'année. Un rail de coke sur un capot de bagnole, une garde à vue un peu longue, et le branleur mondain disparait derrière un subtil et sensible écrivain.
  6. "Et que le vaste monde poursuive sa course folle" de Colum mc Cann: il aurait d'une part sa place dans un top des plus beaux titres de livres.... et à l'intérieur: New-york, les 70's, le Vietnam en bruit de fond, et l'inévitable solitude des Hommes: désespérant et sublime.
  7. "Le lièvre de Patagonie" de Claude Lanzman: Même si l'on eut préféré que lanzman nous laisse le soin de l'admirer plutôt que de le faire si ouvertement lui-même, la vie du réalisateur de Shoah, qui fut aussi le seul homme qui partagea réellement la vie de Simone de Beauvoir, est stupéfiante.
  8. "Les heures souterraines" de Delphine de Vigan: Où comment l'entreprise est un loup pour l'homme. C'est pas nouveau, mais en ces temps de crise et de suicide salarial, c'est salutaire.
  9. "Jan Karski" de Yannick Haennel: mélangeant réalité et fiction, ce livre est légèrement dérangeant: Jan karski, résistant polonais pendant la seconde guerre mondiale, a réellement existé, il avait pour mission d'alerter le monde sur le sort des juifs. Il a transmis le message, Churchill, Roosvelt, tous l'ont reçu. Le message était clair, il l'ont compris. Et FAIT LE CHOIX de ne pas traiter la question. Va falloir changer un peu notre vision du monde et de l'histoire, les gars: les alliés, c'était pas (que) les gentils.
  10. "Trois femmes puissantes" de marie Ndiaye: c'est certes un joli livre. Le Goncourt, sans vouloir me répéter, revenait à mon avis largement à Mauvignier qui était nominé. Mais rien que parce qu'on lui doit la jolie sortie Ericraoultienne sur le "droit de réserve des écrivains français", dans mon top, marie.

Et vous, vous en voyez d'autres ? Sinon il y a aussi les daubes
Ecrit par Julie, lectrice compulsive, et topiteuse quand elle lâche un bouquin et qu'on lui paye une bière.
Crédit photo: Austinevan

Toute l’année 2009 en tops avec la rétrospective 2009 de Topito

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :